Réfléchir peut rendre intelligent surtout quand c’est pour jouer

Ce billet viendra sûrement trop tard pour que vous changiez le contenu de la hotte du bonhomme engendré par Coca-cola pour la joie de nos charmants bambins (accessoirement) et la plus grande satisfaction des marchands de jouets.

Un peu plus que l’an dernier, la rengaine à la mode cette année était « nous sommes envahi par les produits chinois. » Gageons que si rien n’est fait , ce sera encore plus vrai l’an prochain et ainsi de suite.

C’est justement pour lutter contre cela que certains ont commencé à réagir. La première réaction est un peu une réaction « à la Montebourg » , la marinière en moins, c’est-à-dire le chauvinisme économique. Comme c’est un mouvement émergent  de l’opinion publique française, les grands de la distribution de jouets et jeux ont accompagné le mouvement à leur façon

http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/grande-consommation/actu/0203144271381-les-jouets-francais-restent-marginaux-dans-les-rayons-638695.php

Les jouets français restent marginaux dans les rayons

Mais comme ces entreprises de distribution ne sont pas pour autant des philanthropes, très rapidement est venu l’autre juge de paix de la distribution moderne, le prix. Les entreprises françaises qui résistent ont donc joué à fond (perdus ?) cette carte en misant parfois sur la qualité, la qualité étant synonyme ici de sophistication du produit.

http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/service-distribution/actu/0203166347799-jorelle-bioviva-et-falquet-serrent-les-couts-pour-resister-638639.php

Jorelle, Bioviva et Falquet serrent les coûts pour résister

Mais c’est peut-être faire peu de cas de la capacité de réaction de la concurrence, notamment chinoise qui a montré une certaine facilité à monter en gamme quand cela s’avérait nécessaire.

Et puis il y a une autre façon d’aborder les choses qui risque d’être plus difficile à contrer.

Un jouet est un plaisir pour un enfant, il ne doit pas devenir un danger. C’est ce que répète, année après année une ONG européenne dont la section française est très active sur cette question comme on peut le constater sur leur site

http://www.wecf.eu/francais/actualites/2013/Paris-ColloqueJouets-15nov2013.php

On a là une autre approche de la consommation, très proche des analyses que peuvent faire les tenants de l’écologie politique et de la Responsabilité Sociale et environnementale des Entreprises.

La proposition que fait WECF est en effet une manière radicalement différente de concevoir le rapport au jouet.

http://www.actu-environnement.com/ae/news/colloque-jouets-sains-wecf-ecoconception-vulli-plantoys-20303.php4#xtor=ES-6

L’éco-conception, levier de production de jouets « sains » ?

Evidemment, cela va demander aux entreprises un sérieux effort de réflexion et peut-être une remise en cause tout aussi radicale de leur processus de conception et de fabrication de jouets, mais à terme elles risquent fort d’être gagnante puisque c’est une autre tendance émergente de l’opinion publique française, la consommation responsable et en l’occurrence, puisqu’il s’agit de nos enfants, l’achat de jouets dont l’usage ne peut mettre en danger leur santé. C’est une autre approche de la différentiation par la qualité mais sur un terrain, où la concurrence internationale n’est pas encore en mesure de se montrer compétitive, dans la mesure où le facteur discriminant ne sera plus uniquement le coût.

Voilà une belle leçon de management stratégique. Merci mesdames.

Si vous voulez en savoir plus sur ce que font ces dames, je vous invite fortement à aller visiter leur site

http://www.wecf.eu/francais/

Advertisements
Cet article, publié dans développement durable, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s