COP22 Ici et ailleurs, mêmes dégâts, mêmes débats

Il n’y a pas que chez nous que des peuples des dunes existent, il n’y a pas que chez nous que les extractions de gaz de schiste par fracturation hydraulique font peur, il n’y a pas que chez nous que les carrières à ciel ouvert provoquent des explosions qui ne doivent rien à la dynamite.
Car il n’y a pas que chez nous qu’il y a des promoteurs immobiliers qui saccagent les littoraux, car il n’y a pas que chez nous que des compagnies pétrolières cherchent frénétiquement de nouvelles sources d’hydrocarbures, car il n’y a pas que chez nous qu’il y a des intérêts économiques et financiers qui passent la nature par perte et profit. Il n’y a pas que chez nous que l’argument du développement économique et de l’emploi sert de viatique unique à des pouvoirs locaux pour protéger ces intérêts.
La preuve en deux exemples pris dans la même région, le littoral Nord-Est du Maroc près de la frontière algérienne :

Les dunes de Saïdia
Saïdia est une charmante station balnéaire sur la côte méditerranéenne marocaine, une plage restée relativement familiale jusqu’à ce que le gouvernement marocain ait décidé que le Maroc devait devenir une destination touristique majeure et que le ministère du tourisme lance le plan Azur.

win_20161114_172432
Pour Saïdïa, cela veut dire 28.000 lits supplémentaires, une marina, bref refaire La Grande Motte et le Grau-du-Roi au débouché d’une vallée étroite. Forcément, ça devait coincer et ça coince. Comme l’espace est limité, forcément les promoteurs doivent prendre sur la dune, au plus grand mépris de la loi littoral, car il y a aussi une loi littoral au Maroc qui, à ce que j’ai compris ressemble fort à notre loi littoral. Outre le préjudice écologique irréparable, dont ils n’ont que faire, les promoteurs immobiliers ne se rendent pas compte qu’en agissant ainsi, ils sont en train d tuer leur poule aux œufs d’or. En effet, qu’est-ce que station balnéaire sans plage, si ce n’est une station de ski sans piste noire, un étang de pêche sans eau ? D’ailleurs, d’après ce que m’ont dit mes interlocuteurs, il semblerait que ce plan Azur a du plomb dans l’aile. C’est ce que j’ai lu aussi dans la presse locale. Donc finalement ce qui aura déjà été massacré, l’aurait été pour rien. On aurait pu y penser avant.
win_20161114_172354
Pour en savoir plus : www.hee.ouvaton.org

Les extractions de gaz de schiste
Le Maroc a l’ambition d’aller plus loin en matière d’énergie renouvelable que les 50% qu’il réalise actuellement. Dans un contexte international où des grandes puissances économiques, comme la France par exemple, peine à dépasser les 20%, c’est louable. Mais c’est compter sans l’avidité des compagnies pétrolières, les petites comme les grosses. Les petites parce qu’elles ont besoin de trouver de la ressources pour grandir, les grandes parce qu’on n’est jamais trop prudent et qu’un peak oil est prévisible mais qu’une révolution dans un pays du Golfe, du Moyen-Orient ou en Afrique Equatoriale l’est beaucoup moins.
Dans ce cas, la composition du sous-sol marocain les intéresse au plus haut point. Si on en croit la carte de mon interlocuteur, les zones susceptibles de renfermer ce méthane couvrent une part non négligeable du territoire marocain.
Or le Maroc a trop longtemps souffert de son manque de sources d’énergie, notamment en comparaison avec son voisin algérien mieux doté par la nature, pour ne pas être tenté par cette manne qui permettrait au pays d’accélérer son décollage.
Pour l’instant rien n’est sûr et au Maroc comme en France, les pouvoirs publics jurent leurs grands dieux que jamais, au grand jamais, on ne pratiquera la fracturation hydraulique et que pour l’instant, en application du principe de précaution, on se contente de faire des explorations. Mais comme le dit mon interlocuteur, faire ainsi des forages à grandes profondeur à si peu de distance, n’est pas anodin.

Et dire qu’aux Etats-Unis, il est des esprits alarmistes pour voir un lien entre la fracturation hydraulique pratiquée à grande échelle et un certain nombre de tremblements de terre.

win_20161114_173008

 

Advertisements
Cet article, publié dans COUPD'GUEULE, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s