Brèves de compteur n° 16 : il y en a pour tous les (dé)goûts !

1° c’est parti mon Linky!!

 Sans attendre les avis éclairés (c’est le cas de le dire) de la CRE et des experts regroupés pour cela, le ministre [i] co-chargé de l’énergie a mis en place un comité Linky chargé de suivre la mise en oeuvre du nouveau compteur « intelligent ». Maintenant qu’il apparaît sûr  qu’ils veulent le faire et que l’expérimentation c’était juste du pipeau pour amuser les médias, il n’est pas trop tard de rappeler quelques prises de position pour ne pas dire « après » qu’on ne savait pas « avant »

« En septembre 2010, la Fédération nationale des collectivités concédantes et régies (FNCCR) avait pointé du doigt les nombreuses interrogations qui se posent à propos de Linky (dans le JDLE). Le coût de l’opération était estimé incertain, selonla FNCCR. Si ERDF évalue entre 120 et 240 € le prix unitaire d’un compteur Linky, soit entre 4 et 8 milliards € pour 35 millions de compteurs, la facture sera intégralement payée via le tarif d’utilisation des réseaux publics d’électricité (Turpe), c’est-à-dire par les seuls consommateurs. Il serait donc opportun d’étudier d’autres sources de financement (distributeurs, fournisseurs…), selon la Fédération.

http://www.journaldelenvironnement.net/article/mais-a-quoi-sert-donc-linky,19125

http://www.energie2007.fr/actualites/fiche/3036/ademe_linky_compteur_smart_grid_erdf_consommation_021210.html

http://www.energie2007.fr/actualites/fiche/2874/

2°) allumer des contre-feux dans le gaz peut être dangereux

Tout le monde avait salué l’unanimité des parlementaires à demander l’arrêt du saccage de nos sous-sols pour trouver du gaz ( pas moins de trois propositions de loi avait été déposées, par l’UMP, par le PS et par BORLOO) . Après l’examen en commission on comprend mieux le sens civique de cette démarche unanime. En effet d’amendement en amendement, la proposition de loi de l’UMP est devenu ceci

http://www.assemblee-nationale.fr/13/ta-commission/r3392-a0.asp

Article 1er

En application du principe de précaution prévu à l’article 5 de la Charte de l’environnement et du principe de prévention prévu à l’article L. 110-1 du code de l’environnement, l’exploration et l’exploitation des mines d’hydrocarbures liquides ou gazeux par des forages suivis de fracturation hydraulique de la roche sont interdites sur le territoire national.

Article 2

I. – Dans un délai de deux mois à compter de la publication de la présente loi, les titulaires de permis exclusifs de recherches de mines d’hydrocarbures liquides ou gazeux remettent à l’autorité administrative qui a délivré les permis un rapport précisant les techniques employées dans le cadre de leurs activités de recherches.

II. – Si le titulaire du permis n’a pas remis le rapport prescrit au I°du présent article ou si le rapport mentionne le recours, effectif ou éventuel, à des forages suivis de fracturation hydraulique de la roche, les permis exclusifs de recherches concernés sont abrogés.

Article 3

(Supprimé)

Article 4 (nouveau)

Le Gouvernement remet annuellement un rapport au Parlement sur l’évolution des techniques d’exploration et d’exploitation et la connaissance du sous-sol français, européen et international en matière d’hydrocarbures liquides ou gazeux, et sur la conformité du cadre législatif et réglementaire à la Charte de l’environnement dans le domaine minier.  »

Du coup le PS retire son projet dès lors que la technique de fracturation hydraulique est interdite. Mais le reste ?  Grosso modo , on va arriver à la même position que celle que présente le pré-rapport demandé par la ministre en charge de ce dossier. « Continuons les explorations tant qu’on n’en vient pas à injecter des cochonneries« .  Mais est-on sûr que c’est ce que demandaient les manifestants sur les Causses et dans les Cévennes ou dans la plaine de Brie. Les questions de fond restent posées : faut-il continuer à exploiter les énergies d’origine fossile ? Faut-il continuer à bruler des hydrocarbures quitte à augmenter les rejets de gaz à effet de serre ? Ces questions méritent un débat de fond sur l’énergie et non pas quelques amendements sur un coin de table même si certains sont parfaitement défendables (comme ces amendements interdisant  les forages off-shore au large de la Guyane [6000metres dont 2000 sous l’eau et 4000 sous terre]). Si on rajoute que « les Causses et les Cévennes » sont sur la liste d’inscription au patrimoine mondial de l’UNESCO, voilà une raison de plus de faire très attention et d’avoir un VRAI débat public (voir mon billet précédent sur la gouvernance environnementale)

https://dominiqueguizien.wordpress.com/2011/05/06/la-gouvernance-environnementale-plus-les-enjeux-sont-grands-plus-on-a-le-droit-de-savoir/

Un dernier mot sur cette affaire de gaz de schiste. Je voudrais verser au dossier cette excellente étude  afin que là aussi, on ne puisse pas dire « après » qu’on ne savait pas « avant » ( au cas où les députés ne soient pas du même avis que leur commission du développement durable lors de l’examen en séance plénière le 10 mai)

http://atctoxicologie.free.fr/

bilan toxicologie – chimie l’exploration et l’exploitation des huiles et gaz de schiste ou hydrocarbures de roche-mere par fracturation hydraulique

 

3°) et du côté du nucléaire, quoi de neuf ?

A15 kilomètres au large de FUKUSHIMA, les densités de Césium radioactifs sont 600 fois supérieures au taux normaux. On s’y attendait on peu . Mais c’est parce qu’on s’y attendait qu’il faut trouver cela normal, d’autant que ça continue

Monsieur Christophe de Margerie nous apprend que la réflexion sur la construction d’un réacteur de 3° génération EPR à PENLY a été stoppée. Mais de quoi se mêle le PDG de TOTAL puisqu’on parle de nucléaire? Ben justement, et c’est comme ça qu’on apprend que TOTAL est partie prenante du projet. C’est sûrement ce qu’ils veulent dire quand ils communiquent sur leur investissement dans une « énergie propre »  : AREVA/ TOTAL même combat, au cas où vous ne l’auriez pas encore compris.

 

 

4°) et dans le gaz « conventionnel » , au moins il ya des bonnes nouvelles ?

 Nous, si on en croit le journal « La Croix »

http://www.la-croix.com/Actualite/S-informer/Economie/EDF-souhaite-stocker-du-gaz-dans-les-Landes-avec-Gazprom-_NG_-2011-05-02-607826

« EDF souhaite stocker du gaz dans les Landes avec Gazprom »

 

On espère que le débat public sera mené avec toute la transparence voulue notamment en ce qui concerne l’utilité de telles installations. Mais admirez quand même l’inventivité du cerveau humain. On va se torturer les méninges pour savoir comment extraire de la roche des centaines de millions de m²  et dans le même temps, on se torture les méninges mais ce ne sont pas les mêmes pour savoir comment faire rentrer (même provisoirement ) des centaines de millions de m² de gaz dans la roche. Et tout ça à moins de200 kilomètres à vol d’oiseau. On  pourrait trouver des systèmes plus intelligents, par exemple éviter d’y toucher et rechercher d’autres solutions pour notre voracité énergétique.

5°) Oui mais voilà comme nous l’apprend une dépêche insuffisamment  diffusée à mon goût

http://www.lemoniteur.fr/197-eau-energie/article/interview/850815-les-installations-photovoltaiques-francaises-sont-les-plus-cheres-d-europe

« Les installations photovoltaïques françaises sont les plus chères d’Europe »

La défense de certains intérêts ( et on retrouve là le trio EDF/AREVA/TOTAL plus quelques autres) fait que nous sommes infoutus de développer une filière photovoltaïque digne de ce nom.


[i] dont je ne me rappelle toujours pas le nom mais dont je sais que ça ressemble à celui d’un  réalisateur de cinéma

Publicités
Cet article, publié dans développement durable, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s