coups de gueule /coup de coeur

faut pas trop se vanter

Lors du conseil des ministres du 1° février, le ministre chargé des relations avec le Parlement a présenté un bilan élogieux de l’application des lois. Conseil des ministres du 01 février 2012. Parler d’application des lois est d’ailleurs un abus de langage puisqu’en fait, il s’agit de mesurer que tous les décrets nécessaires à l’application des lois justement ont bien été pris et non que ses lois sont bien mis en oeuvre et respectées. Le bilan est élogieux : 90% des décrets ont été rédigés, validés et publiés. C’est pourquoi il est particulièrement inadmissible que le décret prévu par l’article 225 de la loi 2010-788 dite Grenelle II n’ait toujours pas été publié, alors même que le Grenelle de l’Environnement s’est terminé, il y a plus de 4 ans et que la loi elle-même a été promulguée en juillet 2010. Pour ceux qui l’ignore, ce décret étend et précise les obligations faites aux entreprises de rendre compte de leur effort en matière de responsabilité sociale et environnementales

Et vive la démocratie! (disent les petits maires)

Il s’en passe de belle au Sénat depuis que Bel est président.  Ne voilà-t-il pas que la délégation aux collectivités locales et à la décentralisation souhaite qu’il soit mis fin au principe de gratuité des fonctions d’élu local et a produit un rapport dans ce sens faisant 12 propositions, qui ne bouleverse pas les choses mais qui commence à donner un peu plus de consistance au statut de l’élu local et notamment permettrait à ceux qui ne sont ni fonctionnaire, ni profession libérale, ni chef d’entreprise (pouvant déléguer ses pouvoirs à un collaborateur), d’exercer dans une plus grande sérénité les responsabilité d’élu local. C’est ce genre de réflexion qui fait avancer la démocratie au quotidien I.N.T.O.L.E.R.A.B.L.E.

1.500 personnes se sont noyées ou sont portées disparues pour avoir tenté de traverser clandestinement la Méditerranée dans le sens Sud-Nord. 58.000 sont arrivées à bon port mais le plus souvent dans quel état. Vous pourriez vous demander ce qui peut bien pousser des gens à prendre des risques aussi insensés. Justement posez-vous la question et essayons d’y répondre !

Ses Excellences!

Le député Dosière, qui s’est fait une spécialité de scruter les coûts de fonctionnement des institutions de la république, après s’être attaqué à l’Elysée et à Matignon, a chiffré le coût moyen d’un ministre (tout compris son salaire, ceux de son cabinet, le coût de fonctionnement de ce cabinet et il est arrivé au chiffre assez conséquent de 16.72 millions d’euros. Tout n’est pas injustifié là dedans, loin s’en faut mais quand même 5.3 millions par an et par ministre pour financer leur communication, cela fait quand même beaucoup. Dans un gouvernement comme le gouvernement actuel, qui compte 33 ministres, ministres délégués et secrétaires d’Etat, cela plus de 150 millions d’euros par an (1 milliard de Nouveau Franc pour ceux qui ont encore du mal à penser en euros)

Cet article, publié dans administration publique, COUPD'GUEULE, detestable, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.