Chiné dans la presse n°4

1°)Une compagnie aérienne tibétaine inaugurée

Le titre est trompeur puisqu’en fait il s’agit d’une compagnie chinoise desservant le Tibet. Il n’empêche qu’on peut rêver qu’à force de persuasion non-violente, e dalaï-lama ou son successeur désigné arriveront à convaincre le pouvoir central de Beijing du bien-fondé de la revendication de large autonomie que portent la majorité des Tibétains, en exil ou confinés dans leurs montagne. Du coup, cela devient important que le Tibet dispose d’une compagnie aérienne pour faciliter les déplacements dans ce pays où les yacks ne pourront pas toujours tout faire.

2°)Une inflation plus forte que prévu pourrait déboucher sur un emballement des salaires et des prix, menacer la stabilité économique et réduire les options des gouvernements »

C’est la mise en garde alarmiste que vient de publier la Banque Asiatique de Développement qui parle de « risque majeur » et « d’emballement des salaires ». Il y a un peu d’impudeur à parler d’emballement des salaires quand on connaît le niveau de ceux-ci dans la plupart des pays asiatiques. Il n’empêche que la menace existe même en Chine où l’inflation est actuellement à 6.4% .Certes, il n’y a pas encore le feu au lac puisque rappelons-nous nous avons financé une grande partie des investissements des Trente Glorieuses en France avec une inflation qui a flirté en permanence avec les 5% mais comme de mois en mois, le taux en glissement annuel ne cesse de progresser, on est quand même en droit de se demander si tout cela est aussi étroitement maitrisé qu’on veut bien le dire.

3°) un des avatars de la Chinafrique

Le renforcement des liens entre la Chine et l’Afrique aboutit parfois à des résultats inattendus. Ainsi la passion des Chinois pour les objets sculptés en ivoire et la croyance en la vertu aphrodisiaque des cornes de rhinocéros commencent à provoquer autant de dégâts aujourd’hui qu’hier,  le goût tout aussi incongru, des petits potentats européens d’orner leur hall d’entrée de trophées de chasses délirants.

http://ecologie.blog.lemonde.fr/2011/08/16/les-chinois-attisent-le-braconnage-delephants-en-afrique/

4°) Comment dit-on « bobo » en chinois » ?

A Dalian, où pourtant il s’en passe des choses peu propres, http://www.boston.com/bigpicture/2010/07/cleaning_dalian_harbor.html

les  classes moyennes ont obtenu par la manifestation la fermeture d’une usine chimique. Ce n’est peut-être pas une première en Chine puisque déjà en 2008, ailleurs en Chine,  les mêmes petits-bourgeois avaient obtenu aussi  gain de cause dans une affaire identique. Rappelons-nous que c’est souvent comme cela que la prise de conscience écologique  se fait mais c’est aussi sur la base de revendications de même nature un peu égoïste (de type NIMBY, Not In My BackYard) que prospère le Bobo, qui mange bio, défend les espèces menacées mais pas le chevreuil tout de même,  ne veut pas d’éolienne devant sa marina et roule encore en 4X4 car sa pose son standing d’avoir une pastille malus.

Vraiment une partie de la population chinoise commence à avoir des préoccupations saines ! Quant aux autres….. ils triment dans les champs ou des ateliers infernaux.

5°) Comment jouer habilement des contradictions des démocraties

Lors des émeutes du début du mois d’août en Angleterre, le Premier Ministre David Cameron s’en est pris à Internet et plus particulièrement aux réseaux sociaux qu’il a souhaité mettre sous contrôle. Et devinez qui l’a soutenu ? La Chine évidemment, qui a vu là une manière de validation de sa censure C’est le Global Times, organe officiel très nationaliste, qui exprime souvent crûment la pensée du pouvoir chinois, qui l’écrit

6°) Quand on grandit trop vite, on a parfois mal aux pieds dans ses chaussures

C’est un peu la mésaventure qui arrive à la Chine. La vague de chaleur qui a touché la Chine aux mois d’août a eu des effets négatifs sur la production en montrant les limites de l’appareil productifs chinois

http://www.novethic.fr/novethic/ecologie,energies,energies_fossiles,la_chine_en_panne_electricite,134464.jsp?utm_source=newsletter&utm_medium=Email&utm_content=novethicInfo&newsletter=ok

Comme  les dirigeants chinois perçoivent ceci comme un simple « goulot d’étranglement » et non comme un avertissement sur les limites d’évolution du système global, on peut craindre que les projets nucléaires de la Chine ne soient accélérés.

Publicités
Cet article, publié dans démocratie, je dis ton nom, développement durable, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s