Brèves de compteur n°112 le mythe du tout électrique

A Paris, comme dans toutes ls métropoles mondiales, c’est la folie. Tout le monde veut son mode de transport « propre », c’est à dire électrique . On avait déjà l’Autolib’ sur le modèle du vélib’. Voilà maintenant que ce serait la guerre autour du scooter électrique http://www.lejdd.fr/Le boom des scooters électriques en libre-service à Paris

Certains même, pleins de bonnes intentions, pensent avoir inventé le système écologiquement et socialement idéal https://www.actu-environnement.com“ Face à l’urgence de la pollution de l’air, nous proposons une offre de mobilité alternative ” sans se rendre compte que quelque part, ils sont en train d’inventer un hybride monstrueux entre Uber et le pousse-pousse. Mais comme cela part d’une bonne intention, on ne leur en voudra pas trop ! Transporter, c’est un métier qui ne s’improvise pas!

Il y a même la maire de paris qui veut carrément bannir les véhicules à moteur thermique https://fr.news.yahoo.com/Fin des voitures essence en 2030: Anne Hidalgo peut-elle réussir son pari? A cette date, c’est à dire 6 ans après les Jeux Olympiques, elle sera en train de terminer son 4° mandat, pense-t-elle, ou alors cette déclaration n’est qu’une vantardise de Gascon, quelle n’est pas !

Tout cela évidemment part d’un bon sentiment et répond à l’angoisse urgente des urbains (la peur des particules fines) et de toute la planète (le réchauffement climatique). Mais c’est prendre le problème par un seul bout. Or dès qu’on parle écologie, chaque question abordée a au moins plusieurs bouts. Un autre bout est évidemment, l’origine de cette électricité que nous allons consommer. C’est d’ailleurs ce que nous dit un expert « Les voitures électriques devraient marcher aux renouvelables » Certes, il prêche un peu pour sa paroisse puisqu’il est un important acteur du marché des renouvelables. Il n’empêche que sa remarque est frappée au coin du bon sens. En effet, si, pour limiter les émissions de particules fines et de gaz à effet de serre, on fait tourner des centrales au fuel ou au gaz qui en produisent aussi, le bénéfice n’est pas évident. Pour ce qui est du nucléaire, la question se pose en des termes différents mais l’alternative n’est guère plus réjouissante. D’ailleurs, je sens dans cette frénésie des pouvoirs publics français à passer très vite au tout-électrique, les mêmes arrières-pensées qui les ont poussés dans les années 70 et 80 à promouvoir au-delà du raisonnable le chauffage électrique dans toutes les constructions neuves.

Il serait bon qu’en la matière on garde un peu de retenue, d’autant qu l’économie de la loi sur la transition énergétique repose en partie sur une réduction forte de notre consommation électrique.

Et manifestement, ce n’est pas fini puisque face à l’angoissante perspective de la fin des hydrocarbures, l’industrie aéronautique s’y met aussi https://www.ouest-france.fr/Le prototype d’un avion hybride électrique promis pour 2022

On n’est donc pas sorti de l’auberge, comme on dit.

Toutefois des études commencent à sortir sur cette question et si vous souhaitez aller plus loin sur ces questions, vous pouvez toujours lire ce dossier préparé par le ministère français en charge de ces questions (climat, énergie, transport) : https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/Analyse coûts bénéfices des véhicules électriques/Les voitures J’ai lu, je ne suis pas entièrement convaincu par ces résultats mais cela constitue une base de départ d’un débat qui est loin d’être clos.

Mais pour clore provisoirement cette échange, je laisse le dernier mot à madame la Maire de Paris : « Anne Hidalgo. La voiture individuelle, « ce n’est plus le schéma d’aujourd’hui » »
Là, je suis totalement d’accord avec elle et c’est vrai pas qu’à Paris

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.