La crise économique est là et bien là avec son cortège de….

1°)Entre avril 2010 et mars 2011

Les violences crapuleuses dans un but d’appropriation augmentent de 7.01%

Les cambriolages augmentent de 3.71%

Les escroqueries et autres infractions économiques et financières augmentent de 1.65%

Les violences non crapuleuses n’augmentent que de 0.51%

Les atteintes aux biens baissent de 1.24%

Les violences sexuelles baissent de 1.60%

C’est à ce nouveau hit parade de la délinquance qu’on constate que la crise économique commence à toucher réellement beaucoup de gens et les pousse à des extrémités condamnables. Car on ne me fera pas croire que les Français sont devenus spontanément plus délinquants. Il suffit d’assister à certaines audiences en comparution immédiate pour constater que certaines personnes déférées devant la justice sont vraiment des cambrioleurs amateurs ou des voleurs à l’étalage par nécessité. Cela explique leur geste mais ne l’excuse pas évidemment. ON comprend mieux pourquoi notre futur Président de la République doit être plus que jamais « le président du pouvoir d’achat »

2°) Le nombre de créations d’entreprises affiche une hausse de 11% d’un mois sur l’autre. 52.819 entreprises créées durant le seul mois de mars et ça dure depuis déjà deux ans. Encore faut-il noter que le mouvement s’et un peu calmer depuis 9 mois. Mais à un rythme moyen d’environ 50.000 entreprises par mois, ça fait 600.000 par an environ soit les ¾ d’une classe d’âge. A ce rythme, cela voudrait dire qu’en deux ans que la moitié du stock de TPE se serait régénérer. Mais est-ce vraiment des entreprises à ce niveau? Hors auto-entrepreneur, les chiffres sont plus stables.  Quant aux auto-entrepreneurs, leur geste st à la fois un cri de désespoir « Il n’y a plus rien d’autre à faire ! » mais aussi un magnifique geste d’espérance « Alors allons-y et advienne que pourra ! »

C’est à ce genre de chiffres qu’on se rend compte que la crise économique commence à toucher réellement beaucoup de monde puisque la création d’entreprises, comme d’ailleurs le nombre de candidatures aux concours dela Fonction Publique sont d’assez bons indicateurs du niveau de précarité économique de nos concitoyens. L’Administration embauchant moins, RGPP et « un emploi sur deux » oblige, heureusement qu’il nous reste ce genre d’indicateurs pour savoir que ça mal !

3°) L’inflation accélère dans la zone Euro : on est déjà à 2.7% sur 12 mois alors que le mois précédent on n’était qu’à 2.4%. La BCE va avoir du travail puisque sa « ligne Maginot/ligne Siegfried » c’est bien « pas d’inflation ! » et que cela fait quatre mois d’affilée qu’elle se fait contourner par « les marchés ». Malheureusement la BCE n’a aucun pouvoir de coercition sur les marchés et aucune capacité à influencer les politiques économiques des Etats-Membres et ce qui est plus grave, on découvre qu’elle n’a aucune capacité à influencer leur politique monétaire (un comble).

C’est à ce genre de chiffre qu’on constate que la crise est profonde, va toucher de plus en plus de monde et qu’on est mal parti pour s’en sortir puisqu’on vient de découvrir qu’il n’y a pas de pilote dans l’avion

4°) En Finlande, la droite populiste (on ne dit pas l’extrême droite, c’est réservé à la droite populiste , xénophobe, raciste ET pas nordique) fait jeu égal avec la social-démocratie . ET là, même pas l’excuse d’une forte abstention. C’est donc bien un vote de rejet, mais rejet de quoi ? Pas de l’étranger puisque l’immigration en Finlande est plus réduite que partout ailleurs en Europe ! Non,  rejet de la SOLIDARITE européenne. Je serais Grec, Portugais, Irlandais, j’apprécierais modérément. Finalement, il a peut-être raison, le premier collaborateur du président du pouvoir d’achat quand il envoie ce message clair aux fonctionnaires en poste à Bruxelles «  Restez l’esprit ouvert, à l’écoute, il en va de la crédibilité des institutions européennes ! »

C’est à ce genre de résultats électoraux qu’on s’est rendu compte dans les années 20 et surtout les années 30 du siècle précédent que la crise économique était profonde, qu’elle touchait beaucoup de gens et qu’elle avait affaibli sensiblement nos barrières démocratiques. 80 ans après celles-ci sont-elles plus solides sachant que certains pays ont une tradition démocratique bien récente ?

Quant aux autres, je demande à voir : les Pays-Bas, l’Italie, la Belgique, la France, le Danemark sont quand même de vieilles démocraties. Et pourtant…..

5°)306 000 : C’est le nombre d’élèves en France qui ont quitté le système éducatif entre juin et septembre 2010. Le ministre de l’éducation, a indiqué hier que, parmi ces élèves, « 60 000 sont en apprentissage aujourd’hui, 80 000 sont suivis par Pôle emploi et 166 000 sont des ‘perdus de vue' ». Le ministre a annoncé la mise en place à partir d’avril d’un « suivi personnalisé » pour les jeunes qui décrochent du système scolaire

Que 40% d’une tranche d’âge sorte du système éducatif, c’est un fait qui ne passe pas inaperçu. Que dans le lot 8% partent en apprentissage c’est plutôt réconfortant pour eux car c’est une voie qui débouche souvent sur un emploi et surtout s’il commence à travailler tôt, ça sera moins dur pour leur retraite. Que 10% soit déjà suivi par Pôle Emploi est déjà plus désolant : quelle drôle d’entrée dans la vie active ! Mais que plus de 20% disparaissent des écrans radar de l’Education Nationale est carrément préoccupant

Ce n’est peut-être pas lié à la crise économique mais que la seule réponse du ministre soit « on les a perdu de vue ! » est tout simplement désolant.

 « Perdu de vue? »Vite appelons Patrick Sabatier à la rescousse : ça marchait bien dans les années 80 ce genre de truc mais c’était avantla crise. La crise ? quelle Crise ?

Publicités
Cet article, publié dans l'économie comme on la subit, pacte républicain, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s