Les marchands de canons

Ça y est ! c’est reparti. La France essaie de reprendre son rang dans le concert des marchands de canon mondiaux et compte tenu de l’agitation industrialo-diplomatique,  les contrats vont tomber en rafale. Et ce n’est pas qu’un jeu de mots plus ou moins macabre compte tenu du sujet évoqué ni une astuce plus ou moins lourdingue sur l’avion le plus furtif qu’ait jamais conçu l’industrie aéronautique française, tellement furtif qu’on ne le décelait qu’à peine en dehors du ciel de France.

Concernant cet avion, je viens cependant  de parler à l’imparfait parce que d’une part on a vu les ailes du Rafale et que ce n’est plus un avion invisible puisqu’on l’a vu dans le ciel du Moyen Orient et d’autre part parce que pour la première fois il est fortement question qu’il soit vendu à une puissance étrangère

http://www.ouest-france.fr/dassault-france-et-egypte-proches-dun-accord-sur-24-rafale-3171320

Dassault. Le Rafale proche de son premier contrat à l’export

Faut-il voir un lien de cause à effet entre ces deux éléments ? Difficile d’imaginer qu’une intervention militaire serve de champ de démonstration pour un marchand d’armes ? Moralement c’est effectivement difficilement imaginable…..

Mais ça ne s’arrête pas là. Comme je n’avais pas suivi de près les pérégrinations diplomatiques de notre ministre et de ses équipes, je suis pris un peu de court par cette annonce.

http://www.ouest-france.fr/livraisons-darmes-au-liban-les-premieres-commandes-remises-en-avril-3176002

Livraisons d’armes au Liban. Les premières commandes remises en avril

Mais en lisant l’intégralité de l’article, on comprend un peu mieux ce qui s’est passé. IL est devenu impossible aux monarchies de la Péninsule Arabique d’acheter des armes. On leur en a déjà tellement vendu qu’ils ne savent plus ou les mettre. Donc ils financent les achats des autres et pour le coup le Liban semble devoir renouveler tout son arsenal, sauf …les avions de chasse. Il y aura donc des blindés comme des navires de moyen tonnage.

Tiens à propos de blindés, j’avais piqué dans la presse régionale cette annonce en me disant que nos savoir-faire militaire étaient en train de se faire la malle

http://www.entreprises.ouest-france.fr/article/automobile-lexpert-blindage-centigon-sous-pavillon-chinois-08-01-2015-183703?utm_source=newsletter&utm_medium=OFentreprise&utm_campaign=20150109_local_votreNewsletter

Automobile. L’expert du blindage Centigon sous pavillon chinois

Mais j’ai été trompé par le mot « blindage ». En fait il ne s’agit jusqu’à présent que de cette « niche » très étroite des limousines blindées que les puissants de ce monde se  sentent obligés d’acquérir, pensant ainsi se prémunir de la vindicte populaire ou des visées malveillantes de leurs concurrents mais néanmoins confrères. Il faut dire que j’avais de quoi m’y intéresser puisque quelques mois plus tôt, c’était bien un marchand d’armes étrangers qui avaient manifesté des velléités de mettre la main sur un établissement industriel français.

http://www.latribune.fr/entreprises-finance/services/transport-logistique/20120910trib000718727/les-ateliers-bretons-sauves-par-les-tanks-russes.html#xtor=EPR-2-[Lactu+du+jour]-20120911

Les Ateliers Bretons sauvés par les tanks russes

Malheureusement, ou heureusement, l’affaire avait tourné court car les Russes s’étaient révélés être des partenaires financiers peu fiables

http://www.entreprises.ouest-france.fr/article/chateaubriant-russes-font-coup-pendable-abrf-06-09-2013-108293

Châteaubriant. Les Russes font « un coup pendable aux ABRF »

Heureusement, ai-je envie de dire. Imaginez en effet, dans la situation diplomatique actuelle, où la France bloque toujours la livraison d’une frégate de  type « Mistral », ce que serait la situation de ces Ateliers Bretons.

Mais j’ai aussitôt envie d’ajouter que malheureusement l’affaire ne s’est pas faite pour les salariés de cette boîte puisqu’elle a fini par fermé privant d’emploi près de 100 personnes

http://www.entreprises.ouest-france.fr/article/chateaubriant-sans-repreneur-abrf-ferme-23-05-2014-146738

Châteaubriant. Sans repreneur ABRF a fermé

Tiens ! tiens ! sauver des emplois ? Revoilà que revient par un biais que je n’avais pas prévu l’une des trois justifications de l’activisme commercial de la France en la matière : l’emploi, la balance commerciale, la défense nationale voilà le trépied sur lequel repose notre vocation de marchand de canons. Compte tenu de la tension qui existe sur ces trois questions, cela rend très sensible la question générale de notre industrie d’armement. Or une des principales entreprises du secteur va mal

http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/20150123trib4dd1d86b6/dcns-plonge-dans-le-rouge-et-plombe-thales.html

DCNS plonge dans le rouge et plombe Thales

Tout est donc bon pour aider DCNS à se remettre à flot. Mais pour cela faut-il poursuivre dans le développement de la fabrication d’outils de mort ? Après tout, il existe des exemples dans l’histoire industrielle de la France de reconversion civile des industries d’armement. Après tous les anciens arsenaux ont développé bien des compétences qui pourraient être valorisées. C’est d’ailleurs ce qu’ils ont commencé à faire avec les énergies de la mer.

http://france3-regions.francetvinfo.fr/basse-normandie/2014/12/02/hydroliennes-gdf-suez-alstom-et-edf-dcns-laureats-de-l-appel-d-offres-pour-des-fermes-pilotes-604944.html

Hydroliennes: GDF Suez-Alstom et EDF-DCNS lauréats de l’appel d’offres pour des fermes-pilotes

On peut rêver d’une reconversion plus totale !

Publicités
Cet article, publié dans COUPD'GUEULE, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s