La vraie menace chinoise

Cela fait maintenant 3 ou 4 ans que Pierre Larrouturou, auréolé de son titre d’ « économiste qui avait prévu la crise financière de 2008 », avertit ses auditeurs de conférences en conférences que le vrai danger pour l’économie mondiale viendra du système financier chinois, trop gros, trop fragile, trop vite grandi et donc trop déséquilibré.

Il y a 20 jours encore, il signait avec Michel Rocard, qui n’est pas non plus un novice en matière de vision prospective clairvoyante, une tribune dans Le Monde pour annoncer que « cette fois-ci, ça y est la crise financière a bien commencé en Chine »

http://www.larrouturou.net/2013/06/gare-au-prochain-tsunami-financier-le-monde/

« Gare au prochain tsunami financier » – Le Monde

Trop occupée à commenter, voire à critiquer, le jeûne spectaculaire entamé devant l’Assemblée Nationale par Pierre Larrouturou et des membres du collectif Roosevelt, la presse a complètement passé sous silence cette information

Il se trouve que cette prédiction a commencé à avoir un début de réalisation dès le lendemain , le 21 juin. On ne saurait remettre en cause la rigueur ni des Echos qui constate que la machine vient d’avoir un hoquet brutal et sérieux

http://www.lesechos.fr/economie-politique/monde/actu/0202835420653-cette-nuit-en-asie-la-chine-coupe-le-robinet-du-cash-a-ses-banques-576749.php?xtor=EPR-100-[NL_8h]-20130618-[s=461370_n=2_c=204_]-1681742@2

Cette nuit en Asie : la Chine coupe le robinet du cash à ses banques

ni la sagacité des conclusions immédiates qu’en tire la Tribune

http://www.latribune.fr/actualites/economie/international/20130621trib000771606/menace-de-credit-crunch-en-chine.html#xtor=EPR-2-[Lactu+du+jour]-20130621

Menace de credit crunch en Chine

Si on replace cette information en regard des graphiques vertigineux que Pierre a présenté à longueur de soirées à des militants incrédules ,  on comprend que l’heure est effectivement grave. Certes la nouvelle crise financière n’est pas encore entrée dans sa phase aigüe mais il semble bien que les grands argentiers chinois sont en train de bunkeriser leur système bancaire afin d’éviter que la vague n’enfle trop vite. Il faut espérer que la citation du général Mac Arthur rappelé par Rocard et Larrouturou en entame de la tribune précitée ne trouvera pas à s’appliquer.

Et pendant ce temps-là , les Etats-Unis écoutent les Européens….

Advertisements
Cet article, publié dans l'économie comme on la subit, mondialisation quand tu nous tiens, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s