Petits et grands scandales du 16 juillet

Le surlendemain du 14 juillet, on parlait encore du commerce des armes, mais sur un autre plan cette fois

http://www.euractiv.fr/sections/innovation-entreprises/le-financement-europeen-de-fabricants-darmes-israeliens-alerte-des?utm_source=EurActiv+Newsletter&utm_campaign=cd32bcdd03-newsletter_derni%C3%A8res_infos&utm_medium=email&utm_term=0_da6c5d4235-cd32bcdd03-55417197

Le financement européen de fabricants d’armes israéliens alerte des eurodéputés

Il y a là bien des raisons de s’indigner, sans même se poser la question de la nature de l’Etat israëlien qui, pour un nombre de plus important de personnes est en soi, un sujet de scandale.

Non, s’il y a des raisons de s’indigner, c’est du côté de l’Union Européenne, de ses priorités et de ses procédures.

De ses priorités tout d’abord. Est-ce vraiment dans les priorités de l’Union Européenne  de financer prioritairement la recherche sur les armes ? Sûrement, si on regarde les efforts faits dans le monde par les puissances qui comptent pour trouver des engins de plus en plus efficaces pour éliminer son prochain et si l’Europe veut rester une grande puissance, elle ne peut pas tomber dans l’angélisme. Sûrement pas si on considère que l’Union Européenne s’est créée sur l’idée que c’était le meilleur moyen d’éliminer les risques de guerre en Europe. Cela dit, ce n’est pas incompatible. Après tout le principal concurrent du Rafale ne fut-il pas un temps, un avion conçu par un pays neutre, la Suède ?

De ses procédures ensuite. A une époque où les crédits publics deviennent rares, il peut paraître surprenant que ceux-ci puissent servir à financer des entreprises de pays qui n’appartiennent pas à l’Union Européenne. Envisage-ton en contrepartie qu’Israël ou la Turquie, ou la Norvège, finance à leur tour les recherches d’entreprises belges, françaises ou grecques ? Mais d’un autre côté, s’il y a des accords de coopération en matière de défense entre l’Union Européenne et ses pays, cela n’aurait rien de scandaleux. Cela voudrait dire que les armes développées par ceux-ci pourraient être utilisés à des fins de défense communes et réciproquement. Et c’est peut-être là aussi qu’il y aurait un scandale. Ce qui amène à se poser la question de la signification d’alliance de défense avec les pays susnommés, ce qui renvoie finalement à la question que je ne voulais pas évoquer au début de mon billet : la nature de l’Etat d’Israël, mais cela nous amène aussi à se poser la question sur la nature du régime en place en Turquie et pourquoi pas en Norvège également.

Publicités
Cet article, publié dans COUPD'GUEULE, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s