Immigration : « Ne faites pas à autrui ce que … »

« Ne faites pas à autrui ce que vous ne voudriez pas qu’on vous fit ». Voilà une sage maxime que toutes les Nations devraient s’appliquer entre elles.

Manifestement la plupart des pays d’Europe ont oublié qu’ils furent à une époque pas si éloignée que cela des terres d’émigration (Allemagne, Suède, Irlande, Angleterre au XIX° en direction des de l’Amérique, Pologne, Italie, Espagne, Portugal , Belgique au XX°) avant de devenir des terres d’immigration (France, Royaume-Uni, Allemagne, Belgique, Pays-Bas et récemment Irlande) puis de nouveau des terres d’émigration (Irlande, Espagne, Portugal et même la France, en direction de la Belgique et de la Russie).

Imaginez qu’à l’époque,  les pays d’immigration aient imposées les règles que propose un rapport au Parlement européen

http://www.europarl.europa.eu/news/fr/headlines/content/20130308STO06282/html/Immigration-Il-nous-faut-un-syst%C3%A8me-%C3%A0-points-pour-attirer-les-plus-brillants
Immigration: « Il nous faut un système à points pour attirer les plus brillants »
Plus des ¾ des candidats à l’émigration auraient été refoulés avant même que d’arriver.

Mais ceci est le passé et les conditions n’étaient pas les mêmes puisque les pays d’accueil étaient encore des colonies de peuplement où on avait plus besoin de bras que de têtes.

Or maintenant que se passe-t-il ?

Si on en croit un sondage récent, les jeunes diplômés français ont la bougeotte et veulent quitter la France pour y faire carrière.

http://www.latribune.fr/actualites/economie/international/20130225trib000750792/pour-trouver-un-emploi-27-des-jeunes-diplomes-envisagent-l-etranger.html#xtor=EPR-2-[Lactu+du+jour]-20130226

Pour trouver un emploi, 27% des jeunes diplômés envisagent l’étranger

Si c’est pour y acquérir une expérience revenir armée de celle-ci pour enrichir la compétence globale de la France pourquoi pas ? Mais si c’est fait dans l’esprit qui a présidé à la rédaction du rapport parlementaire européen, il est à craindre que notre pays soit le dindon de la farce. Il aura dépensé des sommes parfois astronomiques pour former de jeunes diplômés dont les compétences  iront enrichir l’économie d’un autre pays.

C’est ce qu’on appelle la fuite des cerveaux que tout le monde dénonce et que tout le monde craint.

Et alors ? Ce n’est pas aussi ce que propose les parlementaires européens au détriment d’autres pays, qui , vu la zone d’attractivité actuelle de l’Europe, sont plus dans l’hémisphère Sud que dans l’hémisphère Nord et de ce fait ne disposent pas actuellement de ressources telles qu’ils puissent se permettre de les laisser ainsi partir .

Le brain drain, cela marche toujours dans le même sens : des pays les moins développés vers les plus développés. Serions-nous à ce point aveugle ?

Publicités
Cet article, publié dans mondialisation quand tu nous tiens, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s