Mieux vaut en rire-rubrique inépuisable- n° 119

« Dépêchons-nous d’en rire aujourd’hui, de peur d’avoir à en pleurer demain. »Beaumarchais

« L’humour est la politesse du désespoir. » Oscar Wilde

« On peut rire de tout mais pas avec tout le monde. » Pierre Desproges

« Pour ce que rire est le propre de l’homme. » Rabelais

Gestion durable du patrimoine municipal

Toutes les communes connaissent ou vont connaître des difficultés financières dues à la raréfaction de l’argent public et certaines, plus audacieuses que d’autres. Ainsi la petite ville costarmoricaine de Guingamp jusqu’ici surtout connue par son équipe de football, En Avant Guingamp a eu cette idée qui peut apparaître saugrenuehttp://www.ouest-france.fr/bretagne/bretagne-une-commune-met-en-vente-aux-encheres-ses-plaques-de-rues-4171132 Bretagne. Une commune met en vente aux enchères ses plaques de rues Mais à y regarder de plus près, cela n’a que des avantages. J’ai vérifié, il y a environ 200 rues, places ou impasse identifiées dans la ville. Même à 30 euros, le prix de base, cela fait 6.000 euros de rentrée, de quoi faire tourner un conseil municipal des jeunes. Cela favorise donc l’apprentissage de la démocratie par celles et ceux dont on dit communément qu’ »ils s’en foutent ! » Deuxièmement, cela permet à 200 habitants, d’une ville qui en compte moins de 7.500, de conserver un bout d’histoire de la ville. Après tout certains ont achetés aux enchères des bouts du Mur de Berlin ! Troisièmement, à une époque où l’obsession de nombreux élus locaux, c’est la réduction des déchets, sortir de la benne à ordure 200 morceaux de métal, difficilement recyclable à cause de l’émaillage, c’est autant de gagner. Et enfin cerise sur le gâteau, si les élus guingampais, en profiter pour rebaptiser leurs rues, venelles et placettes en copiant l’exemple de leurs collègues parisiens et en féminisant les noms, ce ne serait pas du luxe, car à part Notre Dame et Sainte –je ne sais plus quoi, les femmes n’existent dans la toponymie guingampaise.

Cela devrait donner des idées à d’autres et éviter que de jeunes vauriens viennent régulièrement faucher des plaques emblématiques

La santé, malade de la maladie !

Quand on a pratiqué un peu la gestion des ressources humaines, on sait que le taux d’absentéisme est un bon indicateur de l’état moral d’une organisation et de la qualité des relations sociales en son sein. C’est vrai aussi pour les hôpitaux public http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2016/04/20/20002-20160420ARTFIG00018-l-absenteisme-gangrene-fortement-l-hopital-public.php L’absentéisme gangrène fortement l’hôpital public En quelque sorte l’hôpital public est malade de l’arrêt-maladie !

Le concours des classements les plus c… ne fait que commencer

En se fondant sur des critères non explicités et une grille d’analyse pas toujours très objective, des cabinets de consultants nous abreuvent de classements les plus abscons les uns que les autres. Le dernier en date est à cet égard intéressant. http://www.ouest-france.fr/leditiondusoir/data/731/reader/reader.html?t=1461600329773#!preferred/1/package/731/pub/732/page/7 Les pires et les meilleurs métiers de 2016

Journaliste, bûcheron, présentateur TV/radio, DJ, militaires, Agent de la lutte antiparasites, vendeurs, vendeurs d’espaces publicitaires, conducteurs de taxi et pompiers. Voilà la liste par ordre décroissant des pires métiers. L’inconscient collectif en prend un coup : fini Tintin, le grand bucheron baraqué en chemise à carreaux, les stars éphémères et bavardes de notre paysage audiovisuel français, les David Guetta et consorts, les beaux militaires et les pompiers chippendale des calendriers. Et vive la consommation sans vendeur et sans pub.

Quant à la liste des meilleurs métiers, on n’y trouve pas, et c’est dommage « concepteur de classement absc…, » ni « concepteur et réparateur de robots capables de faire tous les métiers intéressants »

Quand je vous disais que c’était des classements c..

L’amour du risque

Placer son argent dans les paradis fiscaux devient un métier à risque. Le planquer dans un pays où il est le plus risqué de vivre (tiens, encore un classement à la c…) dénote un goût immodéré pour l’aventure http://www.ouest-france.fr/monde/le-vanuatu-pays-ou-il-est-le-plus-risque-de-vivre-au-monde-4187202Le Vanuatu, pays où il est le plus risqué de vivre au monde Rassurez-vous ! tout ceci n’est qu’une illusion d’optique. Ce ne sont pas les détenteurs de capitaux qui se domicilient dans un pays soumis aux tornades, tremblements de terre ou submersion marine, ce ne sont au mieux que leurs capitaux, c’est-à-dire un code chiffré dans une base de données qui de toute façon est à l’abri de tous risques naturels. Pour eux, cela reste donc des paradis. Quant aux habitants de ces paradis fiscaux, comme de toute façon, ils ne voient même pas la couleur de l’argent qu’ils sont censés héberger, vivre au quotidien avec cette trouille rajoute un peu plus à l’enfer de leur vie quotidienne.

Publicités
Cet article a été publié dans COUPD'GUEULE. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s