Mieux vaut en rire, rubrique inépuisable, n°125 : les femmes sont des hommes politiques comme les autres

« Dépêchons-nous d’en rire aujourd’hui, de peur d’avoir à en pleurer demain. »Beaumarchais
« L’humour est la politesse du désespoir. » Oscar Wilde
« On peut rire de tout mais pas avec tout le monde. » Pierre Desproges
« Pour ce que rire est le propre de l’homme. » Rabelais

Querelle de cour de récré

Voici saisi sur le même site à quelques heures d’intervalle, deux articles dont les titres à eux seuls suffisent à expliquer à quel niveau se situe le débat
http://www.ouest-france.fr/elections/presidentielles/primaire-droite/primaire-droite-nkm-dit-avoir-recu-les-deux-tiers-des-parrainages-4407403Primaire à droite. NKM dit avoir reçu les deux-tiers des parrainages
http://www.ouest-france.fr/elections/presidentielles/primaire-droite/primaire-droite-morano-un-peu-plus-que-les-deux-tiers-de-nkm-4409041Primaire à droite. Morano a « un peu plus » que les deux tiers de NKM
Primaires effectivement et même maternelles, si je peux me permettre ce double jeu de mots approximatif. Mais en général dans la cour de récré, et même dans les bacs à sable, ce sont surtout les p’tits gars qui se chamaillent.

Les interrogations devant le bac à sable
A propos de bacs à sable, en voilà une autre qui se pose des questions métaphysiques avant de se lancer dans le bac à sable de « ses » primaires. http://www.ouest-france.fr/politique/eelv/primaire-ecologiste-duflot-aura-envie-dy-participer-4409035 Primaire écologiste. Duflot aura « envie d’y participer »  Je dis bac à sable car « cabine téléphonique » serait injurieux pour son parti qui est quand même plus important que ce qui reste des radicaux valoisiens, mais à peine, d’où bac à sable (ce n’est quand même pas les grandes plages des Landes !). Et quand je dis « se pose des questions », je ne dis qu’à moitié la vérité car cela fait déjà quelques temps que son équipe de campagne est en place, que son site de campagne est ouvert mais comme la poignée de « copains » veulent un choix démocratique, … C’aurait été plus simple si elle avait été seule candidate.

A vaincre sans péril, on risque moins les coups.
Justement, à propos de candidature unique, voilà une élection qui n’a pas posé de problème : http://www.ouest-france.fr/environnement/climat/environnement-anne-hidalgo-elue-presidente-du-c40-un-reseau-de-villes-4409222 Environnement. Anne Hidalgo élue présidente du C40, un réseau de villes
Contrairement à ce que laisse entendre le titre de cet article, ce n’est pas un réseau quelconque dont il s’agit mais d’un ensemble qui, en population, pèse plus lourd que l’Union Européenne. Alors, qu’il n’y ait eu qu’une seule candidate en dit long sur l’importance de cette élection. C’est très symbolique. Toutefois in petto, la nouvelle présidente doit se dire « ça serait tellement plus simple s’il en était de même pour le choix de la ville olympique en 2024. »

Advertisements
Cet article, publié dans COUPD'GUEULE, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s