La France rurale n’a plus de médecin, la France rurale a de plus en plus de vieux ! et alors ?

Ceconstat avait été fait avec justesse par le gouvernement actuel et le précédent
et des mesures avaient même été prises

dès 2007 , majoration d’honoraires qui coûtent quand même 17 millions par an

en 2008, création d’un numerus clausus infirmier pour les zones surdotées et au
contraire une aide substantielle à l’installation dans les zones sous-dotées

Pour une fois bien inspirée, la ministre de la Santé d’alors avait fait voter une disposition
pénalisant les médecins qui refusaient d’aller s’installer dans les zones sous-dotées.

Figurez-vous que la majorité parlementaire, qui compte plus de médecins que d’ouvriers métallurgistes ou de caissières de grande surface a jugé opportun de voter une proposition de loi supprimant cette amende « liberticide » au prétexte qu’on « ne fait pas le bonheur des gens, qu’ils soient patients ou soignants, contre leur gré ».

Il est vrai que les médecins y tiennent beaucoup au côté libéral de leur profession. Mais au fait, qui les paient ces médecins, si ce n’est un affreux système collectiviste issu  du
programme du Conseil National de la Résistance ?

Le libéralisme est toujours très libéral quand il vit avec le porte-monnaie des autres !

Publicités
Cet article, publié dans COUPD'GUEULE, l'économie comme on la subit, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s