Chiné dans la presse n°13

La Chine et le FMI

Le FMI réussit à se faire entendre en Chine. Il a en effet présenté une petite trentaine de recommandations d’ordre prudentiel applicables au système bancaire, dont la moindre n’est pas de prendre des distances avec d’éventuelles instructions du pouvoir politique. Et manifestement, dans ses grands principes, ce message a été entendu par les dirigeants dela BanquePopulairede Chine qui ont déclaré qu’ils mettraient en œuvre ces suggestions « de façon appropriée ». Est-ce la référence àla Révolutionfaite naguère par l’actuelle directrice du FMI (« une révolution, c’est faire 360° ») qui les a convaincus ? ou bien pour remercier le prédécesseur de celle-ci de le leur avoir fourni cette expression bien pratique : « de façon appropriée » (ou non appropriées d’ailleurs) qui a achevé de les convaincre du bien-fondé des conseils toujours désintéressés du FMI.

La récession à la chinoise

Partout ailleurs, la hantise en matière économique, c’est la récession. Les Chinois s’inquiète eux de la faiblesse du dynamisme de leur industrie qui connaît sa plus faible croissance depuis deux ans avec « seulement » 12.4% de hausse en rythme annuel. Les Chinois ont raison d’être inquiets !

Bo Zo Li

Un test œnologique a eu lieu à Pekin pour comparer cinq vins français et cinq vins chinois. Est-ce l’air ambiant ou la naturelle politesse des taste-vins, mais toujours est-il que les vins chinois l’ont emporté haut la main. Certes, les vins en compétition, du côté français n’étaient pas des grands crus mais si on se souvient bien, c’est toujours de cette manière que les conquêtes économiques chinoises se sont déroulées. D’abord, on montre qu’on est présent et qu’on est prêt à apprendre. Puis on montre qu’on a un peu appris, et enfin on démontre qu’on n’a plus rien à apprendre. Et là, en général, c’est trop tard. Compte tenu de l’étendue dela Chine, il est vraisemblable qu’il existe des terroirs qui n’ont rien à envier du point de vue pédologique et climatique à nos terroirs les plus prestigieux et on peut faire confiance à l’esprit méthodique des Chinois pour les trouver. C’est pourquoi, je me suis essayé à la traduction du nom d’un de nos plus beaux fleurons vinicoles.

« Chine : Pékin va imposer à compter de jeudi des taxes antidumping et antisubvention sur les voitures importées des Etats-Unis d’une cylindrée supérieure à 2,5 litres. La mesure doit s’appliquer pendant deux ans ».

Quand on lit ce genre de nouvelles on hésite entre deux attitudes :

Le sourire car c’est un peu se moquer de la tête de ses « partenaires »  de parler de lutte contre le dumping en Chine

L’interrogation : pourquoi deux ans ? Est-ce le temps que les Chinois se donnent pour sortir leurs propres limousines de forte cylindrée ?

MAIS IL N’Y A PAS QUE L’ECONOMIE EN CHINE

« Expropriations forcéesUn millier de policiers encerclent depuis une semaine le village de Wukan, dans le sud de la Chine. Des paysans y manifestent contre des saisies de terres, sans compensation, par des cadres communistes. »

Ce genre de brèves est là pour nous rappeler quela Chine est et reste une dictature à parti unique, ce qui entre parenthèse met à mal l’axiome « capitalisme => démocratie »

Le pouvoir des mots

Le Monde, le journal, faisait la semaine dernière le portait d’un écrivain chinois qui n’hésite pas à provoquer le pouvoir politique, le plus souvent par la dérision, parfois par les actes, toujours par ses écrits. Il est là pour nous rappeler que souvent les écrivains sont les précurseurs des mouvements sociaux et de libération de leur peuple. Le nom de celui-ci Murong Xuecun de son vrai nom Hao Qun. Il a 37 ans et ses œuvres ne sont pas encore publiées en France. Tant qu’il y aura des Naguib Mahfouz, des Vraclav Havel, des Pablo Neruda, des Jorge Semprun, des… il y aura de l’espoir pour les peuples.

Publicités
Cet article, publié dans mondialisation quand tu nous tiens, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s