Une « Bête » affamée est dangereuse

Les ultra-libéraux des années 70 et 80 avaient un phrase très élégante pour décrire le programme de lutte contre l’étatisme : «  We must starve the beast. », « nous devons affamer la bête » et ils s’y sont employés par tous les moyens. Légalement, en multipliant les réductions de taxes et autres exemptions fiscales, un peu moins légalement en multipliant les havres de paix où ils pourraient rapatrier discrètement  les revenus imposables et totalement illégalement en fraudant impunément.

Lorsque l’herbe était verte, les gouvernements successifs n’ont pas trop renâclé, mais maintenant que les temps deviennent durs et qu’à force d’avoir été mis à la diète, les gouvernements sont TOUS menacés de faire faillite, le ton n’est plus le même.

Il n’y aurait que les « communistes[MdlJ1]  » français à agir ainsi, on se dirait que c’est de l’idéologie et que c’est bien dans leur façon de penser de croire que « les riches paieront parce que les riches trichent ». C’est d’ailleurs ce que pensent aussi, à quelques nuances près la presse française

http://www.latribune.fr/actualites/economie/france/20121112trib000730452/bercy-presente-des-mesures-fiscales-dites-de-gauche.html#xtor=EPR-2-[Morning+Briefing]-20121113

Bercy présente des mesures fiscales dites « de gauche »

http://lexpansion.lexpress.fr/economie/comment-le-gouvernement-va-renforcer-la-lutte-contre-la-fraude-fiscale_359975.html?xtor=EPR-175-[XPN_18h]-20121112–191727235@218940715-20121112192039

Lutte contre la fraude fiscale: ce que prépare le gouvernement

http://www.letelegramme.com/ig/generales/economie/fraude-fiscale-un-milliard-d-euros-de-plus-recupere-par-le-fisc-en-2013-12-11-2012-1904130.php

Fraude fiscale. Un milliard d’euros de plus récupéré par le fisc en 2013 ?

Mais que le lointain héritier de Margaret Thatcher, l’auteure impérissable de la phrase en question, se lance dans un bras de fer fiscal avec les plus grands groupes mondiaux montre bien que les choses sont en train de changer

http://www.latribune.fr/technos-medias/internet/20121113trib000730591/amazon-google-et-starbuck-payent-ils-leurs-impots-en-europe-.html#xtor=EPR-2-[Morning+Briefing]-20121113

Amazon, Google et Starbuck payent-ils leurs impôts en Europe ?

En effet, quand on est un homme politique de droite, on veut bien avoir des amitiés idéologiques avec les milieux d’affaires mais il ne faut quand même pas que cela empêche d’avoir la moindre marge de manœuvre pour « exercer le pouvoir ».

Les gouvernements européens sont , un peu, dans la position du roi Louis XVI, quand il arriva au pouvoir en 1774. Le train de vie de l’Etat ne pouvait être assuré sans élargir les ressources. Or le seul moyen qui lui restait était d’abolir une partie des privilèges dont bénéficiaient ses plus fidèles soutiens. Courageusement, il tenta plusieurs fois des réformes s’appuyant notamment sur des ministres de valeur comme Turgot et même Necker mais faute d’avoir su vaincre leur résistance, il ne put empêcher que tout le système bascule, l’entrainant dans sa chute.

Manifestement, les gouvernements démocratiques des pays développés n’entendent pas connaître le même sort, et on peut s’attendre dans les années qui viennent à une lutte aussi acharnée que discrète pour mettre fin à ses privilèges. En effet, les démocraties occidentales jouent là leur avenir institutionnel. Sans reprise en main de leurs capacités financières, elles disparaitront en tant que pouvoir au profit d’un autre mode de gouvernance du monde.

C’est pour cela que certains, Buffet, Gates et quelques autres, parmi les plus avisés de la haute finance qui influence le monde ont compris QU’IL FALLAIT LÂCHER UN PEU DE LEST pour préserver l’essentiel. En effet, comme ce sont des grands prédateurs, ils savent comme tout grand chasseur qu’il n’y a rien de plus dangereux qu’une bête aux abois. Or les gouvernements des démocraties occidentales sont aux abois. C’est pourquoi , on va peut-être enfin commencer à parler des paradis fiscaux et de la fraude fiscale organisée plus connue sous le nom d’ »optimisation fiscale ».


 [MdlJ1]Pour beaucoup d’Américains libéraux, notre pays est « communiste ».

Publicités
Cet article, publié dans mondialisation quand tu nous tiens, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s