Mieux vaut en Rire-rubrique inépuisable- n° XXII

« Dépêchons d’en rire aujourd’hui, de crainte d’avoir à en pleurer demain. » Beaumarchais

« L’humour est la politesse du désespoir. » Oscar Wilde

Consanguinité

Un candidat à la Présidentielle saisit le Conseil d’Etat pour contester une décision de la commission des sondages qui refuse de faire droit à sa demande d’accéder aux données techniques d’une enquête d’opinion.

Que pensez-vous qu’il advint ? le rapporteur public du Conseil d’Etat donne raison àla Commission. Mais est-ce surprenant quand on sait que 1/3 des membres de cette commission viennent du Conseil d’Etat? Je dois dire que sur cet affaire le palmipède paraissant le mercredi avait fait un bon pronostic. Ce n’était pas trop dur !

Une activité débordante

Le 23 janvier, les députés ont adopté une proposition de loi visant à sanctionner « la violation du secret des affaires » : tout dépend de ce qu’on appelle le secret des affaires, car dans les affaires, il y a aussi des « affaires » qui relèvent, elles, du secret de l’instruction ou du « secret des sources journalistiques ».

Le 24 janvier les députés ont adopté un projet de loi fixant les règles de destitution du Président de la République : Elle ne pourra pas s’appliquer pour ce quinquennat

Le 24 janvier, les députés ont adopté à la quasi-unanimité, une proposition de lois favorisant le rapprochement familial des détenus condamnés : outre que c’est déjà depuis plus de 10 ans une des grandes lignes directrices de la politique de réinsertion définie par l’Administration Pénitentiaire, cette proposition émanant d’un élu corse vise exclusivement les détenus corses.

Le 24 janvier, les députés ont adopté, selon la procédure de l’urgence déclarée, une proposition de loi réglementant plus sévèrement le droit de grève dans les transports aériens : il y avait effectivement urgence, les vacances de février approchent à grands pas.

Le 25 janvier, les députés ont adopté une proposition de loi visant à permettre le don de jours de repos à un parent d’un enfant gravement malade : les premiers qui l’ont fait et dont s’inspire l’auteur de ce texte n’ont pas eu besoin d’une loi pour être généreux. Fallait-il vraiment une loi ? Cela serait devenu intéressant si, pour marquer la solidarité existant au sein d’une entreprise la loi avait dit pour chaque jour donné par un salarié, l’entreprise offre aussi un jour, mais il ne faut pas rêver.

Le 26 janvier les députés ont adopté la proposition de loi de Monsieur Perruchot sur le financement des comités d’entreprises : quand on lit le rapport qu’il a déposé pour justifier de sa proposition, pleine de bon sens, on ne peut que regretter que l’autre rapport qu’il a commis sur le financement des organisations professionnelles ait été soumis à la censure du Président de l’Assemblée. S’il avait mis la même pugnacité à assainir ces financements qu’il met à assainir celui des CE, quelques syndicats et organisations patronales auraient soufferts d’après ceux qui ont lu ce « rapport réputé non écrit »

Le 24 janvier, les sénateurs ont adopté la loi fixant au 11 novembre la commémoration de tous les morts pour la France. : cela veut-il dire « fini le 8 mai férié » Nos RTT ne vont pas s’en remettre.

Le 24 janvier, les sénateurs ont adopté la proposition de loi visant à réprimer la contestation de génocides : même en me forçant, je n’arrive pas à trouver un sujet d’en rire

Le 24 janvier, les sénateurs  ont adopté une proposition de loi règlementant l’exercice de profession de santé par des titulaires d’un diplôme extra-communautaire : la plupart des intéressés étant étrangers, donc non-électeurs pourquoi donc cette précipitation ?

Le 23 janvier les sénateurs  ont adopté la proposition de loi portant reconnaissance de la nation et contribution nationale en faveur des français rapatriés : les harkis sont des électeurs comme les autres, feu Georges Frêche l’avait oublié.

Pourquoi cette frénésie législative à 89 jours des élections présidentielles ?

 

Les joyeux moussaillons

Lu dans la presse régionale

« François Bayrou achète 5.000 T-shirt à Armor-Lux pour sa campagne »

Le chiffre fait tiquer: pourquoi 5.000?

première solution : Il a tellement peu de supporters qu’il ne veut pas rester avec un stock sur les bras, au prix où il accepté de les payer

deuxième solution : il est radin mais cela nous le savons depuis sa campagne en autobus fonctionnant à l’huile de colza et il espérait qu’Armor Lux lui ferait un prix mais comme à Armor Lux, les affaires marchent bien, ils ne lui ont pas fait de fleur. Donc on en prend que 5.000.

troisième solution : c’est purement un coup de communication. Il y en a 5.000 qui viennent d’Armor Lux et le reste viendra d’ailleurs, peut-être des mêmes fournisseurs qui fournissent déjà l’armée française, au Maroc, au Sri Lanka et je ne sais où encore

A vous de choisir votre solution. Après tout, c’est peut-être un peu des trois.

Publicités
Cet article, publié dans COUPD'GUEULE, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s