PTCI : Les vrais amis n’écoutent pas aux portes

Parce qu’un consultant informatique a » balancé » sur le système d’écoute de la NSA, voici qu’est apparu en pleine lumière une négociation qui aurait dû être discrète à défaut de pouvoir être secrète.

En effet sans cela qui aurait entendu parler sur le fond du « partenariat transatlantique pour le commerce et l’investissement » -PTCI-. Certes il y a quelques semaines, on en avait vaguement parler pour ressortir notre arme ultime « l’exception culturelle ». Sur le fond de la négociation, les médias ne nous disaient rien mais ils proclamaient haut et fort que la France dans la négociation avait obtenu la préservation de cette fameuse exception française avec grandes déclarations pleines de trémolos d’un cinéaste vieillissant et d’une actrice en devenir. Il y avait même eu des échanges de noms d’oiseau entre eux et le Président de la Commission Européenne (déjà). Depuis la polémique s’était encore envenimée avec le gouvernement français, mais sur le fond de l’accord, rien.

En fait c’est bien là une technique classique d’enfumage. On braque les projecteurs sur un sujet qui n’en est pas un, avec péripéties et combat de catch mais comme au catch, c’est du chiqué et cela permet de dire qu’on en a parlé sans surtout évoquer l’essentiel. En général quand on pratique cette technique de camouflage, c’est qu’il y a quelque chose à camoufler.

Heureusement que certains veillent. Parmi tous ceux qui à gauche se sont manifestés pour dire tout le mal qu’il fallait en penser, j’ai choisi une réaction, celle de Jean Gadrey, grand économiste hétérodoxe s’il en fut qui présente l’immense avantage d’être compréhensible parce qu’il va aux racines du projet mais aussi parce qu’il fait un peu la synthèse de toutes les autres réacteurs.

L’accord de « libre dumping » UE/USA : un faux AMI pire que le vrai (1)

L’accord de « libre dumping » UE/USA (2) : le contenu du projet

L’accord de « libre dumping » UE/USA (3) : le contenu du projet, fin

Que faut-il en penser? Que dans l’histoire, on peut rester stupéfait par l’aveuglement des élites européennes

En effet, les plus zélés défenseurs du PTCI , les libéraux européens, se trompent et nous trompent. En effet, ils sont persuadés que ce traité sera un exemple de la vertu du libéralisme en économie sauf que tous les principes de cette théorie d’économie politique sont systématiquement bafoués, à commencer par la concurrence pure et parfaite.

De même, les syndicats agricoles se trompent et trompent leurs mandants. En effet, la FNSEA puisque c’est elle que je vise en parlant de syndicats agricoles ne peut pas d’un côté monter au créneau pour défendre l’élevage français contre les importations sauvages de viande d’origine parfois douteuse et produite dans des conditions invérifiables et dans le même temps se louer d’un accord qui ne pourra plus empêcher l’entrée de viande aux hormones, de volailles javelisées pour rester présentables, ni empêcher les importations argentine ou brésilienne, tant décriées par ailleurs, parce qu’il existe aussi un accord de libre échange entre le cône Nord et le cône Sud de l’Amérique

Du coup, le gouvernement se trompe et nous trompe .

Finalement cette affaire d’écoutes tombe à point nommé pour rompre une négociation mal emmanchée . Maintenant que même notre président a évoqué la rupture de cette négociation, on ne pourra plus arrêter la curiosité de certains citoyens sur ce qu’était ces négociations.

Pour décrire cet effet dévastateur de l’ouverture du débat public, Jean Gadrey a une jolie expression, « l’effet Dracula » , pour évoquer l’effet dévastateur de la lumière sur un projet trop jalousement caché. Déjà les précédentes tentatives d’accord transatlantique ont échoué grâce à cette même vigilance. Vive  Dracula!

Publicités
Cet article, publié dans COUPD'GUEULE, l'économie comme on la subit, mondialisation quand tu nous tiens, pour l'Europe, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s