En revenant de Nantes…

Il s’agit ici d’un compte-rendu très  sérieux et très personnel de deux jours aux « Journées d’été du rassemblement des écologistes » (rien qu’un titre comme cela ça mérite une mention)

Les organisateurs ont bien eu raison de sous-titrer ces journées de travail, d’échange et de rencontres « les écologistes à l’épreuve du pouvoir »

Mais les mêmes organisateurs ont eu un tort : c’est de ne pas souligner que pouvoir est un terme ambigu puisque il est à la fois substantif et verbe.

Il a eu, hélas, dans les débats « internes » (à usage purement interne veux-je dire) beaucoup de discussions autour du nom . Pour ceux qui ont fréquenté les UE (« Université d’Eté », pour ceux qui ne les ont pas fréquenté) de parti « de pouvoir », ces échanges sonnaient comme une petite musique nostalgique et vaguement nauséeuse : alliances, premier tour , désignation « démocratique », parachutage, négociations, second tour, cantonales, sénatoriales, présidentielles, législatives. Ah oui pour le coup, on parlait bien DU pouvoir et ce « jeune » mouvement a déjà de la bouteille.

Il a beaucoup été question, heureusement, dans les débats « externes » (à usage externe, faut-il comprendre !) du sens du verbe. Pouvoir a donné possible. Certains pensent encore que TOUT est possible mais nul ne sait quand ni comment. D’autres de plus en plus nombreux pensent que tout n’est pas possible tout de suite et qu’il faut se concentrer sur ce qui est possible ICI et MAINTENANT

Mais comme pour pouvoir, il faut LE pouvoir, on a aussi parlé projet commun.

Temps fort  vendredi autour d’une table ronde avec : Les Verts, Europe Ecologie, Le PS, le PC, Cap 21, le Parti de gauche (je ne cite pas les noms des participants à ce débat à dessein parce que ce n’est pas le sujet). Il ressort de ces deux heures et demi d’échanges denses, et plutôt sincères (qu’aucune bronca ni standing ovation ne sont venues interrompre, il faut le souligner, c’est dire si les 800 personnes présentes dans l’amphi E et les 400 ou 500 qui écoutaient dehors avaient conscience de l’importance du moment) que des convergences fortes existent entre ces composantes. Une chose est acquise : on va vers quelque chose de plus écologique et de plus social mais on a encore du mal à trouver les mêmes mots et à les mettre dans le même ordre, « transition », transformation » ou « mutation », « écologique et sociale » ou « sociale et écologique », chacun affiche sa sensibilité et son ordre des priorités mais on sent bien là que chacun est prêt à violer son code génétique , productiviste-ouvriériste pour les uns , environnementaliste-antiproductiviste pour d’autres, libéral-naturaliste chez d’autres encore (vous pouvez encore combiner tous ces bouts d’ADN entre eux pour avoir une idée de la biodiversité présente autour de cette table ronde) pour que cela change et que cela ne soit plus « tout pour et par l’économie »

Une seconde chose est sûre : quel que soit leur ADN, il y a au moins une séquence commune à tous qui se résume en cet assemblage V.A.L.E.U.R.S.R.E.P.U.B.L.I.CA.I.N.E.S.J.U.S.T.I.C.E.D.E.M.O.C.R.A.T.I.E.L.A.I .C.I.T.E  (je n’ai pas fait tout le séquençage génomique mais l’essentiel est là)

C’est quand même beaucoup et cela laisse penser que des fertilisations croisées sont possibles.

Donc une table ronde riche, qui démontrait en outre, que la biodiversité est  nécessaire à l’expression démocratique, AUSSI.

Pour le reste, je vous renvoie aux comptes-rendus de vos médias préférés. Après tout, ils étaient là eux aussi et ils ont vu et entendu d’autres choses que moi.

Vous vous attendez tous à ce que je termine mon billet par une chanson comme d’habitude. Mais ici, ce à quoi vous pensez serait parfaitement déplacé (d’autant que je n’ai même pas eu le temps d’aller à Montaigu)

Advertisements
Cet article, publié dans démocratie, je dis ton nom, l'économie comme on la voudrait, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

9 commentaires pour En revenant de Nantes…

  1. Gildas MARIE dit :

    Bonjour Dominique,

    Ton trés bon resumé de votre reunion Nantaise m’ouvre un peu d’espoir,car en lisant ou ecoutant nos medias preferés il m’avait semblé que la confusion regnait.

    Continuez car il faut vraiement trouver une alternative.

    bon we Gildas

    • Mon cher Gildas, si mon résumé est clair c’est parce que j’ai voulu aller à l’essentiel. Les débats de ces deux jours (j’ai séché le samedi, mais pas pour aller au brésil comme d’autre) ont été autrement plus divers et confus. Si j’ai souhaité focaliser sur le débat du vendredi soir, c’est d’une part parce que c’était le vrai temps fort de ces journée (et non la parade du samedi matin, faite pour les journalistes et plaire aux « militants ») et d’autre part parce que j’ai senti autour de cette table de vrais interrogations et une vraie volonté chez chacun d’aller au-delà de ces penchants naturels. Resteront-ils tous dans cet état d’esprit, that’s the question! On en saura plus d’une part après la tournée des Université dite d’été et d’autre part après la réunion de Lyon, où les écologistes sont supposés dire d’une seule voix ce qu’ils veulent et donc clarifier les choix. That’s another question!

  2. Ping : Sur la route de Lyon | Dominiqueguizien's Blog

  3. Ping : Les Filles de La Rochelle (chanson verte) | Dominiqueguizien's Blog

  4. Ping : EELV : De l’espoir au déchirement ? | Dominiqueguizien's Blog

  5. Ping : Balade en chansons dans le monde de l’écologie politique Premier couplet, une chanson verte | Dominiqueguizien's Blog

  6. Ping : Balade en chansons dans le monde de l’écologie politique Deuxième couplet, une chanson sourde | Dominiqueguizien's Blog

  7. Ping : Balade en chansons dans le monde de l’écologie politique Troisième couplet, une chanson à virer | Dominiqueguizien's Blog

  8. Ping : Balade en chansons dans le monde de l’écologie politique Quatrième couplet, chanson mélancolique | Dominiqueguizien's Blog

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s