Mieux vaut en rire-rubrique inépuisable- n° 97 : « S.E.M.O.U. :c’est dur d’investir, mec ! »

« Dépêchons-nous d’en rire aujourd’hui, de peur d’avoir à en pleurer demain.» Beaumarchais

« L’humour est la politesse du désespoir.» Oscar Wilde

« On peut rire de tout mais pas avec tout le monde.» Pierre Desproges

J’ai déjà dit, il y a longtemps, tout le mal que je pensais des partenariats public-privé. Des scandales récents ont montré que ce n’était pas que des vues de l’esprit. Mais au-delà des aspects les plus scandaleux, il y a cette forme de spoliation rampante organisée sur la durée totale de ces marchés.

Mais comme de nombreuses autres voix, mieux autorisées que la mienne se sont élevées pour dénoncer cette forme très particulière de gestion de l’investissement public, et sur la pression de l’Union Européenne, on a inventé un nouveau statut de société, la société d’économie mixte à opération unique.

Le moins qu’on puisse dire est que cela a déclenché des réactions mitigées

Les premiers à réagir ont été les sénateurs, enthousiastes

http://www.courrierdesmaires.fr/28103/le-senat-unanime-pour-creer-la-societe-deconomie-mixte-a-operation-unique/

Le Sénat unanime pour créer la société d’économie mixte à opération unique

Puis au fur et à mesure qu’on a creusé ce qu’il y avait derrière ce nouveau statut, les avis ont été plus circonspects, notamment à l’Assemblée Nationale où l’accueil fut nettement moins unanime qu’au Sénat

http://www.lagazettedescommunes.com/234173/lassemblee-adopte-la-sem-a-operation-unique/

L’Assemblée adopte la Sem à opération unique

Quant aux professionnels, ils n’ont pas caché leur hostilité

http://www.eauxglacees.com/Non-a-la-SEM-a-operation-unique

NON À LA SEM À OPÉRATION UNIQUE

Mais en fait pour comprendre pourquoi cette opération vise en fait à dédouaner un peu plus les opérateurs privés de leurs responsabilités financières, tout en maintenant leur capacité à générer du cash discrètement, il convient de lire ce qu’en pensent les observateurs plutôt neutres de la vie publique locale

http://www.actu-environnement.com/ae/news/projet-loi-semou-remplacement-ppp-21870.php4#xtor=ES-6

Une nouvelle loi pour oublier les PPP

En effet, un statut qui cantonnerait les collectivités publiques dans une minorité (avec possibilité de blocage toutefois) qui supprimerait la mise en concurrence, c’est la porte ouvert à beaucoup d’abus. Après tout, si le statut de SEM a été et reste parfois un moyen discret de détourner des flux financiers, si le PPP s’est révélé une fantastique pompe à finances publiques, c’est parce que les élus ont manqué de vigilance (c’est un euphémisme) et/ou ils ont été victimes de ce qu’on appelle l’information asymétrique, pour désigner de façon également euphémique, ce que nous appellerions communément la dissimulation comptable. Ce nouveau statut accentue ses défauts au lieu de les gommer.

En fait, pour comprendre ma réticence vis-à-vis de ce statut, il  vous faut regarder le schéma en tête de l’article ci-dessous, qui explique d’ailleurs fort bien tous les mécanismes du dispositif

http://www.lesechos.fr/idees-debats/cercle/cercle-91796-societe-deconomie-mixte-a-operation-unique-innovation-ou-operation-de-communication-1003442.php

Société d’Economie Mixte à opération unique : innovation ou opération de communication ?

En effet, comment voulez-vous faire confiance à un statut qui s’appelle SEMOU. C’est déjà un aveu d’échec car » si SEMOU, c’est qu’il y a un loup! » comme aurait dit quelqu’un qui s’y connait en SEM.

Et si en plus on vous dit que ce «  création de SEMOU vaut MEC », c’est carrément de la tromperie sur la marchandise, si on peut dire !

 

Advertisements
Cet article, publié dans COUPD'GUEULE, l'économie comme on la subit, l'Etat régalien, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s