Les finances paradoxales ou le syndrome du verre à moitié plein qui se vide !

1°) La dernière adjudication de bons du Trésor à taux fixes
et intérêts précomptés a été adjugée à des taux à peine supérieur aux taux précédents (l’AFT emprunte encore à moins de 1.5%). Notons toutefois qu’à 48 semaines, le taux moyen progresse de 0,142 soit quand même unprogression de 12% depuis le 18 juillet. La confiance existe toujours aussi forte mais à échéance d’un an ça se tend un peu.

2°) L’assurance vie n’attirerait plus les Français….mais
continue d’engranger. Le solde entre les dépôts et les retraits a baissé de 46% au premier trimestre. C’est une catastrophe, se disent les assureurs qui voient les dépôts diminuer alors que les retraits augmentent. Il n’empêche que le solde reste encore positif de 17.2 milliards, ce qui veut dire quand même que rien que sur ce produit d’épargne, les Français tous âges confondus ( dunourrisson à la centenaire), toutes situations de fortune confondues (duRSistes à la Veuve Bettencourt) ont mis de côté en six mois 275 Euros par tête de pipe. Pour faire image encore plus, cela représente 10,5 fois ce dont la FAO a besoin pour sauver 16 millions d’Africains de la famine.

3°)Les banques européennes franchissent sans effort le stress test. Il n’empêche que leur situation n’est quand même pas en béton ( AAA+  dirait Moody Standard & Fitch Poor) . C’est du moins ce que nous apprend la dépêche suivante :

« Les banques européennes pourraient devoir lever 80
milliards d’euros, pour rassurer les marchés. Un rapport de JPMorgan Cazenove, piloté par l’analyste Kian Abouhossein, estime que, si le niveau des réserves
obligatoires est strictement respecté à 7%, près de vingt banques devront lever de l’argent frais
 » :

Une banque qui porte un jugement sur la solidité financière d’autres banques, c’est un peu comme si la direction du marketing de Procter & Gamble portait un jugement sur la solidité des marques des principaux lessiviers et autres entreprises agro-alimentaires. C’est crédible parce qu’il s’agit d’experts mais crédible jusqu’à un certain point seulement, celui des arrière-pensées.

 

4°) un titre piqué dans la presse :

« Dans son rapport annuel sur l’économie américaine, le FMI met en garde contre un « choc grave » en cas de non relèvement rapide du plafond de la dette fédérale. »

Trop forts les économistes du FMI : en cas de nouvelle
crise financière venant des Etats-Unis, ils pourront eux aussi avoir droit au titre très enviés d’ « économiste qui avait prévu la crise » comme les 285.357 collègues qui ont déjà dit la même chose, dont moi.

Incidemment, nous apprenons aussi que le FMI prévoit
qu’entre juin 2011 et juin 2012, la dette publique américaine va franchir un palier intéressant : la dette sera pour la première fois supérieure au produit intérieur brut, comme le Japon et comme la Grèce. L’une est CC- , les deux autres sont AAA+ : il faut être Moody’s Boys pour le comprendre

5°) Les contrôles fiscaux ont rapportés 16 milliards en 2010 contre 14,7 milliards en 2009

Les contrôles effectués par les URSSAF ont permis de
récupérer 1,023 milliards en 2010 contre 927 millions en 2009.

Comparé à la masse de crédits en jeu, on fraude moins aux
cotisations sociales que le fisc.

Et en plus, pour être complet il faudrait rajouter que dans
le même temps où elles prenaient pour 1 milliard d’impayés, les URSSAF restituait 214 millions de trop perçus. C’est moins qu’en 2009 (266 millions) mais quand même cela mérite d’être souligné. Que celui qui a été l’objet d’un contrôle fiscal qui s’est terminé par une restitution m’écrive : il mérite d’entrer dans le Guinness Book

On comprend mieux pourquoi les PME demandent l’instauration d’un rescrit social comme il existe un rescrit fiscal.

Publicités
Cet article, publié dans COUPD'GUEULE, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s