Mieux vaut en rire-rubrique inépuisable-n° XXVIII

« Dépêchons nous d’en rire aujourd’hui, de peur d’avoir à en pleurer demain. » Beaumarchais

« L’humour est la politesse du désespoir. » Oscar Wilde

Tout ça pour ça !

Par décret, on a institué une indemnité mensuelle de technicité pour les personnelles dela Courdes Comptes et des Chambres Régionales des Comptes.

http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000025561627&dateTexte=&categorieLien=id

Encore une indemnité, plus ou moins bidon, comme il y en a tant dans la fonction publique et qui permet d’augmenter en douce les fonctionnaires sans les soumettre la plupart du temps au régime général des cotisations ni bien sûr les inclure dans les droits à pensions

Le même jour était publié l’arrêté qui fixait le montant de cette indemnité

http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000025561652&dateTexte=&categorieLien=id

59.92 euros par mois ! Ce n’est pas cher payé la compétence technique et le plus savoureux est que cette indemnité est soumise à retenue pour pension de 20%  alors que la quasi-totalité des primes dans le secteur public en sont exonérées. C’est pousser loin la vertu et la rigueur budgétaire.

Il était temps

Sous Raffarin EDF avait été en partie transformée en Société anonyme et on avait oublié d’indiquer dans ses statuts comment l’Etat principal actionnaire allait assurer le contrôle de son investissement dans la société ainsi créée. Le décret publié le 23 mars, soit 7ans 5 mois et 7 jours plus tard, répare cet oubli

http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000025561902&dateTexte=&categorieLien=id

. sauf que l’article 3 du premier décret ne parle pas de cela

Il dit simplement que pendant la période de constitution de la société, le patron d’ « EDF maintenu », c’est-à-dire l’Etablissement Public « Electricité de France », est le représentant légal de la société en constitution, ce qui n’a rien à voir.

On n’en est pas à une approximation près. Le principal est que l’omission soit réparée et que maintenant, l’Etat puisse dire au sein du conseil d’administration d’EDF sa façon de voir les choses.

Le plus drôle dans cette affaire, c’est que lorsque le premier décret avait été publié en novembre 2004, il y était fait allusion à …Gaz de France. Lapsus révélateur qu’on encore ceux qui pensent encore EDF-GDF alors que dans la réalité, c’est déjà Suez-Veolia (enfin presque puisque Proglio s’est fait définitivement jeté par son ex-protégé) !

Contrepied parfait !

On s’attendait à un Américain, qui plus est économiste distingué. En fait Obama prend tout le monde à contrepied en proposant à la tête de la Banque Mondiale un Coréen, médecin et anthropologue, Jim Yong KIM. Depuis Paul Jorion, nous savons que les anthropologues sont de fins décrypteurs de la finance mondiale mais de là à le dire aussi ouvertement à la face des milieux il fallait oser. C’est un peu comme si pour remplacer DSK, les Européens s’étaient mis d’accord pour proposer une ingénieure des télécoms indienne.

Victoires électorales !

L’alternance a fonctionné au Sénégal et c’est sûrement une bonne nouvelle pour l’ancrage de la tradition démocratique dans l’Afrique de l’Ouest. Cela dit, cette alternance est quand même très limitée, puisque c’est l’ancien Premier Ministre, tombé en disgrâce, qui remplace son ancien patron. Comme on dit en boxe, il vaut mieux éviter le match de trop.

En Sarre, les élections régionales donnent des résultats surprenant et symbolique. Le FPD parti libéral qui représente jusqu’à la caricature cette idéologie libérale économique qui mène le monde dit développé dans le mur perd 7.2% de ses voix et dans le même temps un parti inclassable, le parti Pirate, réalise un score de 7.5%. Les uns sortent du parlement régional en même temps que les autres y entre. Les Grünen avaient aussi commencé comme cela. Aujourd’hui, avec 5%, ils surnagent à Saarbrucken après avoir accepté de participé à un gouvernement avec les libéraux et la démocratie-chrétienne.

Imaginez-vous dans 10 ans, en Sarre ou ailleurs, un gouvernement d’alliance où il figurerait des « Pirates » ?

Logique !

C’est l’argent du trafic de cannabis qui alimente la petite délinquance et la fait passer progressivement à la grande délinquance. C’est en se fondant sur ce constat qu’une candidate à la présidentielle propose la légalisation du cannabis, pour tarir la source. Après tout, c’est faire ce que les Américains avaient fait à la fin des années 20 en supprimant la prohibition : Al Capone n’aurait vraisemblablement pas existé s’il n’y avait pas eu de commerce clandestin d’alcool. La fortune des Kennedy, non plus parait-il. Et en matière de lutte contre la délinquance, la candidate qui a proposé cela en connait un rayon, elle a été pendant de longues années juge d’instruction.

Publicités
Cet article, publié dans COUPD'GUEULE, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s