De nos jours, plus personne n’a de compte en Suisse !

De nos jours, plus personne n’a de compte en Suisse , certes mais des tas d’entreprises ont des comptes au Luxembourg, aux Iles Caïman, aux Iles Vierges, à Malte et..à Chypre (quoique depuis une semaine se soit moins vrai, mais j’y reviendrai dans un autre billet)

Puisque je parle de Chypre justement, parmi les questions indirectes que pose la crise chypriote, il y a celle de la nocivité des paradis fiscaux dans le financement de l’économie mondiale.

Ainsi ayant appris au détour d’un article d’Alternatives Economiques http://www.alternatives-economiques.fr/la-bombe-chypriote-desamorcee_fr_art_633_63290.html que Chypre était le premier investisseur en Russie du fait des avoirs russes placés à Chypre et réinvestis, après ce blanchiment, dans l’économie légale russe, je me suis souvenu de deux articles parus simultanément en fin 2011 début 2012 concernant la dette publique française

Dans le premier article, on constatait que parmi les 50 plus gros détenteurs de la dette française, la moitié était des entreprises françaises (banques ou assurances)  dont les 9 premiers.

http://fr.reuters.com/article/companyNews/idFRL5E7N51QI20111228

Les 50 plus gros détenteurs de dette française

Mais dans le même temps la Banque de France s’intéressant uniquement à la localisation géographique de l’investisseur affirmait que 2/3 de la dette était détenu par des non-résidents

http://www.cafedelabourse.com/archive/article/qui-detient-la-dette-francaise#

Qui détient la dette de la France ?

Trouble donc dans mon esprit, trouble qui ne fut pas dissipé par l’article suivant de bastamag qui semblait nourri aux meilleures sources et indiquait que dans les 3 premiers pays investisseurs dans la dette publique française il y avait le Luxemboug et les Iles Caïman qui a eux deux ne pèsent même pas autant que l’agglomération nantaise .

http://www.bastamag.net/article2041.html

La dette de la France, un secret bancaire ?

Cela concordait, toutes choses égales par ailleurs avec ce que disait Guillaume Duval dans Alter Eco. Des petits pays peuvent apparaître plus gros qu’ils ne sont uniquement par le statut de paradis fiscal. Certes me direz-vous, mais la comparaison entre le Luxembourg, les Iles Caïman, finançant la dette française et l’argent sale russe revenant blanchi en Russie ne tient pas. L’argent des compagnies d’assurances et des banques françaises détentrices de la dette française est parfaitement propre. C’est fort possible, mais il n’en demeure pas moins que si l’hypothèse que j’évoque était vérifié, nous nous trouverions dans cette situation parfaitement scandaleuse d’entreprises françaises qui fraudent de façon éhontée le fisc en utilisant les failles, que dis-je ?, les béances, du système financier mondial pour se faire de l’argent en prêtant à un Etat qui sans ces fraudes pourraient être en mesure de réduire singulièrement son recours à l’emprunt.

Quand vous aurez compris cela, vous aurez également compris pourquoi, lors de son discours du Bourget, notre président avait affirmé que son seul ennemi, c’était la finance.

Vous comprendrez aussi pourquoi il est nécessaire de savoir qui détient réellement la dette française.

http://www.ifrap.org/Qui-detient-la-dette-francaise,13139.html

Qui détient la dette française ?

Si l’amendement parlementaire dont il est question dans cet article passe les lectures successives dans les deux Chambres au Parlement, nos élus auront fait plus pour la moralisation de la vie financière française que les juges d’instruction qui ont fait choir de son fauteuil un ministre qui s’est crû au-dessus des lois.

 

 

Publicités
Cet article, publié dans detestable, l'économie comme on la subit, mondialisation quand tu nous tiens, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s