Petits et grands scandales du 32 juillet

L’avantage quand on fait une chronique au jour le jour avec quelques jours de décalage est qu’on peut récupérer en cours de route des informations qui ont échappé à la vigilance initiale. Et comme j’ai déjà publié une chronique pour le 31 juillet et qu’une autre est prévue pour le 1° août, je n’ai pas d’autres solutions que d’inventer le 32 juillet

Mais que s’est-il donc passé de si bouleversant le 31 juillet qui justifie cette entorse au calendrier ?

Il y a tout d’abord ceci http://www.entreprises.ouest-france.fr/article/energy-observer-catamaran-geant-pointe-technologies-vertes-26-07-2015-220774?utm_source=of-ofe_newsletter&utm_medium=email&utm_campaign=20150727_local_votreNewsletter

Energy Observer. Un catamaran géant à la pointe des technologies vertes

En soi, cela n’a rien de scandaleux qu’un navire à voile soit écologique, c’est même sa vertu première. Cela n’a donc rien d’exceptionnel qu’un bateau à voile fasse le tour du monde sans consommer la moindre énergie. Mais alors pourquoi s’indigner ? Mais je ne m’indigne pas vraiment. Je suis juste un peu exaspéré qu’on fasse un tel battage sur une avion qui peine à faire un tour du monde AVEC escales et qu’on ne parle jamais de ces initiatives qui sont peut-être l’avenir du transport maritime et de la pêche. C’est l’occasion donc d’en parler un peu. Mais il existe des tas d’autres initiatives concernant des bateaux beaucoup plus utilitaires et qui mériteraient d’être soutenues par les pouvoirs publics. Et c’est peut-être cela le vrai scandale : ce n’est que maintenant que ce grand programme de modernisation de notre économie baptisé pompeusement « investissements d’avenir » vient de publier l’appel à projet pour des recherches dans ce domaine (plus de 5 ans pour y arriver, une sorte de record)

Condamner la victime pour lui rendre justice. C’est un peu le paradoxe de cette décision de la Commission qui m’a fait bondirhttp://www.euractiv.fr/sections/transport/bruxelles-enjoint-la-france-de-se-faire-rembourser-par-ryanair-316634?utm_source=EurActiv+Newsletter&utm_campaign=31823d7746-newsletter_derni%C3%A8res_infos&utm_medium=email&utm_term=0_da6c5d4235-31823d7746-55417197Bruxelles enjoint à la France de se faire rembourser par Ryanair Triple scandale ! Le premier c’est la décision elle-même : condamner un pays parce qu’il n’arrive pas à se faire rembourser, c’est un peu appliquer la double peine, mais à Bruxelles on y est habitué : on colle bien des amendes aux pays déjà en déficit. Le deuxième, c’est l’incapacité d’un Etat aussi puissant que l’Etat français à récupérer une petite somme. Manque de diligence ? négligence coupable ou négociations subtiles dont l’intérêt m’échappe ?Le troisème, c’est l’arrogance de ces nouveaux groupes qui se sont fondés sur les subtiles failles existant dans la législation communautaire et entre les législations nationales et qui de ce fait ne reconnaissant pas les Etats leur font des bras d’honneur, à tour de bras, si j’ose dire.

Le feuilleton de l’été

Nous verrons dans la suite de la chronique scandaleuse de cet été que la comparaison entre la France et l’Allemagne a été au cœur des débats. Dans les milieux écolos, il étaient de bon ton, au début de cette décennie de vanter le modèle énergétique allemand. On en est revenu depuis, car la sortie du nucléaire ne fait pas tout et la médaille à plusieurs revers. Mais voilà, si les Allemands sont les champions des économies d’énergie dans le bâtiment, il y a un autre secteur où cela pêche http://www.novethic.fr/empreinte-terre/agriculture/isr-rse/allemagne-l-agriculture-conventionnelle-l-autre-grand-emetteur-de-gaz-a-effet-de-serre-143251.html Allemagne : l’agriculture conventionnelle, l’autre grand émetteur de gaz à effet de serre Et ce n’est pas le recours massif à la méthanisation qui améliore beaucoup les choses, la massification  d’une technologie ayant souvent plus d’inconvénients que n’avait d’avantage sa mise en œuvre à échelle humaine. En tout état de cause, je verse cette information au débat. Cela évitera de dire trop de bêtises ou de lire sans les critiquer des avis qui en sont de grosses.

 

Advertisements
Cet article, publié dans COUPD'GUEULE, développement durable, l'économie comme on la subit, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s