Le feuilleton de l’été : le talon de fer Chapitre 4 où on découvre les bienfaits de la gouvernance économique

Rappel des épisodes précédents : dans le chapitre précédent, le « héro » Ernest Everhard, s’en prend bassement à la « crème » de l’aristocratie industrielle. Et non content de cela, il lui promet les pires sévices. C’est ce que nous allons découvrir ici.

Extraits :

« …/ J’en reviens à mon accusation. Si le pouvoir de production de l’homme moderne est mille fois supérieur à celui de l’homme des cavernes, pourquoi donc y a-t-il actuellement aux Etats-Unis quinze millions de gens qui ne sont pas nourris ni logés convenablement, et trois millions d’enfants qui travaillent ? C’est une affaire sérieuse. La classe capitaliste s’est rendue coupable de mauvaise administration. En présence de ce fait, de ce double fait, que l’homme moderne vit plus misérablement que son ancêtre sauvage alors que son pouvoir producteur est mille fois plus grand, aucune autre conclusion n’est possible sinon que la classe capitaliste a mal gouverné, que vous êtes de mauvais administrateurs, de mauvais maîtres, et que votre mauvaise gestion est un crime imputable à votre égoïsme…./

…/Vous avez échoué dans votre gérance. Vous avez fait de la civilisation un étal de boucher. Vous vous êtes montrés avides et aveugles. Vous avez eu et vous avez encore aujourd’hui l’audace de vous lever dans nos chambres législatives et de déclarer qu’il serait impossible de faire des bénéfices sans le travail des enfants, des bébés !…/

…/Vous avez échoué à diriger la société, et ce pouvoir va vous être enlevé. Quinze mille hommes de la classe ouvrière se font fort de gagner à leur cause le reste de la masse laborieuse et de vous ravir la domination du monde. C’est cela la révolution, mes maîtres. Arrêtez-la si vous en êtes capables ! »

Fin des extraits

Ouh là là ! Qu’est-ce que je viens d’écrire là ? « Révolution » ? Quelle horreur ! Mais ce n’est pas moi, je vous le promets c’est Jack London.

 Monsieur London vous exagérez : même au début du XX° siècle, même aux Etats-Unis, jamais on a fait travailler des « bébés ». A 5 ans, on n’est plus un bébé, quand même. Du coup, cela discrédite tout ce que vous dites par ailleurs. Et c’est quoi cette histoire de Révolution. Votre révolution, vous l’avez faite avant la Révolution Française même. Alors pourquoi recommencer ?

Ah ! parce que vous pensez, Monsieur London, que ce que vous écrivez sur la mauvaise gérance est vrai ? Que diriez-vous si on vous disait que depuis le moment où vous avez écrit ces lignes et aujourd’hui, la capacité de production a été encore multipliée par 100 alors que la population n’a que sextuplé et que pourtant, il existe encore des gens qui ne ni correctement nourris, ni correctement logés aux Etats-Unis même. Encore heureux qu’on ne fasse plus travailler les enfants….aux Etats-Unis.

http://www.youtube.com/watch?v=KrkwgTBrW78

Monsieur London, vous déraisonnez avec votre révolution !quinze cent milles personnes, ce n’est jamais qu’une grosse manif à Paris en faveur de l’école libre. Alors….. 

http://www.youtube.com/watch?v=LVf5Cr4M-F8

ça c’est  juste pour vous dire que c’est le seul morceau des Beatles que je N’AIME PAS. J’espère que vous non plus et que vous ne m’en voulez pas de vous l’avoir imposé.

Advertisements
Cet article, publié dans rue des bonnes feuilles, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Le feuilleton de l’été : le talon de fer Chapitre 4 où on découvre les bienfaits de la gouvernance économique

  1. Pour ce qui concerne John,Paul,Georges,Ringo, la n°1, de révolution, est en effet plus pertinente !
    AL

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s