L’attrait vénéneux du nucléaire

1.Le monde n’en finit pas de panser les plaies de Tchernobyl.

Tchernobyl, c’était en 1986, c’est-à-dire il y a 25 ans et la situation n’est toujours pas stabilisée.

http://www.letelegramme.com/ig/generales/france-monde/monde/tchernobyl-l-assemblage-du-sarcophage-debutera-en-avril-28-03-2012-1647906.php?xtor=EPR-3-[quotidien]-20120328-[detailarticle]

« Tchernobyl. L’assemblage du sarcophage débutera en avril »

En fait de panser, on ne fait que mettre un emplâtre sur la jambe de bois, en espérant que la jambe ne pourrira pas. Je ne sais pas ce qui est plus inquiétant dans l’affaire :

a) qu’il ait fallu autant de temps pour réunir les fonds nécessaires pour mener les travaux. Rappelons que 1.5 Milliards d’Euros, c’est à peine le quart de ce qui s’échange en Bourse à Paris en une journée (ou 10% du bénéfice net annuel de Total)

b) ou que le chantier ait été confié à un consortium réunissant Bouygues et Vinci. Quand on connait les relations très difficiles que vit actuellement le béton de Bouygues avec le nucléaire de l’EPR de Flamanville, je suis un peu inquiet sur la pérennité de l’emplâtre

 

2.Le monde n’en a pas fini de panser les plaies de Fukushima

 

http://www.novethic.fr/novethic/ecologie,energies,nucleaire,un_apres_fukushima_quel_est_impact_sanitaire_catastrophe_nucleaire,137001.jsp?utm_source=newsletter&utm_medium=Email&utm_content=novethicInfo&newsletter=ok

« Un an après Fukushima, quel est l’impact sanitaire de la catastrophe nucléaire ? »

Cet article est paru pour le premier anniversaire de la catastrophe. Cinq mois plus tard, on n’en sait pas plus mais cela n’empêche pas les « responsables » de pousser à la reprise de l’activité nucléaire malgré des réticences de plus en plus vives. L’impréparation sanitaire des « autorités » civiles, militaires et industrielles fait peur.

 

3.Le monde n’est pas près de ne plus trembler à cause du nucléaire

Est-ce les hasards du calendrier ou l’opportunisme de quelques hauts fonctionnaires internationaux ? Mais toujours est-il que dans la semaine qui suivait le premier anniversaire de la catastrophe de Fukushima, tout ce que le monde compte de sommités en matière de sécurité nucléaire avait rendez-vous à Séoul, le pays où on fabrique des centrales nucléaires low-cost à contraintes environnementales réduites. Le gouvernement français y est allé sûr de sa supériorité en la matière

http://www.gouvernement.fr/gouvernement/le-sommet-de-seoul-sur-la-securite-nucleaire

« Le Sommet de Séoul sur la sécurité nucléaire »

A propos de la qualité de nos dispositifs de sécurité, je ne sais pas s’il faut se féliciter de la vigilance des agences de contrôle qui nous annoncent régulièrement des incidents, pas toujours mineurs dans les centrales ou s’inquiéter de leur multiplication. Et puis puisqu’on devait parler de sécurité nucléaire et de terrorisme à séoul, je crois me rappeler que c’est à cette période là que des « agents » de Greenpeace se sont introduits sans encombre dans les parties communes de deux centrales.

Pas de chance pour les autorités coréennes, puisque c’est dans cette semaine là qu’on a appris que la surveillance des centrales nucléaires coréennes n’avaient rien à envier à celle des centrales japonaiseshttp://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/energie-environnement/20120321trib000689510/coree-du-sud-une-panne-dans-une-centrale-nucleaire-decouverte-un-mois-plus-tard.html#xtor=EPR-2-[Industrie++Services]-20120321

« Corée du Sud : une panne dans une centrale nucléaire découverte… un mois plus tard »

Cela a fait au moins un sujet de discussion pour les sommités réunis juste à côté.

Cela dit, il avait un autre sujet de conversation : le prochain rapport de l’AIEA sur l’état du parc nucléaire mondial

http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/energie-environnement/20120313trib000688006/gare-au-vieillissement-des-centrales-nucleaires.html#xtor=EPR-2-[Lactu+du+jour]-20120314

« Gare au vieillissement des centrales nucléaires »

Nul doute que les débats qui ont eu lieu à séoul ont permis d’enrichir ledit rapport tellement les « sommités » nucléaires nous ont habitué à la franchise et à la transparence dès qu’il s’agit de la sécurité de leurs joujoux.

 

4.Malgré tout cela, le nucléaire est accueilli comme le Messie

Il n’y a pas que les élus meusiens et les députés du Nord pour croire que le nucléaire peut encore apporter la prospérité

http://www.ouest-france.fr/actu/actuDet_-Villar-de-Ca%C3%B1as-revit-grace-au-nucleaire-_3637-2060077_actu.Htm?abo=2828281&serv=10&idCla=3637&idDoc=2060077&utm_source=ofmnewsletter&utm_medium=lettredinformation&utm_campaign=etranger

« Espagne. Villar de Cañas revit grâce au nucléaire »

 

Il faut dire que dans un pays où le taux de chômage frôle les 25%, un projet qui apporte autant d’emplois qu’il n’y a d’habitants dans la commune fait oublier la plus élémentaire prudence. Heureusement que du côté de Bure, le taux de chômage est plus faible.

 

5. Heureusement qu’il y a des députés qui le disent

Si par hasard, vous vous posiez la question sur l’utilité de députés Europe Ecologie à l’Assemblée, voici un élément de réponsehttp://www.denisbaupin.fr//blog-note/texte-et-video-intervention-sur-la-protection-des-matieres-nucleaires/.

Je ne suis pas sûr que dans d’autres partis on est un discours aussi clair sur les fruits vénéneux du nucléaire.

A commencer par le ministre du redressement productif (sic !) qui à défaut de le penser peut-être, se croit obligé de dire que le nucléaire est « une filière d’avenir ». Mais à qui veut-il donc complaire, le compère ?

Cela augure mal du débat de la rentrée sur l’avenir énergétique de la France

Publicités
Cet article, publié dans développement durable, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s