Les riches paieront!

Ce slogan faisait sourire il y a encore quelques mois et nourrissait les effets d’estrade de nostalgiques du Parti Communiste triomphant. Mais depuis que Warren Buffet a lancé son pavé dans la mare, l’idée fait florès. Passons sous silence les petits gravillons jetés dans un verre d’eau par quelques grandes fortunes françaises et attachons nous un peu à ce qui se
passe là où l’idée est apparu de façon plus iconoclaste et plus radicale c’est-à-dire aux Etats-Unis d’Amérique. Le président Obama a repris la balle au bond et rompt ainsi avec 25 ans de réduction progressive de la taxation des plus hauts revenus. Toutefois, il aura du mal à retrouver les niveaux qui ont prévalu entre 1935 et 1965 où la taxation des plus hauts revenus était réellement confiscatoire, acquis de la Grande Dépression et de l’ère
rooseveltienne. Comme il y a des échéances électorales un peu partout , c’est le bon moment de faire renaître l’image des voleurs   de grands chemins et au grand cœur qui ont
imprégné l’inconscient collectif de nos vieilles nations (Mandrin, Cartouche
Arsène Lupin, Robin Hood, Till Eulenspiegel et j’en oublie sûrement) .

Du coté de chez Sam

Le plus savoureux est que le président peut s’appuyer surune étude parue récemment dans un journal scientifique américain http://www.psychologicalscience.org/index.php/news/releases/a-more-progressive-tax-system-makes-people-happier.html

qui arrive à la conclusion que plus la taxation des revenus est progressive plus le sentiment de bien-être des habitants s’accroit. Certes cette étude laisse apparaître quelques failles méthodologiques (notamment dire qu’il y a corrélation entre le taux marginal d’imposition et le sentiment de bonheur lorsque les Etats-Unis figurent en 8° position avec un taux marginal de 35% là où la France figure en 12° position avec un taux marginal de 41%) . Il peut paraître un petit peu sommaire de dire que ce sentiment de mieux-être est dû au fait que plus de taxation veut dire meilleure qualité des services publics. Dans un pays
comme les Etats-Unis qui ne sait plus ce qu’est le Welfare State, cela peut paraître évident. Ailleurs sûrement moins. Par contre, il y a peut-être une explication à cette étrange corrélation et elle est de nature psychologique et nous renvoie à nos Robins des Bois de tout à l’heure. En effet taxer les plus riches plus fortement conforte la plupart d’entre nous et notamment les classes moyennes dans l’idée que la situation que chacun vit est vraisemblablement la meilleure possible et qu’en tout cas, il n’y a pas d’injustice flagrante.
Intuitivement, nous le savions déjà que justice fiscale et sentiment de mieux-être allait de pair mais si maintenant, c’est prouvé scientifiquement, c’est tant mieux.

Etre riches, c’est quoi ?

Ce slogan « Les riches paieront ! » a ouvert un autre débat sur qui est riche et comment le mesure-t-on. C’est exactement le débat inverse de celui qui avait ouvert quelques jours plus tôt lors de la parution de l’étude de la DARES sur la pauvreté en France et du service de la statistique fédérale sur la pauvreté et la santé aux Etats-Unis. L’étude ci-dessous nous confirme que l’argent ne fait pas le bonheur …mais son absence favorise quand même le malheur

http://www.csmonitor.com/Science/2010/0701/The-US-may-be-the-richest-nation-but-it-s-not-the-happiest

A cet égard, l’Europe peut être un champ d’investigation intéressant pour mesurer cela. Une étude d’Eurostat  http://epp.eurostat.ec.europa.eu/cache/ITY_OFFPUB/KS-SF-11-046/EN/KS-SF-11-046-EN.PDF
met en évidence les énormes disparités de revenus moyen par habitant donc de richesse présumée. Mais il n’est pas sûr qu’un Luxembourgeois soit 7 fois plus heureux qu’un Bulgare, ni qu’un Grec soit actuellement aussi heureux qu’un Slovène.

Heureux comme un riche en France ?

Mais pour en revenir à qui est riche et qui doit payer, nous nous souvenons tous de la phrase malheureuse d’un homme politique, actuellement candidat à la candidature pour les prochaines élections présidentielles qui avait imprudemment fixé le seuil de richesse à 4.000 €uros par mois (et par adulte aurait-il pu au moins préciser pour ne pas paraître trop ridicule).

Du côté de la majorité, de jour en jour le seuil de richesse ne cesse de s’abaisser. Parti de 1 millions de revenu annuel, on est descendu ces derniers jours à 250.000 €uros. On peut penser que ce sera là l’étiage, car en dessous, on arrivera dans les revenus disponibles de beaucoup d’élus, qui naturellement ne peuvent pas être considérés comme riches car on ne s’enrichit pas en faisant de la politique (normalement !).

Donc sera riche en France un couple où les deux adultes gagneraient chacun 10.000€uros par mois . Cela va faire drôle à certains d’être imposés sur la dernière tranche à 44% au lieu de 41% ! Rappelons tout de même aux oublieux que le taux maximum d’imposition des revenus personnels est, d’après une étude KPMG, de 50% en Autriche, de 50% en Belgique[MdlJ1]  ,, de 55.4% au Danemark, de 49.6% en Finlande, de 45% en Allemagne, de 47% en Irlande, de 43% en Italie, de 52% aux Pays-Bas, de 45.9% au Portugal, de 43% en Espagne, de 56.6% en Suéde, de 50% au Royaume-Uni, c’est-à-dire que dans la moitié des pays de l’Union, les revenus individuels ont un taux d’imposition marginal permanent supérieur au taux temporaire qu’on veut imposer à nos [nouveaux] riches !


 [MdlJ1]mais dans ce cas, on ne comprend pas pourquoi il y a un tel exode transfrontalier, vers Bruxelles. Ce n’est quand même pas le climat
flamand qui attire les chefs d’entreprises français en rupture de ban fiscal ?

Publicités
Cet article, publié dans pacte républicain, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s