Une croissance forte n’est pas un développement durable 

 

Cela fait longtemps que mes lecteurs ont compris que « développement durable » cela ne veut pas dire « croissance éternelle », pour deux raisons aussi simples l’une que l’autre

La première est que la croissance ce n’est pas du développement, du moins à partir d’un certain niveau…de développement justement. Par analogie, je dirais qu’un adolescent a souvent fini sa croissance physique qu’il n’a pas encore vraiment entamé son développement personnel. L’analogie vaut ce qu’elle vaut mais si elle parle à au mins l’un d’entre vous c’est déjà ça.

La deuxième est que « durable » et « éternel le » sont loin d’être synonyme d’autant plus que le « durable » du développement n’est qu’une mauvaise traduction de « sustainable ». Mais décidément « développement soutenable », ça ne le fait pas plus.

Il y a bien une troisième raison, mais comme elle est empruntée au folklore des traders, j’hésite à l’utiliser mais tout le monde sait bien qu’un arbre fusse-t-il millénaire ne monte jamais jusqu’au ciel.

Une information passée bien inaperçue permet d’illustrer ceci, s’agissant des pays, les plus grands s’entend, dont les taux de croissance du PIB, à deux chiffres, puis maintenant à un seul chiffre mais nettement au-dessus de 5%.

Dans cette catégorie nous avons évidemment la Chine, le Brésil et…l’Inde.

Or quelle ne fut pas ma surprise de lire dans la presse quotidienne régionale du Grand ouest

http://www.ouest-france.fr/inde-la-france-pourrait-preter-un-milliard-deuros-2665840

Inde. La France pourrait prêter un milliard d’euros

Comment cela est-ce possible ? La France exsangue, dont les finances sont dans le 36° dessous va prêter de l’argent à l’une des puissances économiques qui à force d’être émergentes a bel et bien émergée ? La nouvelle peut paraître incongrue. Elle l’est déjà moins quand on lit l’article. Il y a bien sur des arrières-pensées commerciales mais ce ne sont peut-être pas celles dont parle l’article en question.

Je note toutefois que cette aide au développement est ciblée : elle financera des projets de « développement durable » sans en dire plus.

Et je me suis rappelé qu’il y a un an ou deux mon attention avait déjà été attirée par une autre information également passée sous silence : la France avait un ambitieux programme d’aide au développement avec la Chine et que là aussi cela concernait ce qu’on appelle  le « développement durable ». En l’occurrence, il s’agissait de gestion de l’eau, de gestion des déchets, et autres sujets qu’on classe généralement, et peut-être abusivement, dans cette rubrique fourre-tout.

Du coup, je suis allé sur le site de l’Agence Française de Développement et voici ce que j’y ai trouvé

http://www.afd.fr/home/pays/asie/geo-asie/chine/afd-en-chine

L’AFD en Chine

L’aide est donc bien ciblée « protection et restauration de l’environnement »

Et c’est peut-être là le talon d’Achille de ces économies en forte croissance. Tellement pressées de nous rattraper, elles sont tombées dans les mêmes travers que nos économies à l’époque où elles connaissaient des taux de croissance de leurs PIB de même nature. Sauf que maintenant que la Terre est devenu « le jardin mondial », il devient plus difficile de le faire impunément et qu’ils doivent montrer que peu ou prou ils font quand même un effort, poussés aussi par leurs opinions publiques, faut-il préciser

Mais surtout il ne faut pas oublier que ces taux de croissance qui font rêver tous les économistes occidentaux masquent une autre réalité : ces pays restent encore globalement pauvres, si on s’en réfère à nos critères.

Ceci explique que les économies occidentales continuent à aider au développement des autres pays (de moins en moins semble-t-il cependant) y compris des pays qui apparaissent comme leurs futurs concurrents.

A cet égard, on peut consulter avec beaucoup d’intérêt cette base de données établie par « Les Echos »

http://data.lesechos.fr/pays-indicateur/chine/aide-publique-au-developpement-nette-recue.html

chine | aide publique au développement nette reçue

Ne vous limitez d’ailleurs pas à la seule Chine. L’évolution de l’aide au développement de pays comme l’Inde, le Brésil voire la Russie mérite également qu’on s’y attarde un instant.

Ceci m’amène au second point de mon propos. Puisque les pays occidentaux aident la Chine et que la Chine aide des pays d’Afrique au point que le Japon se sent obligé aussi d’augmenter son aide vers les mêmes pays, c’est peut-être qu’ils y ont intérêt. Et si finalement cette aide n’était qu’une forme d’investissement soit pour préserver une source d’approvisionnement en matières premières (version la plus primaire) soit pour s’ouvrir des nouveaux marchés (version plan Marshall ou si on veut voir plus près l’aide actuelle à l’Inde) ? Dans ce cas, on arriverait à cette conclusion, paradoxale par rapport à la première partie de mon propos que « aide au développement durable » = « espoir de croissance continuée ». Mais le paradoxe n’est qu’apparent car cette équation n’aura qu’un temps, le temps que les équilibres économiques se renversent vraisemblablement.

Au fait, avez-vous noté que parmi les points forts de la compétitivité de la France dans le monde, il y a le pôle de compétitivité « ville durable » où on retrouve la fine fleur des opérateurs sur les marchés publics français (construction, gestion de l’eau, gestion des déchets, gestion des transports, gestion de l’énergie,etc…). Ces entreprises dont on veut réduire l’oligopole sur les budgets des collectivités locales, via les délégations de service public, cherchent donc un « relais de croissance » (tiens ! tiens !) à l’exportation avec la bénédiction des pouvoirs publics.

« Durable », combien de marchés juteux commet-on en ton nom ?

Il serait temps de trouver une autre façon de désigner des pratiques réellement protectrices de l’environnement et qui le soient…durablement.

Mon Dieu, me direz-vous, il s’égare. Nous voilà loin de l’aide au développement. En êtes-vous si sûr ?

 

 

Publicités
Cet article, publié dans développement durable, l'économie comme on la subit, mondialisation quand tu nous tiens, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s