Etre autoentrepreneur, est-ce être entrepreneur ?

Lorsque Monsieur Novelli avait créé le « statut » d’auto-entrepreneur, il l’avait ouvert aux étudiants (bonne idée), aux chômeurs (bonne idée), aux retraités (c’est dire s’il était conscient du revenu de nombreux d’entre eux) mais aussi ….aux fonctionnaires. Ce dernier point va disparaitre. Que faut-il en penser ?

http://entrepreneur.lesechos.fr/entreprise/creation/actualites/0202896431782-fonctionnaires-les-agents-ne-pourront-plus-etre-autoentrepreneurs-10031142.php?xtor=EPR-1500-[LEE_quotidienne]-20130718-[s=461370_n=6_c=601_]-1681742[_SDV]@1

Fonctionnaires : les agents ne pourront plus être autoentrepreneurs

Si on voulait en rire , on pourrait dire qu’en ouvrant le statut d’auto-entrepreneur aux fonctionnaires, le ministre des PME créait un oxymore « le fonctionnaire entrepreneur ». Cela ne pouvait pas marcher (Evidemment, ce jugement est faux, il existe des fonctionnaires entreprenant, dans tous les sens du terme).

Si on voulait en rire, on pourrait également dire que c’était la preuve que ce statut n’était pas un statut d’entrepreneur dont la caractéristique principale est quand même l’acceptation d’une part de risque.

Mais si on n’a pas le sens de l’humour chevillé au cerveau, on se dira que c’est une bonne chose quand on voit comment certain ont dévoyé ce dispositif. J’ai en tête l’exemple d’un membre de cabinet, par ailleurs, compagnon dans la vie d’une ministre, qui, tout en bénéficiant des avantages de collaborateur de cabinet ministériel, continuait à vendre ses conseils à des collectivités, en bénéficiant de ce statut. Cas exceptionnel certes, mais c’était la porte ouverte à toutes sortes de contournement des règles de déontologie dont s’est bardée la fonction Publique.

Après les ajustements que propose la nouvelle ministre des PME, petit à petit, l’auto-entreprise prend la forme qu’elle aurait avoir dès le départ : être l’antichambre de la VRAIE création d’entreprise, période d’apprentissage pendant laquelle on mesure sa capacité à assumer tous les risques inhérents à la démarche entrepreneuriale.

Publicités
Cet article, publié dans entreprises, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s