Prismes journalistiques cas 2 : les riches de ce monde

Autre sujet qui revient régulièrement dans l’actualité et qui occasionne toujours des positionnements journalistiques très différentiés : les riches de ce monde. En effet régulièrement, soit un office onusien, soit une officine privée qu’on appelle aussi cabinet de consultants publie une étude sur l’état du patrimoine des riches de ce monde. Compte tenu du secret bancaire qui n’est pas une invention, de la faible transparence qui entoure les comptes bancaires dans les paradis fiscaux, on peut d’ailleurs s’interroger sur la fiabilité de ces études, mais tel n’est pas mon propos.

Non, ce qui m’intéresse ici, c’est le traitement que différents journaux font de cette information

Commençons par le quotidien de référence de l’intelligentsia, j’ai nommé  Le Monde. Comme toujours le titre est neutre, factuel
http://www.lemonde.fr/economie/article/2016/06/07/toujours-plus-de-millionnaires-dans-le-monde_4941353_3234.htmlToujours plus de millionnaires dans le monde C’est une vérité énoncée, incontestable pour autant que les chiffres du BCG puissent l’être mais rien de plus. Toutefois, dans le corps de l’article, on va chercher la petite bête du côté des…paradis fiscaux, histoire de faire histoire avec la saga en cours, les « papiers de Panama ». Du  très beau travail, très fouillé.
Plus incisifs, Les Echos commencent à lever un pan du voile du scandale http://www.lesechos.fr/finance-marches/banque-assurances/0211005561923-les-millionnaires-detiennent-la-moitie-des-richesses-dans-le-monde-2004495.php Les millionnaires détiennent la moitié des richesses dans le monde. Il faut dire qu’en bon gardien du temple libéral, les rédacteurs en chef sentent bien que cette situation de déséquilibre peut faire chavirer le beau navire mondialisé.
Et finalement c’est Libération qui vend la mèche et révèle l’ampleur du scandale http://www.liberation.fr/planete/2016/06/07/1-de-la-population-detient-la-moitie-de-la-richesse-mondiale_1457965?xtor=EPR-450206&utm_source=newsletter&utm_medium=email&utm_campaign=quot 1% de la population détient la moitié de la richesse mondiale 1% ça parle à l’imagination des peuples, ça et ce 1% possède autant que les 99% restant. Cela légitime tous les mouvements anti-finances (« mon ennemi » comme aurait dit le révolutionnaire du Bourget) qui se sont regroupés sous ce sigle « 99% ». C’est évidemment plus parlant que si le rédacteur avait écrit que la moitié des richesses du monde appartenait à 18.500.000 ménages car à ce niveau les chiffres n’ont plus de sens.
Mais même 1% ce n’est pas le vrai scandale, le vrai scandale est que depuis la crise le mouvement de concentration s’est accéléré puisque en 2005, le « 1% » était « 2° » http://www.lemonde.fr/economie/article/2006/12/06/2-de-la-population-detient-la-moitie-de-la-richesse-mondiale_842451_3234.html 2 % de la population détient la moitié de la richesse mondiale Il y a 10 ans cela avait choqué.

Mais serait-ce inconvenant de rappeler à ces différents journalistes que le chiffre qui donne vraiment la nausée c’est celui qui fut publié l’an dernier « 67 personnes possèdent autant que les 3.5 milliards les plus pauvres » ça, c’a été une vraie information et aucun journal n’a pu tourner autour du pot. Moins de 100 personnes vivent aux crochets de l’humanité, à commencer par ceux qui, parait-il, nous fournissent ce magnifique service qui vous permet de me lire, l’internet gratuit. Si c’est gratuit, comment sont-ils devenus si riches et aussi vite ?
Bonne question

Advertisements
Cet article, publié dans mondialisation quand tu nous tiens, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s