Le Monopoly a été inventé pendant la Grande Crise. Que produit celle-ci ?

La crise de 1929 a été déclenchée aux Etats-Unis par l’éclatement de ce qu’on n’appelait pas encore une bulle financière. C’est la spéculation, boursière surtout, et un peu immobilière déjà, qui en était la cause. On en connaît les effets macro-économiques mais peut-être sait-on moins que c’est à cette époque qu’un jeu inventé au début du XX° siècle pris réellement son essor, le Monopoly et surtout que c’est un chômeur qui à partir de 1931 en développa les règles. En fondant ce jeu sur les mécanismes qui avaient poussé à la crise, c’était en quelque sorte exorciser le démon mais aussi donner l’impression à chaque joueur qu’il peut être un vainqueur du système, par procuration. C’est ce qui explique vraisemblablement le succès de ce jeu qui, si on y regarde de près, est profondément immoral et cruel, comme tous les jeux de société, depuis les « petits chevaux » jusqu’au « Risk ». Et depuis plus de 80 ans , en famille ou entre amis, certains, très nombreux, passent des soirées entières à essayer de ruiner leurs parents ou leurs enfants, à taxer leurs meilleurs copains, avec le secret espoir de devenir LE SEUL, l’unique, le MONOPOLE.

C’est un peu comme dans la vraie vie, me direz-vous, sauf qu’ici pour la plupart d’entre nous cela reste du virtuel et comme « c’est pour du beurre », ce n’est pas grave.

Mais le succès d’un tel jeu, aux délices duquel j’ai souvent cédé quand j’étais plus jeune, est symptomatique d’une vision du monde largement répandue et sa large diffusion contribue à en renforcer l’implantation.

C’est pourquoi j’ai été interpellé par un article paru lors du Salon de l’Agriculture

http://www.ouest-france.fr/farming-simulator-le-jeu-qui-vous-donne-envie-de-devenir-agriculteur-3219013

Farming Simulator. Le jeu qui vous donne envie de devenir agriculteur

Comme je ne suis pas un passionné des jeux video, je n’avais jamais entendu parler de cela et pourtant c’est parait-il un carton sur le marché français, puis états-uniens, après avoir conquis le marché allemand. Mais le peu que j’en lis dans cet article ne me donne pas envie d’y mettre le bout de mon clavier. Imaginez un peu : vous commencez comme « petit exploitant » et le but c’est d’être un agro-businessman en ayant bouffé toutes les exploitations des environs, avec les plus gros tracteurs et toutes ces sortes de choses qui vont avec le modèle d’exploitation ( c’est ici que ce terme prend tout son sens) que promeut Xavier Beulin et sa clique. Je suis d’ailleurs surpris que ce ne soit pas la FNSEA qui soit à l’origine de ce jeu.  Donc, je vous le déconseille.

PAR CONTRE, si vous pensez que LA crise est le moment de changer nos logiciels internes, je vous invite fort à lire cet article

http://www.eco-bretons.info/ecomag/initiative/un-jeu-coop%C3%A9ratif-pour-d%C3%A9couvrir-less

UN JEU COOPÉRATIF POUR DÉCOUVRIR L’ESS

Il y est question d’un jeu aussi mais dont les règles semblent beaucoup plus en phase avec les solutions qu’il nous faudra trouver pour sortir par le haut et réussir les transitions nécessaires. Je vous invite aussi à aller sur le site de financement participatif. Les promoteurs du projet ne sont pas gourmands financièrement parlant mais il est vrai qu’il s’agit d’un je de plateau. Comme le Monopoly en somme !

Advertisements
Cet article, publié dans ESS, l'économie comme on la voudrait, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s