Les coups de gueule de l’été : les dérives de l’immobilier public

Et ça continue ! L’an dernier j’avais alimenté pendant une partie de l’été une rubrique que j’avais appelée « les coups de gueule de l’été » parce que l’été est une période propice pour réfléchir à ce qui ne va pas dans notre monde et ce qui paraît choquant parce qu’inique mais évitable. Je commence par un grand classique, les gabegies de la dépense publique. Et il est vrai que cette rubrique est régulièrement alimentée par nos administrations. C’est pourquoi cet article de journal a attiré mon attention http://www.ouest-france.fr/leditiondusoir/data/801/reader/reader.html?t=1470068017425#!preferred/1/package/801/pub/802/page/4L’Europe s’offre un siège à 312 millions d’euros Le titre est accrocheur : l’Europe « s’offre » semble suggérer que l’Union Européenne s’est payé un nouveau caprice. Il est vrai que dans l’absolu 312 millions représente une somme conséquente mais la suite de l’article semble indiquer que cet investissement était nécessaire et finalement, hormis le parti-pris architectural un peu surprenant, cela n’a rien de vraiment scandaleux. Mais pourquoi alors pousser un coup de gueule me direz-vous ? La réponse est dans l’article même, qui fait référence à un autre siège d’une autre organisation internationale qui a également 28 membres, l’OTAN.

Ma curiosité a été aussitôt mise en éveil et voici ce que j’ai trouvé sur internet. http://www.7sur7.be/7s7/fr/3007/Bruxelles/article/detail/2230126/2015/02/24/L-Otan-s-installera-dans-son-nouveau-QG-en-juillet-2016.dhtml L’Otan s’installera dans son nouveau QG en juillet 2016 Ainsi l’OTAN s’installe dans un siège encore plus coûteux que celui de l’Union et en plus sa construction crée des polémiques sur les partis-pris architecturaux tellement nauséabondes que je préfère ne pas m’y arrêter. Ce qui importe en fin de compte est que le coût final du gros-œuvre est à lui seul de 550 millions d’euros environ, en dépassement de 100 millions (+18% tout de même). Cela représente une jolie somme à côté de laquelle « l’œuf communautaire » fait figure de modèle de vertu budgétaire. Mais je n’étais au bout de mes surprises puisque, grâce au miracle sans cesse renouvelé des moteurs de recherche (merci Qwant !), j’ai découvert cet article plus ancien d’un an http://www.marianne.net/blogsecretdefense/Le-nouveau-siege-de-l-Otan-coutera-plus-de-110-millions-d-euros-a-la-France_a132.html  Le nouveau siège de l’Otan coûtera plus de 110 millions d’euros à la France  Donc, il y a un an le coût de ce projet était déjà estimé à plus de 1 milliards d’euros. On change encore d’échelle et pour le coup, pour le siège d’une alliance militaire, cela commence vraiment à faire cher, mais parait-il la sécurité n’a pas de prix.

Et c’est alors que m’est revenu à l’esprit un autre bâtiment militaire qui avait fait parler de lui dès le début du projet : le nouveau ministère de la Défense français installé entre périphérique et boulevard extérieur près du pont du Garigliano (histoire de se mettre sous la protection de Bayard, je suppose !) et je suis reparti à la pêche aux informations et j’ai trouvé ce premier article qui est un chef d’œuvre de désinformation intelligente http://www.lesechos.fr/politique-societe/dossiers/Balard-Defense-Pentagone-Armee/021460585574-le-balardgone-aussi-cher-mais-plus-petit-que-le-pentagone-1172993.php Le « Balardgone », aussi cher mais plus petit que le Pentagone
Le nouveau siège du ministère de la Défense, surnommé Balardgone et qui a coûté 1,7 milliard d’euros, n’a rien à envier à son homologue américain, le Pentagone.
En effet le chapeau de l’article parle de 1.7 milliards, ce qui est beaucoup mais un des intertitres ne parle que 1.1 milliards, ce qui est finalement raisonnable mais en réalité le marché serait de 3.5 milliards, ce qui est déraisonnable, n’est-ce pas ? Et effectivement il s’agit bien ce ce montant que nous le confirme cet autre article :  http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20151105.OBS8915/bienvenue-au-balardgone-le-nouveau-siege-de-la-defense-francaise.html Bienvenue au « Balardgone », le nouveau siège de la Défense française Et encore, ceci n’est qu’une estimation minimale du coût final car au-delà du loyer de 154 millions par an pendant 27 ans, il y aura toutes les petites rallonges qui sont, elles hors de prix comme on l’apprend ici : http://lebilan.fr/2015/09/08/defense-linquietante-privatisation-de-larmee-est-amorcee/ Défense : l’inquiétante privatisation de l’armée est amorcée Compte tenu du coût d’un changement de prise, les hauts gradés ont intérêt à y réfléchir à deux fois avant de demander un léger réaménagement de leur bureau.

Alors pourquoi finalement ce coup de gueule ?

Premièrement, il y a l’inconséquence des décideurs publics dans leurs choix d’investissement.
Il y a ensuite l’incompétence manifeste de tous les cabinets qui gravitent autour de ce genre de projets et dont les travaux sont souvent largement payés pour prévoir, au plus juste, la dépense à venir.
Il y a enfin le traitement que les journalistes font de ces informations mais là on est habitué, il suffit de savoir décrypter.
Mais finalement quand on y regarde de plus près, est-ce si scandaleux que cela que le nouveau siège de l’Union Européenne coûte 312 millions d’euros pour accueillir l’exécutif d’un ensemble qui comprend 510 millions d’habitants ? Si on  ramène cela à une échelle plus locale et qu’on regarde comment les intercommunalités issues de la loi Chevénement se sont logées, combien d’entre elles y ont consacré moins d’un euros par habitant ? Et dire que dans l’esprit des plus libéraux d’entre les politiques, cette réforme était faite pour faire des économies ! ÇA , ça mérite aussi un coup de gueule.

Advertisements
Cet article, publié dans COUPD'GUEULE, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s