Mieux vaut en rire -rubrique inépuisable – n° 17

« Dépêchons-nous d’en rire maintenant de peur d’avoir à en pleurer demain. » Beaumarchais

« L’humour est la politesse du désespoir. » Oscar Wilde

The right man?

Les banques mondiales ont finalement choisi Mario Monti pour remplacer le clown. C’est dommage car il y avait un meilleur candidat  l’ncien directeur d’Il Tempo. Voilà un candidat qui remplit toutes les conditions pour faire l’Union : centriste , ayant ses entrées au Vatican et Conseiller de Goldman Sachs : il rend hommage à l’ancienne et la nouvelle Eglise en même temps.

Histoire belge!

« un automobiliste hollandais roulant sur une autoroute belge à 292 km/h se fait verbaliser par les policiers belges. »

Oui? et Alors? C’est normal et cela n’a rien de drôle.

Et si je vous dis qu’il s’est fait prendre parce qu’il s’est filmé et qu’il a mis la vidéo sur Youtube?

ça devient une histoire belge, une fois!

Quand on a un nom?

« Etats-Unis : le comté de Jefferson dans l’Alabama (sud des Etats-Unis) a voté mercredi la plus grande cessation de paiement de l’histoire des collectivités locales américaines, pour

un montant de 3,1 milliards de $, rapporte The Birmingham News, un journal local. »

Voilà une collectivité locale qui dépose son bilan en laissant un passif assez conséquent et personne n’en parle . peut-être est-ce le nom de Jefferson qui impressionne? Qu’est-ce que cela aurait été s’il s’était agi de l’Etat de Washington?

Si certains se faisaient encore des illusions sur leur importance

« L’Unesco suspend ses programmes jusqu’à fin 2011

La directrice générale de l’Unesco, Irina Bokova, a annoncé jeudi 10 novembre la suspension de l’exécution des programmes de l’agence onusienne jusqu’à la fin de l’année. Cette décision est la conséquence du retrait financier américain lié à l’admission de la Palestine au sein de l’organisation. (AFP) »

Une des agences de l’ONU annonce qu’elle se met en congé pendant deux mois et ce dans l’indifférence générale. Il y a des amours propres qui ont dû souffrir du côté de la Place de Fontenoy à Paris. On est bien peu de choses, allez!

On est loin du compte

1°. L’agence de recouvrement des avoirs saisis et confisqués fait un premier bilan de son activité.

Les confiscations portent sur un total de 134 millions d’Euros dont seulement 15 millions ont été réaffectés à la lutte contre la toxicomanie. Du coup le président dela MILDT est peut-être un peu optimiste quand il dit que cela  permet de « vider le patrimoine des trafiquants de drogue » ou alors il n’a pas une idée exacte de ce que représente ce type de délinquance. Par contre, il y en a un qui a le sens des réalités, c’est le ministre du budget puisqu’il a récupéré la plus grosse part de ce petit pactole qui a priori ne lui était pas destiné.

2°. L’OCDE fait le bilan de la lutte contre la fraude fiscale

En deux ans, la lutte contre la fraude fiscale a permis de récupérer 14 milliards d’Euros dans 20 pays de l’Organisation de coopération Atlantiste. C’est à la fois peu et beaucoup. C’est beaucoup dans l’absolu, mais c’est peu au regard, à la fois des trous à combler et de la présomption globale de fraude. C’est un début et il ne faut jamais décourager les bonnes volontés quand elles cherchent à bien faire.

La performance des services fiscaux français est plutôt bonne dans ce contexte : 1 milliards de récolter, c’est 4 fois plus qu’au Royaume Uni mais près de deux fois moins qu’en Allemagne.

Pour  ce qui concernela France, il valait mieux d’ailleurs pour les services fiscaux que la récolte soit bonne. En effet, lors de l’audition parlementaire du Directeur Général des Finances Publiques, on a appris que la fameuse réforme des services fiscaux, censée permettre de faire des économies, a en fait coûté très cher : 213 millions d’Euros pour ce qui est des aménagements immobiliers et déjà 589 millions d’Euros depuis 2008. En année courante, les gâteries qu’on a concédées aux syndicats pour faire passer la pilule des suppressions d’emplois, couteront 209 millions. Mais le respect d’un principe sacro-saint (diminuer les effectifs) n’a pas de prix.

3° Le summum du ridicule infatué est quand même atteint par OLAF. L’Office de Lutte Anti-Fraude (OLAF) se vante d’avoir traité 500 cas de fraudes en 2010 et ainsi récupéré 67.9 millions d’Euros. Quand on a pu voir récemment les gabegies auxquelles donnait lieu les finances publiques européennes, et les béances qui existent dans la réglementation communautaire en matière d’harmonisation fiscale par exemple on se dit que c’est bien peu.. Il y a des chiffres qu’on ne devrait pas être fier de montrer.

La ruée vers l’Est

Le FMI fait l’éloge de la politique économique de l’Ouzbékistan dont le PIB croît à un rythme de plus de 8% l’an sur un fond de richesse en hydrocarbure et minerais (dont certains rares. Vu la course à laquelle on a assisté ces dernières semaines en direction d’Astana au Kazakhstan, nul doute que bientôt tout le monde connaitra le nom de la capitale ouzbek.  Je vous aide un peu, c’est sur la route de la soie et du thé et ce n’est ni Boukhara, ni Samarcande !)

Un principe sain

L’article 22 ter de la loi fourre-tout relative à « la répartition des contentieux et à l’allégement de certaines procédures juridictionnelles » prévoit que les conducteur pour lesquels on aura détecté la présence de stupéfiants dans le sang paie les analyses toxicologiques. Le ministère de la justice et des libertés espère ainsi récupérer 10 millions d’Euros. C4est peu et beaucoup à la fois. Beaucoup si on se réfère aux nombres d’examens concernés mais on est habitué aux estimations optimistes place Vendôme, c’est peu si on regard le potentiel d’un tel principe. En effet, pourquoi s’arrêter en si bon chemin : on devrait faire payer les expertises comptables aux entreprises fraudeuses, les frais de scellés et de garde de véhicules aux contrevenants dont les biens sont séquestrés, les expertises psychiatriques et autres expertises médicales faites à tour de bras. Et pourquoi pas faire payer aussi les coûts des interceptions téléphoniques (mais pas les fadettes tout de même). Sur un total de près de 420 millions d’Euros, ce serait bien le bout du monde, si on ne récupérer par au moins 50 millions d’Euros !

Question d’expertise

4 PDG en deux ans :la SONATRACH, compagnie nationale algérienne de pétrole fait fort. Il y aurait de la corruption dans cette entreprise. C’est le président dela République lui-même qui fait le ménage : il faut dire qu’il connait bien la question !

Un principe sain

L’article 22 ter de la loi fourre-tout relative à « la répartition des contentieux et à l’allégement de certaines procédures juridictionnelles » prévoit que les conducteurs pour lesquels on aura détecté la présence de stupéfiants dans le sang paient les analyses toxicologiques. Le ministère de la justice et des libertés espère ainsi récupérer 10 millions d’Euros. C’est peu et beaucoup à la fois. Beaucoup si on se réfère aux nombres d’examens concernés mais on est habitué aux estimations optimistes place Vendôme, c’est peu si on regard le potentiel budgétaire d’un tel principe. En effet, pourquoi s’arrêter en si bon chemin : on devrait faire payer les expertises comptables aux entreprises fraudeuses, les frais de scellés et de garde de véhicules aux contrevenants dont les biens sont séquestrés, les expertises psychiatriques et autres expertises médicales faites à tour de bras. Et pourquoi pas faire payer aussi les coûts des interceptions téléphoniques (mais pas les fadettes tout de même). Sur un total de près de 420 millions d’Euros qu coûtent les frais de justice, ce serait bien le bout du monde, si on ne récupérait par au moins 50 millions d’Euros !

Au Centre, entre le froid et le chaud, il y a l’eau tiède et c’est pas Nouveau !

Quand un parti politique présente son programme politique en quatre priorités ainsi rédigées :

priorité à l’emploi

priorité à l’éducation

priorité à un Etat sobre, efficace et impartial

-priorité à une Europe fédérale,

Il n’y a finalement que sur le dernier point qu’il prend un peu de risque et donc il s’attend à faire un score faramineux. Or pour l’instant, son candidat, qui sera candidat même si son parti ne le veut pas fait plutôt un score calamiteux. A 0,5%, c’est pas cher payé pour aligner des généralités. Dans le temps au lycée, une dissertation de ce niveau de banalité avait quand même droit à 5/20

Publicités
Cet article, publié dans detestable, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s