Mieux vaut en rire- rubrique inépuisable- n° 11

« Dépêchons d’en rire aujourd’hui, de peur d’avoir à en pleurer demain. » Beaumarchais

1° Plus c’est gros, plus ça passe

La présidente du MEDEF, qui n’en est pas à sa première et pourrait bien devenir
une habituée de la rubrique, est toujours prête à voler au secours du libéralisme et dégaine aussi vite que son baron de prédécesseur dès qu’elle entend le mot nationalisation. Ce dernier avait au moins une excuse : il savait de quoi il parlait même s’il aurait mieux fait de se taire tant cette nationalisation catastrophique de la siderurgie paradoxalement a fait sa
fortune. Toujours est-il que notre présidente en dégainant plus vite que son ombre, se tire parfois une rafale dans le pied. Jugez-en !  S’agissant du débat récent sur la nationalisation des banques (c’est le moment : on nationalise toujours les pertes et on privatise ensuite les profits comme le sait si bien notre baron sus-nommé), elle a eu cette phrase définitive : «Quant à l’hypothèse d’une nationalisation, elle l’a exclue : une telle opération sur les quatre grandes banques françaises coûterait « l’équivalent du produit intérieur brut (PIB) français sur une année », soit « des ordres de grandeur qui ne sont pas absorbables ».  Sachant que notre PIB, c’est environ 2.000 Milliards d’Euros, cela fait des  cours
des actions que même le trader le plus fou (voir plus loin cette rubrique) n’oserait espérer ou alors cela fait des indemnités pour préjudice moral qui feront passer les millions de Nanard pour une aumône. Il y a des moments où il vaut mieux se taire !

2°) Il aurait tort de se gêner.

Titre lu dans « La tribune du 13 septembre « Quand Obama donne des leçons à la zone euro »

Que le président d’un pays dont la dette vient de dépasser les 100% du PIB vienne faire la leçon à une zone monétaire dont l’endettement public atteindra, à peine,  les 88% dans le courant de l’année prochaine de manque pas de sel

Que le président d’un Etat dont le 13 août, on ne savait pas s’il pourrait payer les salaires des fonctionnaires de son administration à la fin Septembre comme un vulgaire Premier Ministre Helene pourrait être même savoureux

Si cela ne reflétait deux réalité : les Etats-Unis sont ENCORE la première puissance mondiale et il existe bien au sein des Etats-Unis une réelle solidarité face à la dette.
C’est ce qui fait la différence et malgré les apparences permet à l’un de donner des leçons aux autres. Et en plus ses conseils sont vraiment des conseils avisés, des « conseils d’ami » en quelque sorte. Et tout le monde sait ce que valent ces conseils.

3°) « ils sont verts et bons pour les goujats » ou « je te tiens, tu me tiens par la barbichette » ?

La maison d’édition Mac Graw-Hill décide de recentrer son évaluation financière sur une seule agence et non deux comme précédemment. Aussitôt la seconde a annoncé qu’elle envisageait de dégrader la note du groupe. C’était inéluctable : comment voulez-vous maintenir votre confiance dans une entreprise qui ne vous maintient pas la sienne?

Le nom des agences importe peu : l’inverse aurait été vrai également.

4°) Paroles d’experts !

Les 27 gouvernements de l’UE ont demandé hier  aux autorités roumaines et
bulgares de presser le pas dans la réforme de leur système judiciaire visant à
lutter contre la corruption. Parmi ces 27 gouvernements, il y en a qui ont connu des parlementaires corrompus, des élus locaux corrompus, des ministres corrompus, parfois les trois à la fois. Il y en a même un qui avait dans son programme « la décriminalisation du droit des affaires ». Ils savent donc de quoi ils parlent. Pour qu’ils aient ce type de demande, c’est que c’est encore pire que ce qui vous indigne dans votre pays !

5°) Vérité en-deça des Pyrénées, erreur au-delà !

Les Cortes espagnols, pressés par les marchés financiers et l’Union Européenne de réduire ses déficits, ont voté comme un seul Hombre la règle d’or et c’est la droite française qui exulte.

Le Gouvernement espagnol, pressés par les marchés financiers et l’Union Européenne de réduire ses déficits, va rétablir l’impôt sur la fortune supprimé en 2008 et c’est qui qui va exulter?
Cela ne rapportera que 1 milliards d’Euros mais qu’est-ce que ça doit faire plaisir à la bonne conscience de Zapatero.

6°) Une hirondelle ne fait peut-être pas le printemps

Il y a dix ans, la chute du gouvernement social-démocrate danois était l’annonce du raz de marée libéral sur l’Europe (17 gouvernements sur 26, en attendant les Belges). Le 15 septembre, la coalition de centre-gauche (sociaux-libéraux, sociaux-démocrates, le groupe Rouge-Vert) a remporté les élections générales au Danemark.

En général, au printemps, les hirondelles arrivent du Sud, pas de Scandinavie, ni de Berlin d’ailleurs !

7°) Amère victoire

On a gagné, il est battu mais tout l’arsenal qu’il a accumulé s’est évaporé dans le Sahara, depuis le Tchad jusqu’en Mauritanie. Il ne manquerait plus qu’un missile sol-air qu’on lui a vendu fasse des misères à nos avions basés au Tchad, voire aux mines d’uranium d’A….A au Niger ou même pire aux puits de pétrole que guigne T…l. Si vous trouvez ça drôle,c’est que vous aimez l’humour très noir !

8°) Et vous leur feriez confiance ?

La presse nous a appris que Kerviel a fait des émules et chacun traite l’information selon sa sensibilité

http://alternatives-economiques.fr/blogs/chavagneux/2011/09/15/ubs-perd-2-milliards-avec-un-trader-fou/

http://www.latribune.fr/entreprises-finance/banques-finance/banque/20110915trib000649451/voici-le-trader-suspecte-d-avoir-fait-perdre-2-milliards-de-dollars-a-ubs.html#xtor=EPR-2-[Banque++Industrie+financiere]-20110915

Allez savoir avec ça, s’il est fou et si c’est le système qui est halluciné !

En tout un qui devait avoir bu autre chose qu’une boisson gazeuse sucrée, c’est le grand stratége de la banque Lehman-Brothers

http://www.latribune.fr/entreprises-finance/banques-finance/banque/20110914trib000649215/l-hallucinante-interview-du-stratege-de-lehman-une-semaine-avant-sa-faillite.html#xtor=EPR-2-[Banque++Industrie+financiere]-20110915

Une semaine après l’interview, il n’était plus stratège parce qu’il n’y avait plus de banque.

Et quand on vous dit que la finance est un métier fondé avant tout sur la CONFIANCE !

9°) Cela pourrait être drôle mais c’est à en pleurer !

Qu’un journal économique titre : «Le coût des catastrophes dépasse déjà 278 milliards de dollars en 2011 », quoi de plus normal me direz-vous !

http://www.latribune.fr/entreprises-finance/banques-finance/industrie-financiere/20110909trib000648095/le-cout-des-catastrophes-depasse-deja-278-milliards-de-dollars-en-2011.html#xtor=EPR-2-[Banque++Industrie+financiere]-20110909

Mais quand vous constatez que dans certains pays, on mesure les catastrophes en milliards d’Euros et dans d’autres en centaines de milliers de morts, vous avez comme un haut-le-cœur de nausée. Et du coup, ça vous coupe l’envie d’en rire

 

10°) plus c’est gros, plus ça passe, vous dis-je

Pour justifier les réductions d’effectifs de la Fonction Publique, le P…M… n’a pas hésité à affirmer que « sur le long terme, l’économie était de 225 Milliards d’€uros soit 30% de la dette. »Manifestement, il y a dans son cabinet un conseiller qui a connu une période de surchauffe neuronale. Sachant que le gain annuel estimé, car jamais calculé avec exactitude est d’environ 2.5 Milliards, il s’agit vraiment de très très long terme (on arriverait pile poil en l’an 2100).

Publicités
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s