« L’ami » Wladimir

Depuis l’élection présidentielle américaine, nous savons que le « Nouveau Tsar » Poutine adore s’inviter dans les débats démocratiques des vraies démocraties pour y semer un peu de désordre et en même temps indiquer clairement ses préférences. Cela ne semble pas avoir trop mal réussi à l’outsider Républicains malgré l’antisovietisme toujours virulent d’une partie de son électorat pour qui les Russes sont toujours « les Rouges ». Cela dit, ça a marché aux Etats-Unis où la culture politique n’est pas aussi développée que dans les démocraties de l’Europe occidentale. Il n’est pas sûr en effet qu’en France, un tel soutien soit aussi bien accepté. En tout cas, compte tenu des choix successifs en amitié du camarade Wladimir, il semble bien que cela soit un marqueur idéologique mais surtout que cela répondent à des choix géopolitiques précis : tout ce qui peut affaiblir ceux qu’à Moscou on considère comme des ennemis est bon à prendre. Trump risque d’être une calamité pour les Etats-Unis : tant mieux cela réduira la capacité d’intervention de Washington et tout ce qui affaiblit Washington sert Poutine, ses rêves de grandeur datant de l’URSS et sa hantise d’être encerclé, fantasme hérité de la Guerre Froide.

De même, une autre obsession de Poutine est l’Europe, parce qu’elle est proche, qu’elle est puissante et que globalement elle est démocratique. Trois raisons en quelque sorte pour essayer de l’affaiblir voire même de la faire disparaître en tant que puissance pour ne laisser qu’un agglomérat de petits et plus grands pays. C’est d’ailleurs ainsi qu’il faut comprendre le soutien appuyé qu’il apporte à celle qui a fait de la sortie de l’Europe son principal cheval de bataille  A Moscou, Vladimir Poutine adoube Marine Le Pen  Il l’a d’ailleurs fait de manière ostensible et incontestable. On ne peut pas en dire autant des réactions du Kremlin à une autre des péripéties de la campagne électorale française : le soupçon de trafic d’influence en faveur d’un riche milliardaire libanais  Fillon. Le Kremlin dément les révélations du Canard enchaîné On ne lui avait d’ailleurs rien demandé puisque les allégations, selon l’expression favorite du principal mis en cause, portait sur une rémunération versée par le milliardaire et non par le Kremlin. C’est une manière de dire que le sort de ce monsieur l’intéresse moyennement.

Par contre, il y en a un dont l’avenir l’intéresse et à qui ses medias réservent un sort particulier :   Les médias pro-Russes s’engouffrent dans le tout sauf Macron Ce n’est pas surprenant puisque il semble bien à lire les différents programmes que ce candidat cible de toutes ses flèches soit le seul qui envisage d’avoir une nouvelle ambition pour une Europe revigorée : une hantise pour Poutine.

Tout ceci ne serait que de la realpolitik et une stratégie diplomatique dont le but essentiel est la protection des intérêts bien compris de son pays, obsession un peu paranoïaque compte tenu de la réalité géopolitique actuelle mais pas dépourvue non plus d’un certain fond de vérité.

Là où le cas se gâte, c’est quand on regarde d’un peu plus près la politique intérieure de son pays
Moscou. Alexeï Navalny et 500 opposants à Poutine interpellésAutant d’arrestations à l’issue d’une manifestation pacifique, cela fait un peu despote pas très éclairé. Mais pourquoi ces gens manifestaient-ils donc ? En fait ils protestaient contre la corruption grandissante an sein des couches dirigeantes du pays, là où pouvoir politique et pouvoir économique se mélangent de façon un peu trouble
Le luxe tapageur et frauduleux de l’élite russe sous Poutine
Corruption dites-vous ? Aïe, Aïe, la contagion n’est pas loin Et il faut espérer que c’est pour cette raison qu’un candidat pourfendeur de la corruption a pris brutalement ses distances avec les dirigeants du Kremlin et non pour une autre raison, de pure concurrence électoralen  Après la rencontre Le Pen-Poutine, Mélenchon met de l’eau dans sa vodka

Publicités
Cet article, publié dans COUPD'GUEULE, démocratie, je dis ton nom, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s