Venelle des entrepreneurs n° 8

1°) Arcelor Mittal annonce la fermeture pour une durée indéterminée du deuxième haut-fourneaux de Florange le 3 Octobre

Le 3 octobre j’ai bien peur que ce soit la dernière page de la sidérurgie lorraine qui se soit tournée. Un peu comme le 21 décembre 1990 s’est tournée la dernière page des charbonnages dans le Nord-Pas de Calais avec l’extraction symbolique de la dernière gayette du puits d’Oignies. Encore convient-il de noter que la même semaine avait été
donné le premier coup de pioche du Tunnel sous la Manche, comme  une raison d’espérer à un avenir autre pour le Plat Pays, plus tourné vers le tourisme et les échanges par exemple.

Mais en Lorraine, quoi ? Les Schtroumpfs ? Ils ont déjà donné à Hagondange. Alors ? Peut-être les énergies renouvelables avec les éoliennes sur les  crêtes des Cotes de Meuse et des Côtes de Moselle ou les contreforts vosgiens et le photovoltaïque à Toul-Rosières.Ou
alors si on en croit une indiscrétion parue dans La tribune, l’exploitation d’un mirifique gisement de pétrole à l’autre bout du département de la Moselle. Mais, ceci est-ce encore souhaitable, dans un monde où les valeurs du développement durable sont sensées influencer les stratégies économiques ?

2°) La production industrielle française a repris en juillet le terrain perdu en juin avec un rebond inattendu de 1.5%.

Comme on n’en connait pas la cause, quelle est l’utilité de publier de telles statistiques puisqu’on sait qu’elle ne signifie rien !

3°) Hausse des créations d’entreprises en août

A priori, on a envie de faire le même commentaire : »Quelle est l’utilité de publier de telles
statistiques puisqu’on sait qu’elle ne signifie rien ! ». Sauf qu’en l’occurrence, les données sur deux mois ou même sur quatre mois ont une signification. En effet, malgré ce rebond en août, la création d’entreprises sur les douze dernier mois est en recul de manière significative (-10%) par rapport aux douze mois précédents. Et surtout si on se limite aux déclarations d’auto-entrepreneurs, qui représentent la moitié des statistiques, on constate
une tendance à la diminution continue

Mai 2011 : 25.328 déclarations

Juin 2011 : 24.746 déclarations

Juillet 2011 : 20.656 déclarations

Août 2011 : 18.523 déclarations

Soit un recul de plus d’1/4 en quatre mois.

Ce n’est peut-être pas la mort du statut, c’est en tout cas la fin de l’engouement. Ce sentiment est confirmé par le fait que à peine 35% des auto-entrepreneurs enregistrés ont
déclarés un chiffre d’affaires depuis leur inscription.

4°) PSA annoncerait la suppression de 10% de ses effectifs en France

Dans le même où cette entreprise annonce la sortie prochaine de son premier modèle
« mondial » c’est à dire vendable dans le monde entier, cette annonce sonnerait comme le glas d’une certaine forme d’industrialisation. Cela va dans le sens de ce que la profession a pu observé depuis 10 ans : les effectifs de la filière ont fondu de 30% en 10 ans. En tout l’emploi lié à l’automobile représenterait encore 9% de la population active.

L’époque est donc révolue où l’automobile était la bouffée d’oxygène pour les régions touchées par les précédentes restructurations industrielles ( Nord-pas de Calais, Lorrain) ou par l’exode rural (Bretagne, Normandie(s)).

La conséquence la plus tragique de tout cela est que d’excédentaire, notre blance commerciale dans ce domaine est devenue déficitaire.

Il est symptomatique de constater que le seul segment de la filière où l’emploi progresse encore est le secteur de la vente et des services (entretien et location).

5°) l’industrie hôtelière française va bien

Un grand cabinet d’audit vient de sortir son étude annuelle sur l’industrie hôtelière  française. Quels que soient les ratios retenus, la situation générale est bonne et plus on monte en gamme, meilleure elle est. Voilà au moins une bonne nouvelle dans une période où l’humeur est plutôt morose voire carrément sinistre.

Comme il s’agit beaucoup de visiteurs étrangers, c’est plutôt bon pour notre balance des paiements mais cela reste quand même insuffisant pour contrecarrer la très profonde
dégradation de la balance commerciale courante. Mais quand on met en regard cette information avec les autres informations de ce billet, on se de mande si, faute de relais industriels, nous n’allons pas devenir cette espèce de réserves d’Indiens que de nouveaux riches viendront visiter parce que c’est beau, parce que c’est chic et parce que nous sommes …si pittoresques!

6°)Etonnez-vous après cela que personne n’ait le moral

Le climat général des affaires en France s’est fortement détérioré en septembre, selon l’enquête mensuelle de conjoncture publiée vendredi par l’Insee. L’indicateur synthétique
du climat des affaires dans l’industrie manufacturière  de l’INSEE a baissé de six points, en
septembre,  à 99, repassant sous le seuil de 100, qui correspond à la moyenne de longue période de cet indicateur. Il retrouve ainsi son niveau d’août 2010.

Par ailleurs, le moral des ménages français est à nouveau en berne en septembre après une légère embellie en juillet, avec une perte de cinq points de l’indice qui le mesure, à 80
points, soit son plus bas niveau depuis février 2009, selon les données publiées vendredi par l’Insee

7°) Même l’UNEDIC a le blues

Jusqu’en mai dernier l’UNEDIC  restait optimiste malgré la tourmente. En effet les perspectives de croissance, même molles, permettait de penser que la création d’emplois serait suffisante pour équilibrer le coût des nouveaux bénéficiaires par ses nouvelles recettes. Las! la croissance a gelé  et de ce fait les comptes vont plonger. Ce n’est donc pas demain qu’on va pouvoir baisser le taux de prélèvement sur les
entreprises (surtout en année pré-électorale).

Publicités
Cet article, publié dans entreprises, l'économie comme on la subit, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s