Mieux vaut en rire-rubrique inépuisable-n° 109

« dépêchons-nous d’en rire maintenant, de peur d’avoir à en pleurer demain .» Beamarchais

« L’humour est la politesse du désespoir. » Oscar Wilde

« On peut rire de tout mais pas avec tout le monde. » Pierre Desproges

« Pour ce que rire est le propre de l’home. » Rabelais

 

Farine de poisson …d’Avril

Antiphrase ou litote, les entreprises qui changent de nom le font pour montrer qu’elles ont changé et/ou pour donner plus de visibilité.  En fait, en guise de  « plus de visibilité », elle cherche surtout à mieux se cacher étant devenues un peu trop visibles. Dans les années 80 et 90 ce fut le cas des Sociétés qui avaient toutes la même particularité de s’appeler « Société, ou Compagnie Générale de… » et d’avoir de fortes attaches avec la sphère publique. Dans la France d’alors, c’était une suspicion de relations d’influence troubles. Ce fut la mode des noms en V , Vinci pour Société Générale d’Entreprise, Veolia et Vivendi pour Compagnie Générale des Eaux qui suivirente les années en « El » dont le fleuron fut longtemps Alcatel pour Compagnie Générale d’Electricité.

Récemment une entreprise qui assure largement ses fins de moisgrâce à l’aide appuyé de l’Etat aux agro-carburant a aussi décidé de changer de nom. Evidemment c’est aussi pour montrer qu’elle allait changer de gouvernance et pour avoir plus de visibilité. Jusqu’à preuve du contraire, on va les croire

http://www.ouest-france.fr/agroalimentaire-sofiproteol-devient-le-groupe-avril-3101717

Agroalimentaire. Sofiproteol devient le groupe Avril

Mais choisir un nom est un art difficile et manifestement les brillants créatifs qui ont planché sur ce baptême ont oublié que Soprofiteol avait décidé de se recentrer sur son métier de base c’est-à-dire l’alimentation humaine et animale. Or qu’est-ce qu’ils mangent ces animaux ? En tre autre, ils mangent…des farines dont des farines de poissons

Ça la fout mal de donner à ses bestiaux de la « farine de poisson d’Avril » !

 

Adieu veaux, vaches cochons…

Il y a 18 mois, la Bretagne était à deux doigts du collapsus parce que son agriculture était malade. On aurait plutôt dû dire son élevage et toute la filière qui suit. En première ligne, il y avait la filière avicole  suivie de près par la filière porcine. Depuis, cela semble aller mieux pour les poulets, du moins si on en croit les nouvelles rassurantes qui viennent de chez Doux et les promesses qui ont entouré la reprise de tillySabco par un trio improbable composé d’un producteurs d’algue high tech, de distributeur de viande halal et d’une Chambre de commerce. Cela dit ça se comprend quand on voit le palmarès gastronomique des Français

http://www.ouest-france.fr/cuisine-le-poulet-roti-plat-prefere-des-francais-3156618

Cuisine. Le poulet rôti, plat préféré des Français.

Ce n’est plus la poule au pot du Béarnais mais cela reste le plat emblématique des tables du dimanche. Cela ouvre de belles perspectives aux volaillers français s’ils se donnent la peine de répondre encore plus aux exigences de qualité et ne pas céder aux facilités de la production de masse qui avait ravalé le poulet au rang de met de seconde classe.

Quant aux producteurs de cochon, ils ont sûrement du souci à se faire. En effet, il faut descendre à la 9° place pour trouver un plat contenant du porc (la choucroute) parmi les plats préférés des Français. Il y a donc peut-être un problème d’adéquation entre l’offre et la demande. C’est bien beau de bâtir des projets à mille gorets si derrière la demande ne suit plus. Rappelez-vous Perrette et son pot au lait. Il ne suffit pas d’inscrire des chiffres dans un prévisionnel.

Mais là, j’ai pas trop le cœur à me moquer, beaucoup de petits producteurs et même de plus gros sont en train de vivre des moments difficiles, entrainés qu’ils ont été dans une spirale qu’ils n’ont pas voulu et surtout qu’ils n’ont à aucun moment maitrisé

 

Qui va à la chasse, perd sa place

Il fallait s’y attendre. Quand on construit les maisons en commençant par le toit en général cela se termine mal. C’est ce que l’ancien Premier ministre constate avec amertume. En effet, poussé par son zèle en faveur de sa chère métropole, il avait choisi de commencé la réforme territoriale par la loi sur les métropoles qui aurait dû en toute logique parachever l’édifice territoriale en partant du fait communal puis de l’articulation département-région et finir par l’exception métropolitaine.

Mais partant du principe que les blés engrangés sont en sécurité, il a fait passer contre toute logique la loi « d’affirmation des métropoles ». mal lui en a pris ;

Maintenant qu’il n’est plus qu’un député comme les autres, il a le retour du bâton et de la part de ses amis qu’il avait ainsi maltraités. Du coup, il est en colère.

http://www.lagazettedescommunes.com/322303/le-carton-jaune-de-jean-marc-ayrault-a-la-reforme-territoriale/?utm_source=quotidien&utm_medium=Email&utm_campaign=04-02-2015-quotidien

Le carton jaune de Jean-Marc Ayrault à la réforme territoriale

Et c’est d’autant plus rageant que s’il avait été moins pressé, et vu la façon dont cette loi n’est pas piloté c’est le dernier qui parle qui a raison, il doit se mordre les doigts de ne pas avoir suivi  la logique. Et puis de toute façon il a tort : s’il voulait que SA réforme aboutisse il n’avait qu’à rester.

Quoique, quand on voit comment s’emmanche une réforme sur laquelle un consensus conflictuel (si, si, ça existe) s’est fait, on se dit que dans cette réforme tout est possible

Viens chez moi, j’habite chez ma rivale !

Comme je l’avais prévu, il n’a pas fallu longtemps pour que les querelles de clocher s’allument dans les provinces

http://www.lesechos.fr/journal20141210/lec1_france/0204002407091-les-capitales-regionales-font-de-la-resistance-1073344.php

Les capitales régionales font de la résistance
C’était prévisible par tous sauf vraisemblablement par ceux qui pilotent la réforme. Et en plus ils ont l’humour d’appeler cette loi « NOTRe » ! Au fait, Monsieur Ayrault, on comprend mieux que vous soyez opposé au rattachement de la Loire-Atlantique à la Bretagne car il auarait dur pour vous d’admettre que la capitale de cette région était Rennes puisque tout comme Nantes vous en avez fait une métropole. On ne pas tout prévoir.

Touchez pas au grisbi !

Voilà un autre problème qui laisse les têtes d’oeuf de la Place Beauvau et de Bercy comme des poules devant une perle : le budget 2016

http://www.lagazettedescommunes.com/319840/fusion-des-regions-le-casse-tete-des-budgets-2016/?utm_source=quotidien&utm_medium=Email&utm_campaign=04-02-2015-quotidien

Fusion des régions : le casse-tête des budgets 2016

Techniquement dans le privé on sait faire cela très bien lors des opérations de fusion-acquisition mais cela peut se comprendre puisqu’en général, c’est qu’une des entreprises l’a emporté sur l’autre et elle marque aussitôt sa prééminence dans le budget mais aussi dans les comptes. Dans les régions, c’est autre chose car toute décision budgétaire est P.O.L.I.T.I.Q.U.E Or de quoi vivent-ils ces élus si ce n’est de la politique et pour la politique ? Faire admettre à une petite région qu’elle a été absorbée par une plus grosse ? Impensable ! D’où le problème soulevé par la gazette. Pourtant, il n’y a pas de quoi fouetter un chat. De toute façon, les lycées seront à entretenir, les transports en commun à organiser aujourd’hui comme demain en Picardie comme dans le Nord-Pas de Calais. Que vous le vouliez ou non, vos choix ne sont qu’à la marge sur UN SEUL budget, messieurs les élus. Mais tant qu’on se noiera dans ce genre de problème, ils seront accusés d’incurie.

Publicités
Cet article, publié dans administration publique, COUPD'GUEULE, entreprises, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s