Billet de train -La vie duraille- n°3

Il est faux de dire que le gouvernement français ne fait rien pour le ferroviaire

Par décret en date du 2 novembre

http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do cidTexte=JORFTEXT000024750177&dateTexte=&categorieLien=id

DECRET

Décret n° 2011-1428 du 2 novembre 2011 procédant à l’abrogation de
décrets portant retranchement du réseau ferré national de sections de lignes de chemin de fer

La ministre du transport et (encore) de l’écologie a rétabli une bonne trentaine de kilomètres de notre réseau ferré. C’est peu mais c’est un début. Au kilomètre, cela coûte sûrement moins cher que de faire du kilomètre de LGV mais vu la dispersion et la taille moyenne des tronçons rétablis, on se demande un peu à quoi ça va pouvoir servir. Mais enfin, il ne faut pas décourager les efforts de la jeunesse. 30 kilomètres en plus, c’est mieux que 30 kilomètres en moins

Il est faux de dire que le gouvernement chinois ne fait rien pour le ferroviaire

La Chine a décidé de faire passer son réseau ferroviaire dans le XXI° siècle. Cela s’est fait à marche forcée (la Marche Forcée en Chine, on connaît depuis Mao-Ze-Dong) et cela a provoqué quelques dégâts : un déraillement très meurtrier et très spectaculaire de TGV cet été et des dettes financières importantes. Il n’empêche, rien que pour éteindre les dettes
les plus criantes, le gouvernement chinois est capable d’injecter 23 milliards d’Euros. On imagine ce qu’a coûté l’effort global. Et ce n’est pas fini. A terme, ce sont 10.000
kilomètres de voies qu’il est prévu de construire. Pas 30 kilomètres de voies à « réhabiliter » ! Chacun a les ambitions qu’il peut !

Il est faux de dire que l’autorité organisatrice des transports d’Ile de France ne fait rien pour le ferroviaire.

Le STIF et la RATP, adossé à la BEI et à BPCE va investir environ 450 millions d’Euros pour l’acquisition de 107 rames qui équiperont d’ici 2014 les 5 nouvelles lignes de tram. IL convient de saluer l’effort. C’est pourquoi, s’il restait encor un peu de sou, ce serait pas mal d’investir un peu plus dans le chantier de désamiantage des rames existantes, comme le
réclame les organisations syndicales. En effet, compte tenu de ce qui est investi par ailleurs, il est indécent de mégotter pour quelques centaines de milliers d’Euros et ainsi prendre en otages, les passagers quotidiens d’une des lignes de RER (la B) parmi les plus fréquentées. Et en plus c’est idiot d’agiter le chiffon rouge sur une ligne où des syndicats
dégainent plus rapidement le préavis de grève et son droit de retrait que le président du STIF ne sort son chéquier.

Publicités
Cet article, publié dans COUPD'GUEULE, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s