Petits et grands scandales du 22 juillet

Entre la France et l’Angleterre, c’est une autre paire de Manche

L’actualité du 22 juillet a permis de jeter un coup de projecteur sur ce petit bras de mer entre les falaises de Calais et celles de Douvres

La première est un vrai grand scandale mais ce n’est pas celui qu’indique le titre de cet article.

http://www.ouest-france.fr/migrants-eurotunnel-demande-97-m-eur-dindemnisation-la-france-3577330

Migrants. Eurotunnel demande 9,7 millions d’euros à la France et au Royaume-Uni

En effet qu’Eurotunnel ose demander aux gouvernement français une indemnisation pour la protection de se site est déjà culotté et pour tout dire scandaleux mais ceci n’est rien comparé à ce qui va suivre. Là où la direction d’Eurotunnel a raison, c’est quand elle souligne l’efficacité du dispositif de filtrage à Calais. Il y a en effet un certain scandale de la part du Premier Ministre Britannique et de sa presse (à scandale justement), si prompte au French bashing, à dénoncer le laxisme des autorités françaises quand on sait que du côté britannique, il n’y a aucune interception. Mais ça, c’est un peu monnaie courante entre gouvernements britanniques et français, depuis…. Très longtemps.

Non le vrai scandale, c’est cette horreur humanitaire qui a jeté sur les routes d’Afrique, et du Moyen-Orient, des centaines de milliers de personnes qui, par désespoir et pour fuir la guerre civile, le terrorisme, la famine en sont réduit à venir s’agglutiner dans ce cul-de-sac de l’Europe Occidentale appelé Sangatte. Plutôt que de déclencher des répressions policières sans effet, tellement les souffrances de ces être humains sont grandes, nos gouvernants seraient bienvenus de concentrer leurs efforts sur la résolution des problèmes qui sont la cause de ces afflux massifs.

Mais n’oublions pas que ce cul-de-sac est aussi un sas entre deux des régions les plus riches du monde, l’agglomération londonienne et l’agglomération parisienne  et que rien ne doit perturber la bonne liaison entre ces deux pôles du « Monde qui vit heureux et repu », pas même des milliers de migrants car cela nuit aux affaires et les affaires semblent bonnes

http://www.ouest-france.fr/eurostar-trafic-record-et-ventes-en-hausse-pour-le-2e-trimestre-3575228,Eurostar. Trafic record et ventes en hausse pour le 2e trimestre

Vous ne trouvez pas scandaleux le rapprochement entre cette information et la demande d’Eurotunnel formulée ci-dessus ?  Moi, si.

On comprend mieux  que cet autre mouvement de désespoir déplaise également à Eurotunnel.

http://www.ouest-france.fr/myferrylink-lacces-au-tunnel-sous-la-manche-bloque-par-les-marins-3575130

MyFerryLink. L’accès au tunnel sous la Manche bloqué par les marins

Et quand on pense que cette SCOP s’est constituée, contre la volonté initiale d’Eurotunnel  et qu’Eurotunnel vient de lui donner le coup de grâce en revendant une partie de sa flotte aux concurrents de MyFerryLink. Scandaleux n’est-ce pas ? Eurotunnel serait-elle devenue un société à scandale. On ne peut pas ne pas se remémorer les péripéties scandaleuses de ce titre en bourse qui ont abouti à la spoliation de centaines de milliers de petits épargnants qui ont cru à ce projet (la suite leur a donné raison) mais que de désinformations en annonces faussement alarmistes on a poussé à brader leurs quelques titres. Evidemment, le seul bénéficiaire de ces opération, ce fut « on ». Mais qui est-on ? Mystère scandaleux autour de son nom.

Il n’y a pas que l’enfer qui soit pavé de bonnes intentions.

Cela fait belle lurette que les Hollandais et les Belges font preuve d’imagination pour aménager leur espace en respectant le plus possible leur environnement. L’innovation ci-dessous illustre bien ces efforts

http://www.ouest-france.fr/leditiondusoir/data/539/reader/reader.html?t=1437409621982#!preferred/1/package/539/pub/540/page/6 Bientôt des routes en plastique aux Pays-Bas ?

mais pourquoi donc ranger dans la catégorie des petits scandales de l’été, cette louable initiative ? En effet pourquoi ?  Cela mérite une petite explication. On a déjà connu  les pneus usagés recyclés dans le bitume de nos routes ou les cimenteries. Succès écologique mitigé mais qui a permis de déculpabiliser tous ceux qui, soit dans les décharges, soit à ciel ouvert, accumulaient des montagnes noires et malodorantes et permettre aux cimentiers de retarder un peu plus l’échéance de l’efficacité énergétique. C’est pourquoi, il faut voir l’autre face de ce projet d’économie circulaire : d’un côté, c’est merveilleux de ne pas utiliser encore plus de pétrole pour bitumer les routes tout en contribuant à réduire la taille du « 7°continent », mais de l’autre, si cette solution fait florès, pourquoi voulez-vous qu’on fasse un effort pour lutter contre la prolifération des sacs plastiques, puisque de toutes façon, on a une solution magique pour s’en débarrasser ? C’est le même processus pervers qu’avec les algues vertes. Puisque les algues vertes en Bretagne sont une pollution, des esprits ingénieux ont entrepris de créer une usine pour valoriser ces algues, mais comme il n’y en a pas assez pour rendre le projet rentable, on envisage de …..cultiver des algues. Absurde, non ? Scandaleux, oui !

Advertisements
Cet article, publié dans COUPD'GUEULE, développement durable, l'économie comme on la subit, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s