Petits et grands scandales du 31 juillet

La COP 21 n’est pas qu’un enjeu écologique, c’est aussi un enjeu économique et on commence à en parler, voire même à chiffrer ce que coûterait la myopie de nos décideurs politico-économique. Il y avait eu le rapport Stern sur le coût de la transition énergétique, voici un autre rapport http://www.novethic.fr/isr-et-rse/actualite-de-lisr/isr-rse/risque-climatique-les-investisseurs-pourraient-perdre-4-200-milliards-de-dollars-143535.html  risque climatique : les investisseurs pourraient perdre 4 200 milliards de dollars De tels chiffres donnent à réfléchir car rappelons le ce montant représente environ deux fois le montant des richesses produites par la France. Mais hélas, et c’est là qu’il y a scandale, la réponse des plus grands groupes n’est pas à la hauteur de l’enjeu pour les investisseurs qui en assurent la direction et en tirent l’essentiel de leurs revenus, actuellement http://www.novethic.fr/empreinte-terre/climat/isr-rse/13-entreprises-americaines-mettent-140-milliards-de-dollars-sur-la-table-pour-lutter-contre-le-recha.html climat : 140 milliards de dollars, l’engagement de 13 poids lourds de l’économie américaine Miser 1/30° de ce qu’on pourrait perdre, c’est avoir un goût du risque prononcé ou une grande inconscience. Peut-être les deux, mais je n’exclus pas que ces gens-là pensent que, comme d’habitude, on socialisera les pertes, sauf qu’à ce niveau, je ne vois aucun système étatique capable d’y faire face

Tiens, à propos de « socialiser les pertes et de privatiser les profits », voici une mise en garde intéressante http://www.ouest-france.fr/agriculture-combiwest-denonce-les-entraves-son-developpement-3593037 Agriculture. Combiwest dénonce les entraves à son développement  Combiwest est une création de la SICA de Saint-Pol de Léon et quand cette SICA dit que l’ambiance est à l’exaspération http://www.letelegramme.fr/economie/sica-l-ambiance-est-a-l-exasperation-31-07-2015-10724111.php Sica. « L’ambiance est à l’exaspération »  On peut craindre le pire. La façon dont les actionnaires d’une autre  création de la SICA ont montré leur exaspération fait froid dans le dos http://www.tendanceouest.com/actualite-104125–liberation-un-navire-de-la-brittany-ferries-acte-de-piraterie-pour-la-cgt.html« Libération » d’un navire de la Brittany Ferries: un acte de « piraterie » pour la CGT Mais alors pourquoi vous en parle-je ? Il y a au moins trois raisons de s’exaspérer. La première concerne la façon « déconcertante » dont ce gouvernement gère l’impact climatique de l’activité transport. D’un côté, il pousse au développement du transport par route de passagers et de l’autre il freinerait le retour sur le rail d’une partie du fret route, dont l’importance en Bretagne avait largement expliqué la grogne des « Bonnets rouges » et l’abandon peu glorieux de la taxe sur les transports de poids lourds et ces portiques de la discorde. De ce point de vue Combiwest a raison de râler mais les choses ne sont pas aussi simple car il y a une seconde raison de s’indigner et elle concerne Combiwest et ses promoteurs. Les agri-entrepreneurs léonards nous ont déjà habitué à ces aventures logistiques. La BAI ou si vous préférez Britanny Ferries n’a pas toujours connu des jours glorieux et il fut une époque où au bord de la catastrophe, cette compagnie fut sauvée à plusieurs reprises par une intervention des pouvoirs publics. Troisième raison de m’offusquer, c’est le manque de logique de l’intervention musclée de quelques actionnaires de Britanny Ferries. Le même jour où ils  délogeaient les grévistes, des collègues à eux, paysans comme eux occupaient un abattoir dans les Côtes d’Armor. Pas sûr que l’intervention musclée d’actionnaires des abattoirs ait plu à ces paysans si elle avait eu lieu. Mais cela a été passé sous silence car trop difficile à décrypter. Alors la véritable raison d’en parler maintenant c’est que ces actionnaires le faisaient pour « libérer un bateau » au nom du droit de propriété. Mais au fait, en sont-ils réellement propriétaires ? Pas si sûr si on en croit ce que dit cette plaquette officielle  http://www.brittany-ferries.fr/media/pdf/7/5/PlAQUETTE_INSTIT_GLOBALE.pdf lire notamment les pages 15 et 16 et sachez que la SABEMEN comme la SOBRAMET, qui figurent dans ces organigrammes, sont les VRAIS propriétaires des bateaux.

Le feuilleton de l’été

La crise du porc sortait à peine de sa phase « manifestations » fin juillet et on commençait à faire les comptes http://www.ouest-france.fr/crise-des-eleveurs-la-ville-de-quimper-devra-payer-150-000-eu-3593066 Crise des éleveurs. La Ville de Quimper devra payer 150 000 € Le préfet d’Ille-et-Vilaine et préfet de la région Bretagne venait de dire quelques jours plus tôt qu’il n’y aurait aucune mansuétude envers les casseurs, mais il parlait alors des dégradations commises contre les grandes surfaces. Quelle réaction face à ça ? Que fera le maire de Quimper ?

C’était prévisible http://www.ouest-france.fr/palestine-bebe-mort-dans-un-incendie-un-acte-terroriste-3594894 Palestine. Bébé mort dans un incendie : un « acte terroriste » A partir du moment où un gouvernement encourage l’installation de colonies peuplées de gens qui sont persuadés que cette terre, qui n’est pas dans leur pays, est leur terre promise, il était inévitable que ceux-ci cherchent à chasser ceux qu’ils considèrent comme des occupants sans titre. Par n’importe quel moyens ? Hélas oui, pour certains.

Publicités
Cet article, publié dans COUPD'GUEULE, l'économie comme on la subit, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s