#JesuisCharlie : un voile noir

Voltaire a écrit : « Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’au bout pour que vous puissiez le dire. »

Je n’étais pas toujours d’accord avec ce qu’écrivait et dessinait l’équipe de Charlie Hebdo mais je me serais battu jusqu’au bout pour qu’ils puissent l’écrire ou le dessiner tant leurs talents était nécessaires à notre démocratie et à ses valeurs de tolérance

En les massacrant, les lâches qui ont perpétré ce crime odieux ont montré combien ils étaient à des années lumières de ces valeurs. Ce faisant, ils se privent du droit de pouvoir revendiquer le bénéfice de cette tolérance mais sans aucun doute ils s’en moquent et même doivent se délecter d’être ainsi mis au ban de notre société.

Face à cela, la seule attitude possible est de nous rassembler et de montrer que notre société est suffisamment solide pour ne pas se laisser déstabiliser par ces actes de barbarie. Partout, quel que soit notre penchant partisan, quelles que soit nos croyances religieuses ou philosophiques, manifestons publiquement qu’au-delà de ces différences, il y a un lien fort qui nous unit tous et que nous nous reconnaissons tous dans cette phrase de Voltaire.

Saint-Just a dit : « il ne saurait y avoir de liberté pour les ennemis de la liberté. » Devrions-nous remplacer « liberté » par « tolérance »? Ce serait peut-être tomber dans le piège que nous tendent ces fous qui sont tout sauf insensés : si Charlie Hebdo a été ainsi mitraillé, c’est justement parce que Charlie Hebdo représentait « la tolérance à la Française ».

Je me répète peut-être : « rassemblons-nous! » Evitons de montrer du doigt telle ou telle communauté, du moins toutes celles qui se reconnaitront dans ce rassemblement.

C’est peut-être la meilleur façon pour que se déchire le voile noir qui vient de tomber sur la France, sur toute la France

Ce soir, nous sommes tous des « Charlie », de droite, de gauche, du centre, écologistes, productivistes, monarchistes et républicains juifs musulmans chrétiens bouddhistes agnostiques etc….

Donc Charlie n’est pas mort: il vit en nous.

Publicités
Cet article, publié dans COUPD'GUEULE, detestable, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s