Brèves de compteur n° 19

1°)Le contrôles des installations nucléaires en Euro :la Commission Européenne et le « groupe des régulateurs européens dans le domaine de la sureté nucléaire » sont finalement tombés d’accord pour faire subir un « stress test » aux 143 centrales installés dans les 27 pays de l’Union.

Espérons que les stress tests seront de meilleure qualité que ceux qui avaient été faits à l’été 2009 pour les banques européennes : quasiment toutes les banques étaient solvables c’est à dire  « bonnes pour le service », y compris en Irlande, en Espagne, au Portugal!

Mais le plus navrant dans tout cela est qu’on va tout tester , je dis bien tout sauf…. LES ATTAQUES TERRORISTES et LES ACTES DE SABOTAGE . Ben tiens, faisons une analyse des risques sans prendre en compte les risques les plus sérieux ! C’est l’autruche au pouvoir. Et dans le rôle de l’autruche à deux têtes, nous retrouvons….La FRANCE et la GRANDE-BRETAGNE. Si vous vous demandez pourquoi, allez donc jeter un coup d’oeil sur la carte des implantations nucléaires européennes.

http://www.populationdata.net/indexcarte.php?option=article&origine=accueil&mid=2039&aid=449&nom=europe-centrales-nucleaires

2°)La « libéralisation » est un casse-tête juridique! La Cour de Cassation vient de préciser ce que nous savions plus ou moins déjà. Quand nous signons un contrat d’abonnement avec EDF, nous sommes désormais lié aussi à ERDF, le premier assurant la production et la fourniture d’électricité, ERDF assurant le transport. S’agissant des problèmes de distribution, c’est donc vers ERDF qu’il faut se tourner. C’est une des nombreuses facéties que nous réserve les directives européennes sur la « libéralisation » des industries « de réseaux ». Si on rajoute, ce que ne dit pas l’arrêt de la Cour de cassation, qu’un troisième larron (mais ça peut être EDF, ce qui complique les choses) peut en plus intervenir pour la commercialisation des KWh (il faudra me démontrer qu’il apporte un réelle plus-value, celui-là), on imagine sans peine le casse-tête juridique auquel va se trouver confronté l’abonné moyen s’il a un problème avec son alimentation électrique. Avant, c’était simple: il y a un problème,=> On s’adresse aux agents d’EDF et à eux de le régler! Mais maintenant? à qui s’adresser ? EDF, ERDF? ou Poweo/Direct-Energie/GDFSUEZ/ENERCOOP? Et si c’était le but de la manoeuvre? noyer le poisson!!

3°) Les Comités d’Entreprises issus d’EDF dans la tourmente! Quand on veut moucher les autres, il vaut mieux avoir soi-même le nez propre. C’est du moins ce que doivent se dire certains en lisant le rapport que la Cour des Comptes vient de consacrer à la gestion des institutions sociales dans le secteur de l’énergie. Il y est question de « gestion peu économe, peu transparente et peu contrôlée », de « graves carences » et de « gâchis financiers ». Il s’agirait d’un petit Comité d’Entreprise, on se dirait « ce n’est pas grave ça va se rétablir après les prochaines élections professionnelles car les salariés n’apprécieront pas que ce qui est pour eux, une forme de salaire complémentaire soit ainsi gâché ». Mais il s’agit ici d’une grosse PME dont le budget dépasse les 700 millions d’€uros et qui concerne 650.000 personnes ayant-droit inclus. Là où le bât blesse, c’est qu’ici il ne s’agit pas d’un salaire différé mais d’un prélèvement direct sur la facture que vous payez (1% du chiffre d’affaires), ce qui change un peu la donne.

Là où le bât blesse encore plus, c’est que le secteur de l’énergie a beaucoup bougé en 15 ans et que toutes les entreprises de ce secteur ne participent pas à son financement. Ne serait-il pas temps de revenir à un régime de droit commun, puisque plus rien ne justifie ce régime d’exception. Comme les salariés de ce secteur ne doivent pas y perdre les négociations vont être rudes mais elles seront d’autant moins rudes que tout pourra se financer sur les économies faites en mettant fin à de ce fameux gâchis

4°)Le vrai coût du nucléaire, enfin?  La Cour des Comptes, encore elle, a été chargé par le Premier Ministre d’expertiser les coûts de la filière nucléaire,  y compris ceux relatifs au démantèlement des installation, au recyclage des combustibles et au stockage des déchets. On souhaite bien du plaisir aux magistrats de la Cour des Comptes : calculer le coût de quelque chose qu’on n’a pas encore réussi à faire,  et qu’on ne sait donc pas faire, relève de la gageure! Tout au plus pouvons-nous attendre que la Cour des Comptes définisse une méthodologie. Mais c’est déjà un premier point d’acquis : le nucléaire coût plus cher qu’on le dit et c’est en disant haut et fort ce que coûte réellement à la planète les choses que nous gaspillons que nous arriverons un jour à faire bouger les mentalités. Les résultats seront attendus avec impatience, en espérant qu’ils seront plus probants que la précédente étude de la Cour des Comptes sur ce sujet

5°)AREVA et les éoliennes en mer Alors que les entreprises concurrentes se lancent dans la course finale pour obtenir les marchés gigantesques de l’éolien en mer, l’un des protagonistes AREVA ( c’est bien la même entreprise) vient de nommer son directeur de l’activité « Eolien en mer ». Voici son profil : 34 ans , polytechnicien à 22 ans Ingénieur des Mines dans la foulée, fonctionnaire à la direction de la concurrence de la commission européenne à Bruxelles de 25 à 30 ans, pendant une année au Cabinet du commissaire européen en charge des transports puis de la justice, il finit par arriver à AREVA où il dirige la stratégie des fusions et des acquisitions ( c’est à dire le Meccano financier qui amuse tant les puissants de ce monde: ils ont l’impression de jouer au Monopoly, mais c’est en grandeur réelle et ils jouent avec des vraies entreprises) pendant un peu plus de deux ans

Voilà effectivement  un beau profil pour développer les éoliennes en mer!

« Record pour l’éolien. Crainte pour l’hydroélectrique et le nucléaire avec la sécheresse ! »

6°)L’énergie est dépendante du climat. Le ministre de l’énergie, celui dont j’ai oublié jusqu’au nom, a annoncé qu’il mettait en place une cellule de veille sur la sécurité d’approvisionnement électrique de la France, « en raison de la sécheresse exceptionnelle ». La raison invoquée est savoureuse : ça fait chuter la production d’électricité hydraulique. C’est vrai mais avec quoi refroidit-on les centrales nucléaires installées sur les bords du Rhin, du Rhône, de la Loire, de la Marne, de la Moselle ou de la Meuse? Avec  de la graisse de chevaux de bois, peut-être? J’aime beaucoup l’argument développé à ce sujet par le même qui indique que vu le nombre de centrales sont situées en bord de mer donc, il n’y a pas de risque d’étiage (14 centrales sur 57 seulement en fait) . Je ne suis pas sûr que les vacanciers qui vont se précipiter sur le littoral de la Mer du Nord du côté de Gravelines, sur les côtes picardes ou normandes  aiment tant que cela cet argument!

7°) Quand l’éolien va, tout va ! Le 26 mai, la production d’énergie d’origine éolienne a atteint 5% de la production totale d’électricité, établissant un nouveau record. Avec 3000MWh, c’était l’équivalent de 3 centrales électriques. Aujourd’hui on est retombé à 2%.

Pour ceux que cela intéresse, je leur conseille ce site de RTE qui permet de suivre en temps réel ce qui se passe dans les réseaux

http://www.rte-france.com/fr/developpement-durable/maitriser-sa-consommation-electrique/eco2mix-consommation-production-et-contenu-co2-de-l-electricite-francaise

« Nous sommes le 30 mai 2011. Cela fait maintenant 29 jours que nos Droits n’ont officiellement pas de Défenseur. Souvenons-nous en jusqu’à ce qu’un Défenseur des Droits soit nommé. »

Publicités
Cet article, publié dans administration publique, développement durable, entreprises, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s