Chiné dans la presse n°3 : le masque est un vieil art chinois

Si on en croit la presse, la Chine envoie des tas de messages ces derniers jours,
messages souvent contradictoires au point qu’on ne sait plus s’il faut craindre
de la Chine son excès de puissance subit ou une dépression aussi subite ?

1°) La Chine un jeune géant plein de force et de sève ?

*Aprè un ou deux mois d’accalmie, voire de reflux, la balance commerciale chinoise
présente de nouveau des excédents faramineux : 31,5 Milliards de dollars. Cela va venir gonfler un matelas de réserves de change déjà particulièrement douillet.

*Du coup cela donne des ailes aux entreprises chinoises qui ont tout compris des
règles du capitalisme le plus sauvage.

** Ainsi le fonds souverain chinois CIC investit 2,9 Milliards d’Euros dans GDF-Suez. Un protocole d’accord prévoit que la participation de ce fonds souverain chinois, c’est-à-dire l’Etat chinois sera de 30 % dans la branche exploration-production du deuxième plus gros groupe français de production d’énergie La Chine qui mène une recherche effrénée des ressources naturelles donc énergétiques aurait-elle entrepris un grignotage des fleurons industriels occidentaux pour y parvenir ?

**Un des leaders mondiaux de la production de cellules solaires, un Chinois
évidemment rachète pour 180 millions, un producteur de wafers de silicium.
Toujours cette obsession de garantir ses sources d’approvisionnement !

*Le premier porte-avion chinois aurait effectué ses premiers essais en mer début août. D’après les experts maritimes, ce bateau serait même déjà opérationnel. Quand on sait les difficultés que la France a eu à mettre au point le « Charles de Gaulle » et son incapacité financière à en fabriquer un second, incapacité partagée avec nos plus vieux ennemis, les Britanniques, l’information pourrait nous inquiéter sauf à apprendre que ce porte-avion n’est en fait qu’un recyclage d’un batiment sovietique revendu par l’UKRAINE en 1998

* ET pourtant parfois, la Chine la joue modeste/ ainsi dans l’énergie solaire, la
Chine affiche des ambitions limitées

http://www.greenunivers.com/2011/06/la-chine-vise-10-gw-de-solaire-pour-2015-peu-finalement-premium-58371/#utm_source=mail&utm_medium=mail&utm_campaign=alertes

Est-ce à dire que les Chinois ne croient pas vraiment à ce qu’ils fabriquent : c’est
un peu comme les Britanniques vendant , sous la contrainte cette fois, de l’opium
fabriqué en Inde aux Chinois.

2°) La Chine un jeune géant déjà malade ?

  • Depuis des mois qu’on dit que les prix augmentent en Chine, cela finit par être vrai. En glissement annuel, la progression est maintenant de 6,5%. Pire, elle
    atteint les 15% pour les produits alimentaires. N’oublions surtout pas qu’en
    l’absence de sécurité sociale, les Chinois se garantissent par un taux d’épargne élevé et rien de pire pour le petits épargnants que l’inflation. N’oublions pas non plus que la plupart des grandes révoltes, voire même des
    révolutions, ont commencé par des émeutes de la faim.
  • Régulièrement, on voit refleurir des rumeurs de mouvements sociaux en Chine. La dernière, reprise ci-dessous, surprend par l’ampleur des mouvements qu’elle décrit.

http://www.novethic.fr/novethic/rse_responsabilite_sociale_des_entreprises,ressources_humaines,conditions_de_travail,chine_revolte_travailleurs_migrants,134317.jsp?utm_source=newsletter&utm_medium=Email&utm_content=novethicInfo&newsletter=ok

Information ou intox ? Le fait que cela soit invérifiable est déjà, en soi, un indice !

  • On sait que les régions du Nord-Ouest de la Chine, peuplées majoritairement d’Ouïgours, musulmans, sont turbulentes et ont été victimes dans un passé récent d’une  violente et féroce répression. Début août de nouveaux accès de violence ont secoué les villes de la province de Xinjiang, les tirs mortels de la
    police succédant à des attaques suicides : à chacun son Afghanistan ou sa Tchétchénie ?
  • Mais plus gravement, la Chine est menacée par un risque sanitaire, lié d’une part au vieillissement de sa population (les conséquences de la politique
    anti-nataliste des années Mao), un système sanitaire perfectible et une hygiène de vie déplorable

http://web.worldbank.org/WBSITE/EXTERNAL/ACCUEILEXTN/NEWSFRENCH/0,,contentMDK:22974100~pagePK:64257043~piPK:437376~theSitePK:1074931,00.html?cid=EXT_BulletinFR_W_EXT

une « flambée épidémique » de crises cardiaques, accidents vasculaires cérébraux, cancers et diabète risque de compromettre la prospérité économique et  le bien-être social de la Chine

  • Et comment interpreter cette information ?

http://www.batiactu.com/edito/la-chine-met-en-vente-176-iles-inhabitees-28766.php

Est-ce un besoin de devises supplémentaires ? Peu probable. Une incapacité à valoriser certains territoires ? Peut-être. Un clin d’œil ironique et cruel envoyé à l’Europe et plus particulièrement à la Grèce qui a quasiment été sommée par ses partenaires européens et singulièrement allemands de vendre « leurs iles » mais qui a déjà vendu SON port, Le Pirée aux intérêts chinois ? Ce serait bien dans la manière chinoise quand ils oublient les préceptes de Confucius.

3°) La Chine, un Etat voyou tout simplement ?

Régulièrement apparaissent des rumeurs de cyber-piratages téléguidés par Pekin. Celles-ci apparait-elle plus crédibles que les précédentes. En tout cas, la véhémence de
la dénégation est déjà un signe

http://www.lemonde.fr/technologies/article/2011/08/05/la-chine-juge-les-accusations-de-cyberespionnage-irresponsables_1556389_651865.html#xtor=EPR-32280229-%5BNL_Titresdujour%5D-20110805-%5Bzoneb%5D

  • « Aujourd’hui les plus gros investisseurs en Chine ou en Inde émanent des paradis fiscaux. Comment les gouvernements peuvent-ils agir sur l’économie mondiale sachant qu’une grande partie des flux financiers échappent aux indicateurs ?
    Les investissements étrangers en Chine sont effectivement réalisés à 71%
    par des fonds qui proviennent de Hong Kong, Singapour, les Iles vierges
    britanniques, les Iles Caïman et l’Ile Maurice. L’utilisation de ces
    territoires fausse complètement les indicateurs de l’économie mondiale. Or  ces information sont indispensables pour détecter les grand déséquilibres
    mondiaux et permettre eux gouvernements d’agir. Il est évident   qu’aujourd’hui une partie de la compréhension du problème échappe aux
    membres du G20. »

Certes, accepter des fonds dont la provenance géographique est aussi
incertaine, n’est pas très fair play. Mais cet argent, il vient bien de quelque
part, non ? Alors où sont les voyous ?

Difficile donc à travers la presse de se faire une idée exacte de l’état actuel de la Chine. Nous joue-t-elle une partition à la Sun-Tzu c’est-à-dire « afficher sa force quand on est en difficulté et masquer sa puissance quand on est triomphant. » ou plus trivialement, la Chine n’est-elle pas comme tous les pays en développement rapide sujette à des déséquilibres qu’elle a du mal à maitriser.
En tout cas, il est sûr que c’est de ce côté-là que se trouve une grande partie de la réponse à la crise majeure qui s’annonce à l’horizon des prochains mois, voire des prochaines semaines

Publicités
Cet article, publié dans mondialisation quand tu nous tiens, Uncategorized, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s