Les coups de gueule de l’été : ombres et lumières de la RSE

Il n’y a pas que dans la sphère publique que l’actualité me donne l’occasion de déverser le trop-plein de colère que suscitent la bêtise, la méchanceté et la cupidité de mes contemporains. Dans les entreprises aussi il y a de quoi se mettre en rogne parfois.
Le développement durable est la solution trouvée par les instances internationales pour essayer de faire cohabiter des finalités souvent contradictoires. La RSE, qu’on traduit parfois par Responsabilité Sociale des Entreprises, parfois par Responsabilité Sociétale des Entreprises parfois encore par Responsabilité Sociale et Environnementale des Entreprises, en est la traduction au sein de entreprises. Ce n’est pas pour rien d’ailleurs que des entreprises qui la pratiquent ont créé un poste de 3D, pour Directeur du Développement Durable, pour gérer les différents aspects de cette politique. Il convient donc de donner à cette RSE la même importance que les politiques donnent au Développement Durable. Mais comme ce dernier concept, la RSE peut produire le meilleur comme le pire. Et c’est le pire qui régulièrement m’irrite et justifie ce billet.

Commençons pourtant par le meilleur.

Si on en croit les 3D, la RSE est devenu un axe stratégique des entreprises http://www.novethic.fr/breves/details/une-montee-en-puissance-de-la-rse-au-sein-des-strategies-dentreprise.html UNE MONTÉE EN PUISSANCE DE LA RSE AU SEIN DES STRATÉGIES D’ENTREPRISE
Certes ce sont les principaux intéressés qui le disent donc leur jugement est peut-être un peu partial ; cependant, on constate, tant dans les discours que dans les actes que les notions de parties prenantes, de responsabilité environnementale, de rapport environnemental, d’empreinte écologique commencent à faire partie de l’arsenal des chefs d’entreprises et particulièrement de PME, ce qui est nouveau. Et cela génère des démarches volontaires pour faire labéliser ces efforts via notamment les normes. On ne chipotera pas ici sur les parts respectives de l’opportunisme marchand et de la conviction écologique, on se contentera de constater que les choses évoluent sur ce terrain-là aussi. Cela dit, il ne faut pas donner plus d’importance à ces normes qu’elles ne s’en donnent elles-mêmes et les ambitions des entreprises se mesurent à l’aune de la norme qu’elles ont choisie de suivre. Un exemple parmi tant d’autres est donné par ce qui est considéré comme un des fleurons de l’industrie bretonne depuis qu’un ministre en a fait la promotion à l’export http://www.entreprises.ouest-france.fr/article/rse-armor-lux-labellise-excellence-20-07-2016-279972 RSE. Armor Lux labellisé excellence C’est bien que cette entreprise emblématique affiche ainsi une démarche plus respectueuse de l’environnement et des droits sociaux mais de là à parler d’excellence, tout dépend évidemment de l’échelle des valeurs retenue. Ça , c’est pour le meilleur, passons maintenant au pire et à l’objet de mon ire.

Le même jour que je lisais cet entrefilet sur Armor Lux, je lisais aussi ceci  http://www.ouest-france.fr/societe/tourcoing-une-caissiere-licenciee-pour-une-erreur-de-85-centimes-4398953 Tourcoing. Une caissière licenciée pour une erreur de 85 centimes
Virée pour 85 centimes d’euros, c’est-à-dire même pas le prix d’un café au comptoir, la sanction est un peu démesurée, vous ne trouvez pas ? d’autant que régulièrement quand on va faire les courses dans un hyper, si on ne fait pas attention, il y a des erreurs dans l’addition et c’est rarement en faveur du client. Parallélisme des formes, les caissières qui commettent ces « erreurs » devraient avoir une promotion éclair, non ? Ceci est un autre sujet et je m’égare, revenons à notre caissière. Son patron n’est pourtant pas dans le besoin si on en croit les revues spécialisées dans les évaluations de fortune : http://www.challenges.fr/classements/fortune/fiche/gerard-mulliez-et-sa-famille;441.html Gérard Mulliez et sa famille
Quand on possède la 1° ou la troisième fortune de France, que vous importe 0.85 € ? Mais il semblerait que les grandes fortunes se bâtissent à coups de petites économies, alors… Il n’empêche, si sanction il devait y avoir, elle aurait dû être proportionnelle à la faute, c’est un principe de droit établi. Or justement le droit et notamment les « droits de l’homme » font une entrée remarquée dans la galaxie de la RSE http://www.novethic.fr/breves/details/le-bureau-de-la-plateforme-rse-adopte-sa-contribution-aux-plans-droits-de-lhomme-et-rse.html le bureau de la plateforme RSE adopte sa contribution aux plans « droits de l’homme » et « RSE »
Or les droits de l’homme ne sont pas un produit destiné uniquement à l’exportation, ils sont aussi d’usage local. Certes, je sais bien que la RSE est une obligation pour les entreprises comme ce géant de la distribution mais si les mots ont un sens quand on écrit ceci :  http://www.groupe-auchan.com/nos-engagements/ Une responsabilité sociale et environnementale forte,  Il faut s’y tenir . Or parmi les engagements il y a quand même « des relations loyales avec toutes les parties prenantes ». Or les salariées SONT des partes prenantes.

Voilà toute la différence entre une RSE conçue comme un engagement stratégique de l’entreprise vers « l’excellence », et la RSE vécue comme une contrainte administrative  de plus qui oblige à rédiger tous les ans un énorme pavé où la description des règles établies pour faire les mesures de performance prend plus de place que la description de la performance elle-même. La preuve : http://www.groupe-auchan.com/fileadmin/documents/2015/VOLET_RSE_DU_RAPPORT_DE_GESTION_2014_-_FR.pdf Volet rse du rapport de gestion 2014
http://www.groupe-auchan.com/fileadmin/documents/2016/Volet_RSE_du_rapport_de_gestion_2015_-_Auchan_Holding.pdf VOLET RSE DU RAPPORT DE GESTION 2015

Si vous avez ouvert ces deux liens, je suis désolé de vous avoir imposé la lecture de ces pavés indigestes

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s