Vent de fronde au Palais Bourbon

Le Sénat n’avait pas trop bronché et finalement avait voté un projet de loi qui prévoit le maintien en fonction de hauts fonctionnaires au-delà de la limite d’âge de 65 ans, projet appelé également par les mauvaises langues « loi Lambert ».

On peut comprendre ce qui motive ce maintien en fonction des hauts fonctionnaires au-delà de 65 ans : ON s’est rendu compte qu’un nombre important de préfets étaient nés entre 1946 et 1947. Les maintenir un peu plus longtemps pourrait permettre d’assurer la soudure. Et même s’ils restent un peu plus longtemps, ce n’est guère gênant car le principe de non-remplacement d’un fonctionnaire sur deux  partant à la retraite ne s’applique heureusement pas aux préfets !

La commission des Lois de l’Assemblé Nationale, appelée à s’exprimer sur ce projet avant son passage en séance plénière a rejeté le texte par un vote parfaitement égalitaire : 19 pour, 19 contre. Compte tenu de la composition de cette Commission, cela peut paraître surprenant et cela veut donc dire que certains n’ont pas voté comme le leur demandait leur parti. Cela ne sert à rien de dénoncer tel ou tel mais remarquons que certains députés frappés par la limite d’âge ont du abandonner des sièges lucratifs. Il s’agirait donc d’un juste retour des choses.

Encore plus surprenant, la Commission des Lois est appelé à se prononcer à nouveau sur le même texte et dans les mêmes termes le 24 mai. Il sera temps car le débat en séance plénière sur le projet est prévu pour le 26 mai.

 Il parait que l’urgence de ce texte est lié au fait qu’ON veut faire un cadeau d’anniversaire au préfet de Seine-St Denis qui aura 65 ans le 5 juin. Déjà que cela tombe le jour de la fête des mères, si en plus les députés lui gâchent sa fête, quel dommage ! Imaginez que le 24 les membres de la Commission des Lois aient de la suite dans les idées et recommencent le même vote. Fini le cadeau, finie la fête et en plus c’est la retraite pour notre pauvre préfet : il n’a pas prévu cela !

Tiens au fait pourquoi le Sénat, en général plus frondeur ces temps-ci a-t-il voté sans barguigner ce texte ? J’ai bien cherché et j’ai trouvé ceci : sur 341 sénateurs, 163 sont nés avant 1946 alors que cette proportions n’est que de 137 sur 577 à l’Assemblée Nationale. Solidarité générationnelle ? Allez savoir parfois ce qui motive les uns et les autres.

Au fait je ne vous ai pas dit comment s’appeler le préfet de Seine Saint Denis ? Il s’appelle Lambert, c’est un nom finalement assez répandu !

http://www.dailymotion.com/video/x3cyy_renaud-les-aventures-de-gerard_music

« Nous sommes le 21 mai 2011. Cela fait maintenant  20 jours que nos Droits n’ont officiellement pas de Défenseur. Souvenons-nous en jusqu’à ce qu’un Défenseur des Droits soit nommé. »

Publicités
Cet article, publié dans detestable, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s