venelle des entrepreneurs n° 11

Quand les gros sont défaillants, on s’en remet aux petits!

Il en est de l’économie française comme de son équipe de rugby : quand les poids lourds n’assurent plus devant, on compte sur les chevaux-légers des lignes arrières pour sauver la mise. En effet, les grandes entreprises qui assuraient l’essentiel du résultat commercial extérieur de la France, donnent des signes de faiblesse quand ce n’est pas carrément des signes de désertion, comme dans l’automobile et l’équilibre de la balance commerciale dépend autant du succès de quelques grands marchés que sur l’activisme d’une nuée de PME.

C’est pourquoi, on a vu fleurir ces dernières semaines une série d’initiatives destinées peu ou prou  à favoriser le développement de ces « petites boîtes ».

Une loi de simplification et d’allégement des démarches administratives

La plus prosaïque, mais pas forcément la plus simple, ni en fin de compte le plus
efficace, est cette proposition de loi défendue par le député Warsmann, dit loi de simplification. Le but d’un tel texte est de nettoyer un peu le corpus législatif et réglementaire qui enserre les entreprises. A ce stade de la discussion parlementaire, le résultat est plus que mitigé, certains parlementaires, qui manifestement n’ont aucune idée de ce que signifie au quotidien l’expression « l’impôt paperasse », se sont ingéniés à truffer ce texte d’amendements hors propos ou dilatoires qui l’ont dénaturé au point qu’une élue
communiste a pu dire que la majorité avait créé une nouvelle catégorie de loi « la loi difforme »

Le projet de loi de simplification

http://www.assemblee-nationale.fr/13/ta-pdf/3787-p.pdf

Le rapport parlementaire

http://www.assemblee-nationale.fr/13/pdf/rapports/r3787-tI.pdf

Quand la compétitivité repose sur les petits

Le Conseil Economique , Social et Environnemental, dont on dira jamais assez l’importance pour dépassionner les sujets stratégiques, vient de commettre un nouveau rapport sur la compétitivité de la France. Un de plus me direz-vous. Il est vrai que ce rapport ne fait pas preuve d’innovation. Il a toutefois le mérite de mettre en évidence la différence de stratégie industrielle entre la France et ses principaux partenaires, Allemagne en tête, sans pour autant tomber dans l’idolâtrie des modèles éxogènes.

Le rapport du CESE

http://www.lecese.fr/index.php/rapports-et-avis/la-competitivite

http://www.lecese.fr/FichesIena/FI_competitivite.pdf

Quand on découvre que les PME sont aussi souvent des PMI

Il n’est pas jusqu’au Ministère des Finances qui pourtant connaît plus les entreprises du CAC 40 que la PMI de décolletage des hautes vallées du Jura qui ne se pose la question de
la reconquête de l’industrie à partir des PME inovantes qui ne demandent qu’à grandir

Un colloque à Bercy « les PMI une chance pour la ré-industrialisation »

http://www.institut.minefi.gouv.fr/sections/seminairecolloques/regardcroises/regards-croises-sur-l_entrepri6332/downloadFile/file/regards_croises_10novembre2011_enligne.pdf?nocache=1318347750.81

Mais pour cela il faut des sous!

C’est pourquoi la question de la  banque pour les PME est revenu sur le tapis ces derniers jours et en plusieurs versions

Voici d’abord la version picto-charentaise imaginée par la dynamique présidente du Conseil Régional. C’est tellement peu orthodoxe qu’il faudrait voir cela à l’usage

http://www.poitou-charentes.fr/accueil.html

Et puis voici soit la version technocratique, qui ne peut concevoir une telle banque qu’à partir de mastodontes déjà existant.

http://www.latribune.fr/entreprises-finance/banques-finance/banque/20110921trib000650794/les-pme-auront-bientot-leur-super-banque-publique.html#xtor=EPR-2-[Morning+Briefing]-20110921

http://www.latribune.fr/actualites/economie/france/20110920trib000650477/bercy-veut-menager-les-pme-inquietes-de-l-acces-au-credit.html#xtor=EPR-2-[Morning+Briefing]-20110920

Aux dernières nouvelles, cette solution aurait du plomb dans l’aile. On ne peut quand même pas mettre la caisse des dépôts à toutes les sauces, d’autant qu’elle a déjà une filiale
spécialisée dans l’appui aux PME qui ne demande qu’à servir

http://demetentreprises.wordpress.com/2011/10/11/cdc-entreprises-veut-preserver-les-investissements-dans-les-jeunes-pme/

Publicités
Cet article, publié dans entreprises, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s