Coup de gueule contre au moins une banque!

Mon sang n’a fait qu’un tour quand j’ai lu  ce titre dans la presse économique

« GoldmanSachs renforce son poids dans Eurotunnel »

Ainsi doucement sans qu’on s’en aperçoive, cette « banque » qui symbolise aux yeux de beaucoup ce que le pouvoir financier a de plus répugnant a réussi à faire main basse sur ce beau symbole de l’Europe qui se construit.

Et le pire c’est qu’ils ont réussi à le faire à bon compte et au bon moment.

Et je pense alors à ces milliers de petits épargnants, notamment dans le Nord-pas de calais qui ont acheté quelques actions, quelques dizaines d’actions voire quelques centaines d’actions pour que ce projet voit le jour puisqu’aussi bien l’ultra-libérale Premier Ministre britannique avait décrété « pas un penny d’argent public pour ce projet ». Des gens qui ont payé 35 Francs un titre qui quelques années plus tard ne valait plus le prix du papier pour l’ imprimer.

Pour comprendre l’entourloupe, car ce fut une entourloupe, je vous renvoie à l’article consacré à Eurotunnel sur Wikipédia. Vous comprendrez comment ces petits épargnants se sont faits lessivés et comment dans la plus grande discrétion les pouvoirs d’argent ont fait main basse sur une affaire qui s’annonce juteuse maintenant que les pertes initiales ont été épongées dans la plus grande indifférence.

La banque américaine a franchis le seuil de 25% des droits de vote dans l’exploitant du tunnel sous la manche Eurotunnel.

Publicités
Cet article, publié dans COUPD'GUEULE, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s